AID Association initiatives dionysiennes
La montagne accouche-t-elle d’une souris ?

PLAN DE RELANCE BIDON ?

lundi 2 février 2009 par JMT

Affichant son unité, l’intersyndicale a décidé lundi soir le statu quo jusqu’au 9 février, sa prochaine réunion, tout en menaçant de nouvelles actions faute d’être entendue. Les 8 syndicats ont souligné le succès de la mobilisation de jeudi dernier pour appeler à maintenir la pression.

Après deux ans d’amélioration, le marché du travail s’est fortement retourné en 2008, avec 217.000 chômeurs supplémentaires sur un an.

Mobilisation - Les syndicats attendent la prestation de Sarkozy jeudi

D.H. - le 02/02/2009 - 23h15

Affichant son unité, l’intersyndicale a décidé lundi soir le statu quo jusqu’au 9 février, sa prochaine réunion, tout en menaçant de nouvelles actions faute d’être entendue. Les 8 syndicats ont souligné le succès de la mobilisation de jeudi dernier pour appeler à maintenir la pression.

Crédit Photo : TF1/LCI

Ils se sont réunis durant un peu plus de deux heures. Avec un mot d’ordre : conserver l’unité du 29 janvier. Les huit fédérations syndicales ont finalement décidé lundi soir d’attendre et de menacer.

D’attendre d’éventuels "gestes d’ouverture" de la part de Nicolas Sarkozy lors de son intervention dans l’émission spéciale "Face à la crise" jeudi soir (diffusée à la télévision, à la radio et sur LCI.fr dès 20h15 : lire notre article) ou quand il les recevra (dont la date -en février- n’aurait pas encore été fixée). Et d’attendre donc leur prochaine réunion, prévue le 9 février.

Forts du succès de la mobilisation de jeudi dernier, qu’ils ont souligné, les syndicats ont donc décidé d’afficher leur unité, de temporiser, mais de maintenir la pression, en menaçant d’autres actions si le gouvernement et le président n’entendent pas leurs revendications.

"La balle est dans leur camp", a ainsi résumé lundi soir Maryse Dumas, n°2 de la CGT. "On attendra jeudi de voir ce que va décider Nicolas Sarkozy pour voir quelle mobilisation enclencher si nous ne sommes pas satisfaits", a renchéri Michèle Biaggi, représentante de FO.

En attendant donc, le communiqué commun appelle "les salariés et leur organisation à rester mobilisés et à s’appuyer sur la force de la journée du 29 janvier".

Les syndicats exigent un second plan de relance axé sur la consommation (alors que le gouvernement a axé le sien sur la relance par l’investissement) et des mesures pour les salaires et l’emploi. Jusqu’à présent, le gouvernement a exclu tout changement de cap.

Emploi - 11,4% de chômeurs en plus en 2008

le 02/02/2009 - 19h20

Après deux ans d’amélioration, le marché du travail s’est fortement retourné en 2008, avec 217.000 chômeurs supplémentaires sur un an.

Crédit Photo : TF1 Image d’archives

C’était annoncé, les chiffres sont mauvais. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits au chômage en catégorie 1, le baromètre de référence, a augmenté au cours de l’année 2008, atteignant 2,11 millions fin décembre, soit 11,4% de plus qu’en décembre 2007, a indiqué lundi le service statistique du ministère de l’Emploi. Sur l’ensemble de 2008, la hausse du nombre d’inscrits à l’ANPE, devenue Pôle emploi, atteint 217.000.

En décembre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie 1 a augmenté de 2,2% (+45.800), selon un communiqué de la Dares, empêché de paraître jeudi dernier par une grève des statisticiens publics.

Un chiffre annoncé sur LCI dès dimanche (lire notre article). "Cette situation ne fait que souligner la nécessité du plan de relance présenté par le président de la République en décembre", lequel faisait suite aux "mesures d’urgence prises en octobre pour débloquer le système financier et maintenir l’accès au crédit des PME", a commenté la ministre de l’Economie Christine Lagarde jeudi soir.

Dans le détail

La catégorie 1 ne retient que les personnes à la recherche d’un emploi à temps plein et à durée indéterminée. La hausse touche aussi bien les hommes (+16,3%), les femmes (+6,4%), les jeunes (+19,5%) ou les 50 ans et plus (+8,8%).

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie 1, 2 et 3 hors activité réduite, prêts à accepter également un emploi à temps partiel, un CDD ou un intérim, a augmenté de 2,5% en décembre par rapport à novembre (+54.400) et de 9,6% par rapport à décembre 2007 (+193.100).

Ce chiffre s’approche de la définition retenue par l’Insee pour calculer son taux de chômage au sens du Bureau international du travail, publié trimestriellement.

Après des mois de polémiques en 2007, le ministère ne publie plus d’estimation mensuelle du taux de chômage à partir des chiffres ANPE, qui reflètent l’état du marché du travail mais sont également sensibles à des mesures telles que les radiations.

VIDEOS

Décryptage : Le détail du plan de relance de l’économie

02 février 2009 - 20h00

Le plan, qui entrera en application dans les prochains jours, va en fait appuyer des projets déjà existants dans les régions. Le gouvernement a choisi de soutenir en priorité l’investissement et les entreprises.

La Redaction

Crise : Chérèque veut "un changement de cap"

01 février 2009 - 12h23

Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a réclamé dimanche sur Europe 1 "un changement de cap" de Nicolas Sarkozy face à la crise. Extrait.

LCI.fr


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1812865

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POLITIQUE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License