AID Association initiatives dionysiennes
Comme Louis XVI, sous la contrainte :

ETATS GENERAUX DE L’OUTRE-MER

3 collectifs domiens (Guadeloupe, Martinique, Réunion) n’y participeront pas

mercredi 15 avril 2009 par JMT

Coordonnateur du projet, Richard Samuel est à la Réunion jusqu’à ce soir pour fixer le planning de ce “grand débat civique”. Le calendrier est très étalé. Début réel des travaux dans une quinzaine. Conclusions au 15 août. Comité interministériel et premières décisions en fin d’année.

Réuni hier en assemblée générale, le COSPAR a décidé d’accentuer l’action pour l’aboutissement des revendications contenues dans sa plate-forme. Il a pris la décision de ne pas participer aux États généraux en tant que tel et a réaffirmé son unité.

Le député PS Christian Paul, spécialiste de l’outre-mer au PS, a estimé mardi avant l’ouverture des états généraux qu’il n’y avait "jamais eu une volonté de boycott des élus socialistes", mais a fait part des "inquiétudes" sur l’ordre du jour et le respect des engagements.

Les états généraux de l’outre-mer seront lancés pour la métropole le 22 avril à Paris et non le 14 comme initialement annoncé, a indiqué vendredi le délégué interministériel à l’Outre-mer Patrick Karam.

États généraux, mode d’emploi

CLICANOO.COM

Coordonnateur du projet, Richard Samuel est à la Réunion jusqu’à ce soir pour fixer le planning de ce “grand débat civique”. Le calendrier est très étalé. Début réel des travaux dans une quinzaine. Conclusions au 15 août. Comité interministériel et premières décisions en fin d’année.

Le calendrier des états généraux de l’outre-mer va s’étaler dans le temps. Dans l’île jusqu’à ce soir, Richard Samuel, leur coordonnateur, a jeté hier les premières bases de leur organisation à La Réunion.

La responsabilité opérationnelle a été confiée à un autre préfet, Paul Girot de Langlade. Huit thématiques seront proposées à la réflexion des participants. Ils plancheront sur des thèmes aussi divers que la baisse des prix, la formation professionnelle, les relations à développer avec les voisins de chaque territoire outre-mer (plus de détails sur le site Internet www.etatsgénérauxdeloutremer.fr)…

D’ici la fin de la semaine, les noms des présidents et des rapporteurs seront arrêtés. « Notre souhait est que les premiers soient des personnalités consensuelles de l’île et que les seconds qui seront

plusieurs par commission, viennent au contraire d’horizons différents afin d’éviter tout parti pris », souligne Richard Samuel.

Restera à se mettre d’accord sur la constitution d’éventuels sous-ateliers. « Il n’y a pas de règles en la matière. Ainsi en Guadeloupe certaines commissions ont été divisées en douze”, observe le coordonnateur.

Chaque Dom fait comme il l’entend selon ses spécificités et attentes”. De même les groupes siégeront où bon leur semble. « Rien n’est prévu en préfecture. Nous sommes prêts à louer des salles s’il le faut”. Cette disposition est une illustration symbolique de la volonté du gouvernement que les propositions qui jailliront de ce « grand débat civique” émanent de la Réunion et ne descendent pas de Paris pour avis.

« On sait bien que les problématiques qui seront examinées ne sont pas nouvelles. Elles sont déjà sur la table. Mais la démarche est différente. Ce n’est pas à un groupe d’experts parisiens de faire des propositions. C’est à la Réunion de formuler les siennes ».

Les élèves sollicités

Ces questions d’organisation réglées, les ateliers se mettront alors réellement au travail d’ici une quinzaine de jours. La première partie des travaux sera consacrée aux avis. Suivra la rédaction des documents de synthèse.

Il n’est pas exclu qu’une phase de validation par les collectivités locales, si elles le souhaitent, soit ajoutée à ce calendrier. Ce planning devant être interrompu entre la mi-mai et début juin en raison des élections européennes, il est d’ores et déjà certain que les conclusions des états généraux de la Réunion ne tomberont pas avant le 15 août.

Dans ces conditions, la visite de François Fillon n’est pour l’instant pas envisagée. C’est à ce stade que sera programmée à Paris la restitution nationale. Elle reprendra les réflexions venant des quatre Dom et des cinq collectivités ultramarines qui se sont associées à ce projet.

Suivra seulement en fin d’année le conseil interministériel de l’outre-mer. Le gouvernement souhaite également associer toute la population à cette initiative. Notamment par le biais de forums qui seraient lancés dans la presse et sur ses sites Internet.

Ou encore en encourageant le recteur à organiser des débats sur les huit thèmes retenus dans les lycées. Objectif plus modeste dans les collèges où les élèves livreront leur opinion sur deux thèmes : “le développement durable et identité”, “culture et patrimoine”

Ch. T

Un nouveau collectif veut s’inviter

La tenue prochaine des états généraux de l’Outre-mer fait naître des vocations. Un nouveau collectif s’est ainsi créé hier en vue de participer à cet évènement. Baptisé « Nou tout ansamb pour l’avenir » celui-ci est constitué uniquement de bénévole et se veut sans étiquette politique.

