AID Association initiatives dionysiennes
On ne sait si le climat change.....

FORTES NEIGES AU NORD, DELUGES AU SUD

.... mais le temps est mauvais en ce début 2010 !

lundi 4 janvier 2010 par JMT

Des avalanches ont fait au moins cinq morts et trois disparus dimanche en Suisse où le mauvais temps a également provoqué lundi un accident de la route mortel et perturbé les transports jusqu’en plaine, a-t-on appris auprès de la police.

Un acte de malveillance sur la ligne à grande vitesse près de Cavaillon (Vaucluse) et des chutes de neige dans la région de Lyon perturbaient lundi la circulation des TGV dans le sud-est, entraînant jusqu’à 2H30 de retard pour certains trains, a-t-on appris auprès de la SNCF.

Les avions ont été cloués au sol et des milliers d’écoles fermées lundi par les plus fortes chutes de neige en plus de 60 ans à Pékin et Séoul, avec de grands froids dans presque toute l’Asie, qui ont fait une quarantaine de morts depuis samedi.

Des pluies localement fortes et parfois orageuses vont continuer de s’abattre sur La Réunion dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 janvier 2010, annonce Météo France.

Des écoles étaient fermées et les transports restaient perturbés lundi dans le nord de la Chine après deux jours de chutes de neige qui doivent être suivis de températures extrêmement basses pouvant descendre jusqu’à -32.

Le maire d’Angra dos Reis, la région touristique au sud de Rio où des pluies incessantes ont fait 44 morts ces derniers jours, a demandé dimanche d’arrêter provisoirement les centrales nucléaires Angra I et II par mesure de précaution.

Un front d’air froid venant de Sibérie a balayé le nord de la Chine dimanche, accompagné de températures glaciales et de tempêtes de neige paralysant largement le trafic aérien et la circulation routière, selon les services météorologiques et les médias chinois.

Météo France a annoncé lundi en milieu de matinée avoir levé sa "vigilance orange" neige et verglas sur les trois départements encore concernés par l’épisode hivernal ayant balayé la France depuis dimanche soir, à savoir l’Ain, l’Isère et la Drôme.

Suisse : cinq morts et 3 disparus dans des avalanches, un mort sur la route

GENEVE (AFP) - 04/01/10 22h46

Des avalanches ont fait au moins cinq morts et trois disparus dimanche en Suisse où le mauvais temps a également provoqué lundi un accident de la route mortel et perturbé les transports jusqu’en plaine, a-t-on appris auprès de la police.

Des secours sur les lieux de deux avalanches dans les Alpes bernoises, le 3 janvier 2010

Des skieurs et un médecin secouriste ont été emportés dimanche par deux avalanches successives dans les Alpes bernoises (centre).

Des recherches engagées par des médecins, des sauveteurs et des chiens d’avalanche héliportés sur les lieux de l’accident ont permis de dégager huit personnes. Trois d’entre elles sont décédées à l’hôpital, dont le médecin secouriste âgé de 40 ans, arrivé sur place après la première coulée. Un randonneur a en outre été retrouvé sans vie dans la masse neigeuse.

Un Allemand, âgé de 45 ans, figure parmi les morts, ainsi qu’un secouriste suisse d’un club de ski âgé de 62 ans, pris dans la seconde avalanche tandis qu’il recherchait des rescapés. La quatrième victime mortelle n’avait pas encore été formellement identifiée lundi soir.

Parmi les blessés figurent un Canadien et trois Allemands (deux hommes et une femme), qui faisaient tous partie du plus petit groupe, emporté par la première coulée. Le cinquième blessé est un secouriste suisse, qui a pu sortir de l’hôpital lundi.

D’après les informations recueillies auprès de proches inquiets, au moins trois personnes sont portées disparues : deux Suisses (un homme et une femme âgés respectivement de 48 et 39 ans), et un Allemand de 38 ans.

Le mauvais temps et le haut degré de risques de nouvelles avalanches ont empêché lundi la reprise des recherches, interrompues dimanche par la tombée de la nuit. Les chances de survie, après deux nuits et une journée par des températures négatives, sont "très, très minces", a indiqué lundi à la presse M. Theo Maurer du Secours Alpin Suisse.

Dans le canton du Valais (ouest), également dimanche, un guide de haute montagne et son client ont été emportés par une avalanche en début d’après-midi. Le guide a pu se dégager mais son client est décédé. Son corps a été retrouvé sous 80 cm de neige.

