AID Association initiatives dionysiennes
Accueil du site > EUROPE

EUROPE

De plus en plus omniprésente, l’Union Européenne réclame quelque attention, vu la manière rien moins que démocratique de ses prises de décisions à tous niveaux. Outre l’impact institutionnel, n’oublions pas qu’elle est une très importante source de financement de la Réunion

Articles de cette rubrique


La première économie du monde incapable de maintenir son unité ...

EUROPE : SABORDAGE EN VUE ? (EUROPE)

... la troisième va-t-elle en profiter pour l’infiltrer encore plus ?
dimanche 9 janvier 2011 par JMT

Au nom du sacrosaint libéralisme des institutions de l’UE et des gouvernements et de l’égoïsme bien (mal) compris du seul pays qui en profite, l’Allemagne, l’Europe qui aurait largement les moyens d’affronter victorieusement la finance internationale par exemple en créant comme les USA toute la monnaie nécessaire à refinancer sa dette en grande partie intérieure, préfère au nom d’une idéologie mortifère, dont on mesure chaque jour l’inefficacité croissante, se saborder et ouvrir ainsi la porte aux ambitions chinoises.

Non la Chine n’en verra pas de porte-avions ou de sous-marins ou de hordes de fantassins pour nous envahir et nous asservir : pas besoin, nos portes sont grandes ouvertes et si les discours sont volontaristes, c’est bien le défaitisme qui est aux commandes !

Après avoir bradé notre technologie (et apparemment l’affaire Renault s’orienterait vers cette piste) et exporté nos usines, nous allons laisser l’Empire du Milieu acheter une partie de la dette publique des pays en difficulté : après la Grèce et le Portugal, c’est l’Espagne qui se voit proposer un refinancement et des investissements. Comme par hasard trois portes d’entrée de l’Union, où l’on verra bientôt au Pirée, à Lisbonne et à Barcelone des comptoirs chinois pour inonder encore plus nos marchés et contourner par avance toute mesure économique visant à limiter cet afflux d’importations entraînant encore d’autres fermetures d’usines et d’autres licenciements économiques.

Alors il nous faut poser la question : ceux qui nous gouvernent sont-ils si stupides ou tout simplement des traîtres ?

 > suite


Devenue le 1/1/11 le 17ème membre de l’Euroland

L’ESTONIE EST ENTREE DANS L’EURO (EUROPE)

un pari sur l’avenir contrairement à l’Europe centrale ?
samedi 1er janvier 2011 par JMT
Euro or not euro ? Que peut faire un petit pays de 1,3 Millions d’habitants coincé entre Russie, pays baltes et Scandinavie, sans véritables richesses ??? Utiliser la mondialisation à son profil et pour cela se servir d’une supposée grande monnaie plus attirante que sa monnaie d’opérette, au demeurant arrimée à l’euro depuis 6 ans déjà, afin de servir de pôle d’attraction pour les capitaux internationaux en mal de placement ! > suite


Les "matriochkas" institutionnelles du continent européen ....

EUROPES : CELLE DES 47 ET CELLE DES 27 (EUROPE)

... accouchent parfois de bonnes choses !
jeudi 21 octobre 2010 par JMT

L’Europe c’est très simple ! Un Conseil de l’Europe basé à Strasbourg, regroupant 47 Etats représentés par des ambassadeurs. 27 de ces Etats font partie de l’Union Européenne : leurs citoyens élisent des députés au Parlement Européen qui se réunit parfois à Strasbourg ! A côté de celà, les deux assemblées sont fort actives sur le terrain des droits de l’Homme (vu qu’elles ne peuvent pas grand chose sur les autres terrains, mais ne boudons pas notre plaisir quand elles vont dans le bon sens !)

On appréciera que Madame Viviane Redding, commissaire européenne ait pu ainsi recevoir un appui massif contre le vilain petit canard français avec le sieur Lellouche dans le rôle du roquet de service

 > suite


L’économie et les déficits obnubilent les gouvernements et les possédants mais ...

EUROPE : UN TAS D’OR ASSIEGE PAR LES BARBARES ? (EUROPE)

... les manques militaires, diplomatiques et de renseignement pèsent désormais
vendredi 15 octobre 2010 par JMT
Le niveau de l’euro face au dollar, les dettes publiques et les déficits des états sont devenus un point de fixation de l’UE, née d’une simple union douanière et qui a du mal à élargir ses compétences au rythme de son territoire. La première puissance économique et financière du monde n’a toujours pas de diplomatie, d’armée et de services de renseignements au niveau de son économie et son implication dans l’OTAN, les menaces terroristes voire la piraterie sur son commerce maritime interpellent désormais autant que ses finances. > suite


Les 4 premières puissances économiques (UE, USA, Chine et Japon) ...

EUROPE : CROISSANCE FAIBLE ET EURO AU SOMMET (EUROPE)

... se livrent à un mistigri monétaire dont principalement la Chine profite
jeudi 7 octobre 2010 par JMT

Le dollar a poursuivi son recul mercredi, touchant un nouveau plus bas depuis plus de cinq mois face à l’euro et un record historique de faiblesse face au franc suisse, sous la pression continue d’éventuelles mesures supplémentaires d’assouplissement monétaire.

La hausse de l’euro face aux 3 autres principales devises va à nouveau dégrader la balance commerciale de la zone euro ce qui se traduira par une croissance plus faible, sauf en Allemagne, introduisant ainsi des tensions supplémentaires.

