AID Association initiatives dionysiennes
Nouvelle éruption du piton de la Fournaise

VOLCAN LA PETE !

pour fêter la nouvelle année ?

dimanche 3 janvier 2010 par JMT

L’Observatoire Volcanologique enregistre une stabilisation de l’éruption ce dimanche 3 janvier 2010. Le nombre et l’intensité des éboulements dans la falaise des cratères sommitaux Bory et Dolomieu ont baissé depuis 20 heures 36 ce samedi 2 janvier.

Le volcan est entré en éruption ce samedi 2 janvier 2010 vers 16 heures. Le phénomène est situé dans la falaise limitant les cratères sommitaux Bory et Dolomieu. Des coulées de lave s’écoulent à l’intérieur du Dolomieu.

Le piton de la Fournaise semble vouloir saluer à sa manière l’arrivée de la nouvelle année. Depuis le début de la matinée de ce samedi 2 janvier 2010, l’observatoire volcanologique a noté une augmentation du nombre des séismes et des déformations au sommet du volcan.

De nombreuses marches sur le feu animeront l’île de la Réunion ces samedi 2 et dimanche 3 janvier 2010. Ce samedi, une marche se tiendra en fin d’après-midi à la Ravine-Creuse ainsi qu’à la chapelle Simon Ramaye à Bras-Panon. Le dimanche 3 janvier, ce sera au tour de la chapelle de la Mare d’honorer cette tradition tamoule.

Réunion : L’éruption continue mais se stabilise

La Réunion (IPR) - 03/01/10 09h00

L’Observatoire Volcanologique enregistre une stabilisation de l’éruption ce dimanche 3 janvier 2010. Le nombre et l’intensité des éboulements dans la falaise des cratères sommitaux Bory et Dolomieu ont baissé depuis 20 heures 36 ce samedi 2 janvier.

Samedi 2 janvier 2009 - Le Piton de la Fournaise en éruption

Cela faisait 4 heures 30 que le volcan était entré en éruption. Les coulées de lave continuent de dévaler à l’intérieur du Dolomieu. Le dégazage du magma alimente un panache de faible intensité au sommet du cratère. L’accès du public à l’enclos Fouqué et au sommet du Piton de la Fournaise demeure interdit. Le spectacle n’est visible d’aucun point de vue.

Le piton de la Fournaise avait commencé à s’agiter depuis le début de la matinée du samedi 2 janvier. De nombreux séismes et déformations au sommet du massif volcanique avaient été enregistrés par l’observatoire volcanologique. À 13 heures, la préfecture avait déclenché l’alerte 1 signifiant qu’une éruption « est probable à plus ou moins brève échéance ». Laquelle échéance a été rapide puisque trois heures plus tard la lave crevait la surface.

Dès le déclenchement de l’alerte 1, l’enclos a été fermé au public. Les randonneurs qui crapahutaient entre le Pas de Bellecombe et le cratère ont été évacués en hélicoptère par la gendarmerie. Le sentier avait été ouvert aux visiteurs il y a quelques jours à peine.

Le volcan donnait des signes d’agitation depuis le mardi 29 décembre. Une crise sismique de niveau élevé avait alors été enregistrée par l’observatoire dans l’après-midi. Depuis la matinée du mercredi 30 décembre, de nombreux éboulements se produisaient dans le cratère.

Rappelons que le piton de la Fournaise était entré en éruption pour la dernière fois ce lundi 14 décembre 2009 vers 18 heures 45. L’activité s’était arrêtée à 0 heure 40 mardi, à peine 6 heures après le début du phénomène.

voir sur le site les 23 autres photos

www.ipreunion.com

Réunion C’est l’éruption

La Réunion (IPR) - 02/01/10 16h15

Le volcan est entré en éruption ce samedi 2 janvier 2010 vers 16 heures. Le phénomène est situé dans la falaise limitant les cratères sommitaux Bory et Dolomieu. Des coulées de lave s’écoulent à l’intérieur du Dolomieu.

Samedi 2 janvier 2010 - Photo observatoire volcanologique

Au cours de leur reconnaissance aérienne, les volcanologues ont aussi constaté des éboulements des falaises internes du Dolomieu. Ces effondrements alimentent en cendres un panache de gaz éruptif s’élevant au-dessus des cratères sommitaux. L’alerte 2 du plan volcan a été déclenchée par la préfecture. L’accès à l’enclos est interdit au public. Visionnez toutes les photos de l’éruption réalisées ce samedi après-midi.