Le danger d’avalanche est actuellement de 3 sur une échelle de 5 degrés, dans une grande partie des Alpes, selon l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches.

D’importantes chutes de neige, qui se poursuivaient lundi après-midi, ont provoqué de nombreux accidents de la route, dont un mortel dans le canton des Grisons (est), où une touriste allemande, âgée de 32 ans, a été tuée lorsqu’une voiture a percuté son camping-car après avoir dérapé sur le verglas. Le mari de la victime et leurs deux enfants sont sains et saufs.

Les chaussées glissantes ont été la cause de nombreux accrochages, notamment sur l’autoroute entre Lausanne et Genève (ouest).

Le trafic d’une des deux lignes de métro de Lausanne a été interrompu tandis que la circulation des autobus et trolleybus a subi d’importants ralentissements à Genève.

Sud-est : le trafic des TGV perturbé par un acte de malveillance et la neige

MARSEILLE (AFP) - 04/01/10 19h32

Un acte de malveillance sur la ligne à grande vitesse près de Cavaillon (Vaucluse) et des chutes de neige dans la région de Lyon perturbaient lundi la circulation des TGV dans le sud-est, entraînant jusqu’à 2H30 de retard pour certains trains, a-t-on appris auprès de la SNCF.

Un TGV sous la neige

"Entre Cavaillon et Sénas (Bouches-du-Rhône), des gens ont pénétré ce matin (lundi) sur la ligne à grande vitesse et ont sectionné des câbles de signalisation pour voler du cuivre. La circulation a donc été perturbée immédiatement", a expliqué un porte-parole de l’entreprise publique, ajoutant que l’incident était désormais terminé.

Par ailleurs, les trains ont été ralentis en raison de la neige tombée entre Lyon et Paris "par mesure de prudence et de sécurité, pour éviter les projections de glace et autres".

Selon la SNCF, tous les TGV en provenance ou à destination de Marseille, soit une vingtaine de trains, ont été ou sont encore affectés par des retards compris entre 1 heure et 2 heures 30.

Très fortes chutes de neige à Pékin et Séoul, grands froids en Asie

PEKIN (AFP) - 04/01/10 18h36

Les avions ont été cloués au sol et des milliers d’écoles fermées lundi par les plus fortes chutes de neige en plus de 60 ans à Pékin et Séoul, avec de grands froids dans presque toute l’Asie, qui ont fait une quarantaine de morts depuis samedi.

Vue de Pékin sous la neige, le 4 janvier 2010

Au moins 42 personnes ont succombé au cours du week-end à la vague de froid qui s’est abattue dans le nord de l’Inde.

Toutes les écoles de l’Uttar Pradesh (nord de l’Inde) ont été fermées pour quatre jours par mesure de précaution sanitaire. Les autorités ont également décidé de débloquer 100 millions de roupies (1,5 million d’euros) pour distribuer des couvertures et du bois de chauffage aux plus pauvres.

Une personne a été tuée et au moins deux autres sont portées disparues dans les montagnes du centre du Japon après de fortes chutes de neige.

Jusqu’à trente centimètres de neige sont tombés sur Pékin et la ville de Tianjin (nord) durant le week-end. Les chutes de neige dimanche à Pékin sont les plus importantes depuis près de 60 ans, selon Chine nouvelle. De nouvelles chutes de neige étaient attendues dans le nord-est de la Chine. A Pékin, la température devait tomber à -16 degrés lundi ou mardi, selon le China Daily.

Plus de 3.500 écoles sont restées fermées à Pékin, prolongeant d’un jour supplémentaire le long week-end du nouvel an.

A Pékin, près de 1.200 vols ont été annulés ou retardés dimanche. Mais la situation tendait à revenir à la normale lundi après le nettoyage des pistes, selon un porte-parole de l’aéroport. Plus de 100 vols ont cependant été retardés et une vingtaine annulés lundi.

"Je n’ai pas souvenir de telles chutes de neige sur la ville", a déclaré une Pékinoise au China Daily.

La neige a aussi provoqué le chaos en Corée du Sud. Des chutes de neige record ont bloqué les avions au sol et les automobilistes, notamment à Séoul où au moins 28 cm de neige sont tombés lundi, les plus fortes chutes de neige enregistrées dans la capitale depuis 1937.

