AID Association initiatives dionysiennes
Sur fond de crise financière structurelle du néolibéralisme

FORUM SOCIAL EUROPEEN DE MALMÖ

Une autre Europe est-elle possible ?

lundi 22 septembre 2008 par JMT

Une autre Europe ?

Entre la manifestation sage du 20 et la violente du 19, le FSE de Malmoë présente toutes les options.

Les altermondialistes exhortent l’Europe à se bouger et à user de son poids économique et financier pour faire une autre politique que d’autres pôles (Russie, Amérique latine, Inde,Chine) pourraient renforcer.

Frédéric Lordon du CNRS nous fait ses propositions pratiques.

La pétition des économistes européens est toujours en ligne

Suède : fin de la manifestation à Malmö, aucun incident déploré

AFP - Dimanche 21 septembre, 00h12

Manifestation altermondialiste à Malmö, le 20 septembre 2008

MALMÖ (AFP) - La manifestation organisée samedi à Malmö, en Suède, réunissant plus de 10.000 personnes dans le cadre du 5e Forum social européen (FSE), s’est terminée en fin d’après-midi sans incident majeur. (Publicité)

La parade était partie à 13H00 GMT de Rosengaard, dans la banlieue de Malmö et s’est terminée quelques heures après dans le centre de la troisième ville de Suède.

Le défilé, qui a réuni 10.000 manifestants selon Melima Lucic, porte-parole de la police de Malmö, 13.500 selon les organisateurs était l’un des plus importants rassemblements qu’ait connu le pays scandinave.

Quelques membres des Black Blocks, groupe d’action violente, a lancé des canettes sur des voitures de police à la fin de la manifestation, mais aucun incident majeur n’a été déploré.

Le FSE de Malmö se déroule depuis jeudi et doit s’achever dimanche.

Autour du slogan "Une autre Europe est possible", 250 séminaires et 400 activités d’ordre culturel, à l’initiative de 850 associations, ONG, syndicats, et autres réseaux, ont été organisés.

Il s’agit de la cinquième édition du FSE après Athènes (2006), Londres (2004), Paris Saint-Denis (2003) et Florence (2002).

Forum social européen : manifestation émaillée d’incidents violents à Malmö

AFP - Samedi 20 septembre, 08h05

Un manifestant lance un projectile sur la police à Malmö en Suède en marge du Forum social européen, le 19 septembre 2008

MALMÖ (AFP) - La manifestation organisée vendredi soir à Malmö dans le sud de la Suède, en marge du Forum social européen, et émaillée d’incidents violents, s’est achevée dans la nuit sans faire de blessé, a constaté une journaliste de l’AFP. (Publicité)

La manifestation, une initiative du groupe d’action +Reclaim the streets+ (Reprenons la rue, ndlr) avait débuté sur la place de l’hôtel de ville de Malmö, la troisième ville de Suède, vers 20H00 (18H00 GMT) vendredi.

Les manifestants, parmi lesquels figuraient des membres des groupes Blacks blocks qui prônent l’action violente, ont brisé des vitrines, en particulier celle de la banque suédoise SEB, et lancé des fumigènes avec en fond sonore la chanson "Breaking the law" (Enfreindre la loi, ndlr) du groupe heavy metal britannique Judas Priest.

Ils ont ensuite jeté des pavés arrachés du sol sur la vingtaine de cars de police lors de la dispersion du rassemblement.

Afin de mettre définitivement fin au mouvement, la police a chargé les derniers manifestants ainsi que les journalistes sur place.

Seul un homme a été arrêté pour état d’ébriété sur la voie publique.

Un policier a indiqué à l’AFP qu’aucun blessé n’avait été recensé.

Selon la police, 700 personnes ont participé à la manifestation, avant que celle-ci ne soit dispersée.

Le 5e FSE se tient à Malmö depuis jeudi et s’achèvera dimanche. Il culminera samedi après-midi avec la traditionnelle manifestation pacifiste "contre le capitalisme et la destruction environnementale". 20.000 personnes sont attendues.