Le piton de la Fournaise avait donné des signes d’agitation depuis le début de la matinée. De nombreux séismes et déformations au sommet du massif volcanique avaient en effet été enregistrés par l’observatoire volcanologique. À 13 heures, la préfecture avait déclenché l’alerte 1 signifiant qu’une éruption « est probable à plus ou moins brève échéance ». Laquelle échéance a été rapide puisque trois heures plus tard la lave crevait la surface.

Dès le déclenchement de l’alerte 1, l’enclos a été fermé au public. Les randonneurs qui crapahutaient entre le Pas de Bellecombe et le cratère ont été évacués en hélicoptère par la gendarmerie. Le sentier avait été ouvert aux visiteurs il y a quelques jours à peine.

Le volcan donnait des signes d’agitation depuis le mardi 29 décembre. Une crise sismique de niveau élevé avait alors été enregistrée par l’observatoire dans l’après-midi. Depuis la matinée du mercredi 30 décembre, de nombreux éboulements se produisaient dans le cratère.

Rappelons que le piton de la Fournaise était entré en éruption pour la dernière fois ce lundi 14 décembre 2009 vers 18 heures 45. L’activité s’était arrêtée à 0 heure 40 mardi, à peine 6 heures après le début du phénomène.

voir 24 autres photos

www.ipreunion.com

Réunion Alerte volcanique

La Réunion (IPR) - 02/01/10 15h15

Le piton de la Fournaise semble vouloir saluer à sa manière l’arrivée de la nouvelle année. Depuis le début de la matinée de ce samedi 2 janvier 2010, l’observatoire volcanologique a noté une augmentation du nombre des séismes et des déformations au sommet du volcan.

Cratère Dolomieu

Estimant qu’une éruption « est probable à plus ou moins brève échéance », la préfecture a décidé de déclencher, à 13 heures ce samedi, l’alerte 1 du plan volcan.

L’accès du public à la partie haute de l’enclos, que ce soit du sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier ainsi que le poser d’hélicoptères dans la zone du volcan sont donc de nouveau interdits. Le volcan donnait des signes d’agitation depuis le mardi 29 décembre.

Rappelons que le piton de la Fournaise était entré en éruption pour la dernière fois ce lundi 14 décembre 2009 vers 18 heures 45. L’activité s’est arrêtée à 0 heure 40 mardi, à peine 6 heures après le début du phénomène.

www.ipreunion.com

Saison des marches sur le feu

La Réunion (IPR) - 02/01/10 13h00

De nombreuses marches sur le feu animeront l’île de la Réunion ces samedi 2 et dimanche 3 janvier 2010. Ce samedi, une marche se tiendra en fin d’après-midi à la Ravine-Creuse ainsi qu’à la chapelle Simon Ramaye à Bras-Panon. Le dimanche 3 janvier, ce sera au tour de la chapelle de la Mare d’honorer cette tradition tamoule.

Archive - Marche sur le feu au temple Mariamen de Saint-Paul (Photo Luc Gigan)

Le rituel a démarré le 1er janvier aux temples du Colosse de Saint-André, de Victor Bélier, de Beaufonds (Saint-Benoît) ainsi qu’à la chapelle Naranin de Sainte-Marie.

La marche sur le feu a traditionnellement lieu à la fin d’une période de purification par le carême et l’abstinence pendant dix-huit jours.

Cette épreuve constitue le moment phare du rituel. Les « pénitents » manifestent ainsi à tous, hommes et dieux, qu’ils sont dignes du voeu qu’ils ont formulé et de la récompense qu’ils en attendent : guérison de la maladie d’un proche, solution d’un problème personnel ou toute autre faveur divine. Un bûcher de plusieurs tonnes de bois devient, plusieurs heures après, un vaste tapis de braises et de cendres. Mais avant, de nombreux rituels jalonnent cette journée riche en émotion.

Les origines de cette cérémonie se trouvent dans la version tamoule du Mahâbhârata. Draupadî appelée Dolvédé à la Réunion, née d’un feu sacrificiel, devint la femme du héros Arjuna. Un concours de circonstances contraignit celui-ci à partager son épouse - qui avait l’obligation de rester pure - avec ses quatre frères.

Pour prouver sa chasteté, Draupadî devait marcher sur le feu à chaque fois qu’elle changeait de mari. L’une des interprétations de ce rituel considère Draupadî comme une représentation de la force cohésive donnant vie aux cinq éléments composant le corps physique (les cinq frères Pândava).

Une seconde interprétation estime toutefois que l’idée d’une marche sur le feu effectuée par Draupadî serait erronée. Il y aurait confusion avec la célèbre ordalie de Sîtâ prouvant sa chasteté après son séjour chez son ravisseur Râvana (dans le Râmâyana, sixième livre). (source : indereunion.net)

www.ipreunion.com


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 2020746

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Divers   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License