 > suite


Tous égaux, certains plus que les autres, parmi la haute administration de l’UE...

EUROPE : L’AUSTERITE MAIS PAS POUR TOUS ? (EUROPE)

... sur fond de grogne générale sur les budgets et les postes de pouvoir
mercredi 29 septembre 2010 par JMT
Au moment où la Commission européenne prône une rigueur accrue en Europe, l’exécutif européen a été contraint jeudi d’expliquer l’existence d’un généreux système d’indemnités de réinsertion professionnelle des ex-commissaires, cumulables avec les revenus tirés de leurs nouveaux emplois. > suite


Crise des finances grecques....

UN TEST DECISIF POUR l’UE ET L’EURO (EUROPE)

Vraie Union ou simple club commercial ?
jeudi 11 février 2010 par JMT
La présidence espagnole de l’UE a annoncé mercredi soir que les pays européens allaient apporter leur soutien à la Grèce pour l’aider à faire face à la crise budgétaire sans précédent qu’elle traverse et qui ébranle la zone euro. Ca tombe à pic, car Portugal et Espagne devraient être les pays suivants attaqués par la spéculation du fait de leurs finances très déséquilibrées et d’une dette qui explose aussi. Mais l’aide européenne est surtout morale et technique et pour l’instant ce sont les fonctionnaires et les contribuables grecs qui sont mis à contribution, les oligarchies responsables de la crise économique n’étant pas sollicitées, à supposer qu’elles ne soient pas parmi les spéculateurs ! > suite


Premier round judiciaire défavorable à Eric BESSON

LA JUSTICE FRANCAISE LIBERE LES 123 IMMIGRANTS DE CORSE (EUROPE)

les arrêtés de reconduite à la frontière sont annulés
lundi 25 janvier 2010 par JMT
Il arrive que la justice française désavoue l’administration quand celle-ci se comporte avec désinvolture, notamment quand un préfet décide de refiler le mistigri d’une situation explosive à des collègues supposés mieux armés pour gérer des immigrants illégaux sans papiers. Mais les associations (Cimade, Croix Rouge, LDH) veillaient. Au delà des situations particulières, le problème d’ensemble reste toujours posé. > suite


Avec des frontières maritimes qui sont des passoires

NOUVELLE BRECHE DANS LA FORTERESSE EUROPE (EUROPE)

les trafiquants ont encore berné les forces de l’ordre qui n’étaient pas là !
samedi 23 janvier 2010 par JMT

Quand on étale ses bijoux, on ferme les portes ! Telle une pathétique et grotesque Castafiore, l’Europe est à la fois égoiste et tentatrice, car elle exhibe insolemment sa richesse aux pauvres qui l’entourent et radine car elle n’est pas foutue de mettre des moyens suffisants, d’abord pour éviter le viol de son territoire par n’importe quels trafiquants (que ce soit d’humains ou de marchandises) , ensuite pour aider les pays de départ de ces immigrants à améliorer suffisamment la vie de leurs nationaux pour qu’ils ne veuillent pas risquer leur vie pour fuir en quête d’une vie meilleure.

Mais le problème est très vaste car il dépasse largement l’aspect financier de dons ou d’investissements : ce sont toutes les relations internationales qu’il faut revoir, les "termes de l’échange", et surtout cesser de soutenir les dictatures cocotières pour que les peuples puissent enfin vraiment se prendre en main.

 > suite


Une Europe dont on parle peu

MAGOUILLE, RACISME ET XENOPHOBIE (EUROPE)

Dégâts collatéraux ou vices inhérents au système libéral ?
dimanche 10 janvier 2010 par JMT

On avait déjà connu ce genre d’événements en Espagne avec les ouvriers agricoles marocains (hors UE) mais aussi roumains (en cours d’entrée dans l’UE à l’époque) exploités comme des esclaves pour des salaires de misère pour produire au péril de leur santé les fraises immangeables bourrées de pesticides et d’engrais qui envahissent grâce au pétrole peu cher (et à l’exploitation des chauffeurs !) les supermarchés de toute l’Europe.

Mêmes causes, mêmes effets en Italie du Sud qui "importe" elle-aussi massivement des ouvriers agricoles immigrés qu’elle (mal) traite également. Normal donc, voire salutaire, qu’ils se révoltent violemment quand le ras-le-bol du mépris est atteint. Mais apparemment le cerveau reptilien des beaufs locaux est le seul qui fonctionne : rapacité d’affairistes mafieux, peur de l’autre largement encouragée par la rumeur et les médias, jalousie de petits blancs dépassés, outrés que des "bronzés même pas chrétiens" viennent voler le travail qu’ils ne veulent surtout pas faire .... bref tout ce qu’il faut pour mettre du piment dans la "maison commune européenne" sur fond de compétition exacerbée et de mondialisation. C’est bien visible alors on dénonce, mais on ne changera rien. On a trouvé la solution, une véritable histoire de Gribouille, on déporte les immigrés dans un autre centre d’hébergement, plus loin : c’est la bien connue technique de la balayure sous le tapis :-) A part çà, vive l’Europe de la concurrence libre et non faussée : Bienvenue chez vous ! Goûtez les clémentines et mandarines de Rosarno (Calabre), et leur inimitable goût de sang !

Et pendant ce temps notre superministre de la xénophobie est content d’avoir expulsé 29000 personnes au lieu des 27000 de sa "feuille de route" ! Encore un qui a dû être bercé trop près du mur quand il était bébé !

 > suite


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 2017125

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site EUROPE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License