AID Association initiatives dionysiennes
Malgré les tentatives d’écrans de fumée ....

AFFAIRE WOERTH

.... les polémiques ne cessent pas

mardi 29 juin 2010 par JMT

L’autorité d’Eric Woerth pour piloter la réforme des retraites est entamée par les convulsions de l’affaire Bettencourt, même si le ministre du Travail bénéficie toujours du soutien appuyé de Nicolas Sarkozy et de la majorité.

La femme du ministre du Travail, Florence Woerth, qui travaillait pour la société gérant la fortune personnelle de Liliane Bettencourt alors que son mari était ministre du Budget, a admis avoir "sous-estimé ce conflit d’intérêts", dans une déclaration au Monde.

Le député PS Michel Sapin a estimé lundi qu’il n’appartenait pas aux députés d’appeler à la démission d’Eric Woerth, en liaison avec l’affaire Bettencourt, mais jugé que la situation est "devenue insupportable" pour le ministre et pour le gouvernement.

Nicolas Sarkozy a demandé dans un courrier lundi à François Fillon la mise en oeuvre de mesures pour réduire "vigoureusement" le Train de vie de l’Etat, en imposant à ses ministres une cure d’austérité, sous peine de "sanctions".

La mise en cause d’Eric Woerth dans l’affaire Bettencourt pour le cumul de ses fonctions de ministre et de trésorier du parti majoritaire relance avec une acuité particulière les interrogations socialistes, déjà exprimées fin 2009, sur la "confusion des genres".

Crédits ministériels en baisse, suppression d’effectifs, gel de subventions... Le gouvernement doit détailler cette semaine le plan d’économies qu’il a promis de longue date pour réduire les dépenses de l’Etat et le déficit de la France.

Marielle de Sarnez, vice-présidente du MoDem, a demandé lundi l’élaboration d’une loi définissant ce qui "est de nature" à constituer un conflit d’intérêts "afin d’y mettre fin", à propos de l’affaire Bettencourt dans laquelle sont cités les noms d’Eric Woerth et de son épouse.

L’eurodéputée Eva Joly (Europe Ecologie) a estimé mercredi que "la position" du ministre du Travail, Eric Woerth, mis en cause pour "conflit d’intérêts" dans l’affaire Bettencourt, était "intenable" et que le Premier ministre devrait procéder à "un remaniement".

Martine Aubry (PS) a demandé vendredi de "la transparence" et de "la clarté" dans les affaires Bettencourt et de l’attentat de Karachi, jugeant que "tout ce qui se passe actuellement donne une drôle de coloration à notre République".

L’autorité de Woerth pour conduire la réforme des retraites entamée par l’affaire Bettencourt

AFP, Mise a jour : lundi 28 juin 2010 19:26

L’autorité d’Eric Woerth pour piloter la réforme des retraites est entamée par les convulsions de l’affaire Bettencourt, même si le ministre du Travail bénéficie toujours du soutien appuyé de Nicolas Sarkozy et de la majorité.

Mme Woerth au Monde : "Je reconnais que j’ai sous-estimé ce conflit d’intérêts"

AFP, Mise a jour : lundi 28 juin 2010 19:07

La femme du ministre du Travail, Florence Woerth, qui travaillait pour la société gérant la fortune personnelle de Liliane Bettencourt alors que son mari était ministre du Budget, a admis avoir "sous-estimé ce conflit d’intérêts", dans une déclaration au Monde.

Sapin : situation de Woerth "insupportable" pour lui et pour le gouvernement

AFP, Mise a jour : lundi 28 juin 2010 14:45

Le député PS Michel Sapin a estimé lundi qu’il n’appartenait pas aux députés d’appeler à la démission d’Eric Woerth, en liaison avec l’affaire Bettencourt, mais jugé que la situation est "devenue insupportable" pour le ministre et pour le gouvernement.

Sarkozy impose une cure d’austérité aux ministres sous peine de sanctions

AFP, Mise a jour : lundi 28 juin 2010 19:08

Nicolas Sarkozy a demandé dans un courrier lundi à François Fillon la mise en oeuvre de mesures pour réduire "vigoureusement" le Train de vie de l’Etat, en imposant à ses ministres une cure d’austérité, sous peine de "sanctions".

L’affaire Bettencourt relance la question de la double casquette de Woerth

AFP, Mise a jour : lundi 28 juin 2010 17:22

La mise en cause d’Eric Woerth dans l’affaire Bettencourt pour le cumul de ses fonctions de ministre et de trésorier du parti majoritaire relance avec une acuité particulière les interrogations socialistes, déjà exprimées fin 2009, sur la "confusion des genres".

Déficits : semaine décisive pour la réduction des dépenses de l’Etat

AFP, Mise a jour : lundi 28 juin 2010 14:02

Crédits ministériels en baisse, suppression d’effectifs, gel de subventions... Le gouvernement doit détailler cette semaine le plan d’économies qu’il a promis de longue date pour réduire les dépenses de l’Etat et le déficit de la France.

Sarnez (MoDem) demande une loi sur les conflits d’intérêts

AFP, Mise a jour : lundi 28 juin 2010 11:08

Marielle de Sarnez, vice-présidente du MoDem, a demandé lundi l’élaboration d’une loi définissant ce qui "est de nature" à constituer un conflit d’intérêts "afin d’y mettre fin", à propos de l’affaire Bettencourt dans laquelle sont cités les noms d’Eric Woerth et de son épouse.

Eva Joly (Europe Ecologie) juge la position d’Eric Woerth "intenable"

AFP, Mise a jour : mercredi 23 juin 2010 16:18

L’eurodéputée Eva Joly (Europe Ecologie) a estimé mercredi que "la position" du ministre du Travail, Eric Woerth, mis en cause pour "conflit d’intérêts" dans l’affaire Bettencourt, était "intenable" et que le Premier ministre devrait procéder à "un remaniement".

Karachi/Bettencourt : Aubry demande de "la transparence" et de "la clarté"

AFP, Mise a jour : vendredi 18 juin 2010 19:06

Martine Aubry (PS) a demandé vendredi de "la transparence" et de "la clarté" dans les affaires Bettencourt et de l’attentat de Karachi, jugeant que "tout ce qui se passe actuellement donne une drôle de coloration à notre République".


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1813655

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License