Une rue de Séoul sous la neige, le 4 janvier 2010

Des dizaines de vols intérieurs et 40 vols internationaux ont été annulés.

A Séoul, 3.500 fonctionnaires et 1.200 véhicules ont été mobilisés pour déblayer les rues. "Ce sont les plus importantes chutes de neige depuis le début des relevés en 1937", selon la météorologie nationale. Un homme qui dégageait la neige d’un toit a fait une chute mortelle.

Plus à l’est, au Japon, la police a découvert le corps d’un alpiniste sur le Mont Hodaka (centre). Plusieurs alpinistes avaient été portés disparus au cours du week-end. Sept ont été secourus après avoir été bloqués sur le Mont Terachi (centre).

Pluies nocturnes

La Réunion (IPR) - 04/01/10 17h00

Des pluies localement fortes et parfois orageuses vont continuer de s’abattre sur La Réunion dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 janvier 2010, annonce Météo France.

Fortes pluies sur Saint-Denis de la Réunion

Elle a d’ailleurs émis un avis de fortes pluies valable de 17 heures ce lundi à 5 heures mardi. C’est principalement la zone comprise entre Saint-Paul et Saint-Philippe en passant par Saint-André qui est concernée par les précipitations. Les seuils de fortes pluies pourront être atteints ou dépassés.

Météo France note qu’en 24 heures (de dimanche 16 heures à lundi 16 heures), il est notamment tombé 143 mm de pluie à Bellevue Bras Panon, 141 mm à Gillot, 135 à Saint-Benoît, 86 mm à la Plaine des Palmistes et 68 mm au Port.

www.ipreunion.com

Fortes chutes de neige, jusqu’à -32 attendu dans le nord de la Chine

PEKIN (AFP) - 04/01/10 10h33

Des écoles étaient fermées et les transports restaient perturbés lundi dans le nord de la Chine après deux jours de chutes de neige qui doivent être suivis de températures extrêmement basses pouvant descendre jusqu’à -32.

Des paramilitaires balaient la route enneigée à Pékin le 4 janvier 2009.

Jusqu’à trente centimètres de neige sont tombés sur Pékin et la ville proche de Tianjin (nord) durant le week-end, selon l’Administration de la météorologie, soit les plus importantes chutes de neige sur la région en 50 ans.

Plus de 3.500 écoles y sont restées fermées, prolongeant d’un jour supplémentaire le long week-end du Nouvel an, selon les médias.

La neige devrait perdurer dans le Nord-Est et l’Est lundi.

Un front froid venu de Sibérie doit aussi s’abattre sur le Nord (Mongolie intérieure, Hebei) avec des températures comprises entre moins 20 et moins 32.

A Pékin, le mercure devrait descendre à moins 16 lundi, le plus froid depuis plusieurs décennies, selon le China Daily.

Dans l’extrême Nord-Est, la province du Heilongjiang, la température est déjà descendue à moins 36, selon le quotidien officiel en anglais.

Sans connaître le chaos de la veille, les vols au départ et à l’arrivée de Pékin restaient perturbés : plus d’une centaine de retards et une vingtaine d’annulations recensées à 09H00 (01H00 GMT).

Les personnels techniques de l’aéroport étaient toutefois affairés à dégivrer les avions bloqués au sol durant le week-end et la situation retournait progressivement à la normale, selon un porte-parole.

En revanche, la circulation restait difficile sur les routes.

Brésil : après les pluies diluviennes, une centrale nucléaire pourrait stopper

ANGRA DOS REIS (AFP) - 04/01/10 12h31

Le maire d’Angra dos Reis, la région touristique au sud de Rio où des pluies incessantes ont fait 44 morts ces derniers jours, a demandé dimanche d’arrêter provisoirement les centrales nucléaires Angra I et II par mesure de précaution.

Les centrales nucléaires Angra I et II à Angra dos Reis, en mai 2005

"Il ne faut plus courir de risques, nous devons éviter des problèmes futurs", a déclaré lors d’une conférence de presse Tuca Jordao, le maire de cette ville balnéaire située à 150 km de Rio et où se trouvent les deux seules centrales nucléaires du pays.

Le maire a expliqué qu’il n’y avait aucun problème opérationnel ou de fuite dans les usines mais qu’il s’agissait d’une mesure de précaution après que la route qui relie Rio de Janeiro au port de Santos (Etat de Sao Paulo) via Angra a été bloquée en plusieurs endroits par des éboulements de terrain.