Son objectif, c’est que « les autorités (préfecture, collectivités…) agissent véritablement pour le mieux être de la population réunionnaise. « Notre mouvement s’est constitué pour être représenté aux états généraux. Il est capital pour nous que la population locale soit informée de l’enjeu de cet évènement, où seront débattus des thème primordiaux concernant l’avenir socio-économique, culturel et politique de la Réunion », précise le collectif dans un communiqué

L’Outre-Mer Français

Le COSPAR réaffirme son unité pour faire aboutir les revendications

Assemblée générale du Collectif d’organisations syndicales, politiques et associatives de La Réunion

mercredi 15 avril 2009

Réuni hier en assemblée générale, le COSPAR a décidé d’accentuer l’action pour l’aboutissement des revendications contenues dans sa plate-forme.

Il a pris la décision de ne pas participer aux États généraux en tant que tel et a réaffirmé son unité. Au terme de la séance, il a adopté le communiqué que nous reproduisons ci-après :

« Le COSPAR réuni ce jour en séance plénière, réaffirme sa volonté de faire aboutir ses revendications, notamment celles qui concernent les salaires, les minima sociaux, les jeunes et les services publics. En ce qui concerne les États généraux, le COSPAR n’y participera pas en tant que tel. Cependant, chaque composante du Collectif demeure libre de sa décision. »

Etats généraux outre-mer : "pas de volonté de boycott" mais "inquiétudes" du PS

Afp, 14/04/2009, 16h12

Le député PS Christian Paul, spécialiste de l’outre-mer au PS, a estimé mardi avant l’ouverture des états généraux qu’il n’y avait "jamais eu une volonté de boycott des élus socialistes", mais a fait part des "inquiétudes" sur l’ordre du jour et le respect des engagements.

Interrogé par l’AFP, l’ancien secrétaire d’Etat à l’Outre-mer a affirmé que "devant l’urgence qu’ont provoquée les événements en outre-mer, bien évidemment, il n’y a jamais eu une volonté de boycott des élus socialistes, même s’il y a deux inquiétudes qui sont réelles".

La première inquiétude tient "à la manière dont l’ordre du jour a été dicté depuis l’Elysée", avec "une méthode très verticale et très centralisatrice" qui paraît "en quelque sorte contre-nature", a précisé M. Paul.

Les élus de gauche d’outre-mer "sont bien conscients qu’il va leur falloir se battre pour imposer un contenu et un ordre du jour qui soit plus proche de leurs préoccupations".

Deuxième inquiétude rapportée par M. Paul : "il y a une demande très forte que le président de la République tienne tous ses engagements et que la parole de l’Etat soit respectée". "On sent bien que maintenant que l’émotion est retombée, le risque est réel de voir certains engagements non respectés".

"Nous avons entendu le président de la République évoquer des questions statutaires, elle sont totalement légitimes. Mais il ne faut pas que ce débat (...) occulte la réalité de l’urgence sociale. Pas de diversion", affirme M. Paul.

Christian Paul et le député François Lamy portent "la réflexion globale" sur l’outre-mer et "se partagent" les responsabilités du secrétariat à l’outre-mer, a indiqué Martine Aubry, première secrétaire du PS.

Outre-Mer : le lancement des Etats généraux en métropole reporté au 22 avril

Paris, 10 avril 2009 AFP 18h55

Les états généraux de l’outre-mer seront lancés pour la métropole le 22 avril à Paris et non le 14 comme initialement annoncé, a indiqué vendredi le délégué interministériel à l’Outre-mer Patrick Karam.

M. Karam a précisé que ce report avait été décidé "pour des raisons d’agenda", notamment pour permettre la présence à l’ouverture du secrétaire d’Etat à l’Outre-mer Yves Jégo.

Il a démenti toute idée de difficultés dans l’organisation, assurant à l’AFP que "tout se passe bien".

Les Français d’outre-mer sont près d’un million en métropole. Leurs représentants ont retenu quatre chantiers : la culture, la mémoire et l’identité ; l’égalité des chances, la lutte contre les discriminations et la citoyenneté ; le sport ; les problématiques liées à l’éloignement (Internet, téléphone, poste…).

Les états généraux ont été convoqués par le président Nicolas Sarkozy en pleine crise sociale aux Antilles en mars. Y sont conviés associations, syndicats, élus locaux pour remettre à plat, territoire par territoire, tous les problèmes de l’outre-mer.

Les deux principaux mouvements à l’origine des grèves générales en Guadeloupe et en Martinique ont d’ores et déjà refusé de participer.

En outre-mer, une première phase des états généraux, marquée par des ateliers locaux, aura lieu du 15 avril au 15 mai, avait annoncé le préfet Richard Samuel, chef de projet de ces états généraux et délégué général à l’outre-mer.

Suivant le même calendrier, les travaux doivent reprendre dans la semaine du 8 juin et la synthèse se fera au niveau national la dernière semaine de juin.

SITES

Le secrétariat d’Etat à l’Outre-Mer

Les Etats Généraux de l’Outre-Mer


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1784009

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POLITIQUE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License