Il a souligné qu’en cas d’accident sur les centrales, la population ne pourrait pas évacuer la ville.

Un éventuel arrêt ne devrait pas affecter la fourniture d’électricité de Rio qui dispose d’approvisionnements alternatifs, ont affirmé des responsables du site d’Angra.

Selon un nouveau bilan dimanche soir, les glissements de terrain provoqués par de très fortes pluies ont fait 44 morts, dont 29 sur l’île touristique d’Ilha Grande et 15 dans le centre d’Angra.

Des sauveteurs évacuent un cadavre après des coulées de boue à Ilha Grande, au Brésil, le 2 janvier 2010

Cela porte à 66 le nombre total de victimes dans l’Etat de Rio où plus de 4.000 personnes ont dû abandonner leurs maisons, selon la Défense civile.

Le maire a demandé également à la population de quitter les zones de risques, affirmant que quinze à vingt zones étaient critiques.

A Ilha Grande, les sauveteurs poursuivaient dimanche pour le troisième jour les recherches de victimes après les coulées de boue meurtrières de la nuit du 31 décembre. Près de deux cents sauveteurs -pompiers, équipes de la Défense civile, volontaires- accomplissaient un minutieux travail de déblaiement qui devait se poursuivre pendant deux semaines.

Chine : le nord balayé par des températures glaciales et la neige

PÉKIN (AFP) - 03/01/10 15h15

Un front d’air froid venant de Sibérie a balayé le nord de la Chine dimanche, accompagné de températures glaciales et de tempêtes de neige paralysant largement le trafic aérien et la circulation routière, selon les services météorologiques et les médias chinois.

Des personnes devant le temple du Ciel, sous la neige, le 3 janvier 2010 à Pékin

Les chutes de neige devaient se poursuivre lundi et mardi et les températures encore baisser dans les prochaines 48 heures alors que la Chine reprend le travail lundi après les fêtes de fin d’année.

Le courant d’air froid pourrait faire plonger le mercure jusqu’à moins 16 degrés à Pékin lundi et mardi, ont indiqué les services météorologiques.

Selon le journal Beijing Youth Daily, ces températures pourraient être les plus basses enregistrées à Pékin en 40 ans.

Des personnes dans une rue recouverte de neige, le 3 janvier 2010 à Pékin

Par ailleurs, la neige a fortement perturbé le trafic à l’aéroport de Pékin où environ 90% des vols ont été retardés ou annulés dimanche, a rapporté la télévision chinoise.

Quelque 500 vols ont été retardés et 400 annulés, laissant des milliers de passagers sur le carreau, selon la chaîne.

D’autres aéroports dans le nord du pays ont enregistré des problèmes similaires.

Les grands axes routiers étaient également perturbés à Pékin et dans les provinces voisines, selon la même source.

Fin de la "vigilance orange" dans l’Ain, l’Isère et la Drôme

LYON (AFP) - 04/01/10 15h27

Météo France a annoncé lundi en milieu de matinée avoir levé sa "vigilance orange" neige et verglas sur les trois départements encore concernés par l’épisode hivernal ayant balayé la France depuis dimanche soir, à savoir l’Ain, l’Isère et la Drôme.

Automobilistes sous la neige le 4 janvier 2010 à Lyon

"L’amélioration gagne l’ensemble des départements avec des chutes de neige globalement en nette atténuation", précise Météo France dans un communiqué.

"Les chutes de neige faiblissent quasiment partout, les plus fortes intensités encore observées par endroits continuent de se décaler vers l’Est", ajoute l’organisme météorologique.

Météo France a souligné que la couche de neige au sol variait selon les endroits, "en général de 5 à 10 cm, de 15 à 20 cm localement, notamment sur les hauteurs".

Ainsi, Grenoble s’est réveillée lundi matin sous près de 20 cm de neige, une hauteur sans précédent depuis novembre 2005 selon Météo France, ce qui a provoqué des perturbations sur les routes et dans les transports en commun.

Dans l’agglomération lyonnaise, on relevait 10 cm de neige sur les routes, générant peu de perturbations sur les grands axes, mais perturbant fortement la circulation des bus.

Le centre régional d’information et de coordination routières (CRICR) Rhône-Alpes recommande cependant la prudence, le maintien des températures négatives dans la nuit de lundi à mardi risquant de générer des plaques de verglas "par gel de l’humidité présente au sol".


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1779063

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Divers   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License