Crise financière : pour les altermondialistes l’UE peut agir unilatéralement

© 2008 AFP

L’Union européenne peut prendre, sans risque pour son économie, des mesures unilatérales pour inverser le processus de dérégulation à l’origine de la crise financière actuelle, ont estimé mercredi des altermondialistes, en préambule au Forum social européen à Malmö (Suède).

"L’UE est la première puissance économique mondiale. Son poids est tel que si elle décidait réellement d’entrer dans un rapport de forces au niveau international pour imposer des régulations des marchés financiers, elle pourrait le faire", a déclaré à l’AFP Maël Theulière (Attac France), soulignant le lien à ses yeux "entre la dérégulation financière" et la crise actuelle.

Un euro géant devant le siège de la Banque centrale européenne à Francfort (Martin Oeser AFP/Archives)

Cependant, la taxe sur les transactions financières proposée par Attac depuis sa fondation il y a dix ans, bien que jugée toujours nécessaire, ne saurait suffire à éviter de nouvelles crises de ce type.

Attac (Association pour la taxation des transactions financières et l’aide au citoyen) est l’une des principales composantes de la mouvance altermondialiste.

Dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde daté de mercredi, l’organisation appelle à "un nouveau Bretton Woods", faisant allusion aux accords de 1944 qui dessinèrent les grandes lignes du système financier après la Deuxième guerre mondiale.

Les propositions des altermondialistes rejoignent celles d’économistes comme Frédéric Lordon, pour qui "l’Europe est une zone d’activité financière autosuffisante" qui "peut parfaitement adopter unilatéralement un degré supérieur de réglementation financier sans risquer, comme on s’empresse de le dire, la désertion des capitaux".

Dans un texte intitulé "Quatre principes et neuf propositions pour en finir avec les crises financières", ce chercheur français du Centre national pour la recherche scientifique (CNRS) propose notamment d’interdire en Europe le recours à la titrisation des crédits, à savoir leur transformation en titres revendus sur les marchés financiers.

Notant que des taux d’intérêt bas peuvent favoriser les "bulles financières" et que des taux plus élevés peuvent "étouffer l’économie réelle", il propose une politique monétaire "dédoublée", avec "un taux d’intérêt pour refinancer les banques à hauteur de leurs concours à l’économie réelle", et un autre "pour les refinancer à hauteur de leurs concours à la sphère financière".

Afin de mieux diriger la politique monétaire, Jérôme Ollier, du Comité pour l’annulation de la dette du Tiers monde (CADTM) Belgique, a jugé nécessaire que la Banque centrale européenne (BCE) "soit subordonnée au politique et pas complètement indépendante comme elle l’est aujourd’hui".

D’une manière plus générale, "si l’UE effectivement décidait de mener un autre type de politique économique (...) ça serait probablement très bien vu par des puissances émergentes, telles que l’Amérique latine, qui développe en parallèle son projet de Banque du Sud, ou l’Inde et la Chine", a-t-il déclaré à l’AFP.

A Malmö, où sont attendues 20.000 participants représentant 800 associations, selon les organisateurs, les altermondialistes tenteront de relier ce type de questions à d’autres, notamment "sociales et écologiques" afin "de concevoir des réponses à l’échelle européenne", a précisé à l’AFP Pierre Khalfa (Solidaires).

Article de Frédéric LORDON

SIX PRINCIPES ET DIX PROPOSITIONS POUR EN FINIR AVEC LES CRISES FINANCIÈRES

De quoi Ubu est-il fondamentalement la figure ? Du despote parasitaire.

Quelle est la puissance despotique d’aujourd’hui qui soumet absolument le corps social et le laisse exsangue d’avoir capté la substance de son effort ? Certainement pas l’Etat – dont on rappellera qu’il restitue en prestations collectives l’ensemble de ses prélèvements… – mais le système bancaire-actionnaire qui, lui, conserve unilatéralement le produit intégral de ses captations.

Frédéric Lordon est économiste, directeur de recherche au CNRS. Il est notamment l’auteur de Jusqu’à quand ? L’éternel retour de la crise financière, Raisons d’agir, novembre 2008 ; Conflits et pouvoirs dans les institutions du capitalisme, Presses de Sciences Po, 2008 ; Et la vertu sauvera le monde, Raisons d’agir, 2003 ; La politique du capital, Odile Jacob, 2002.

PDF - 100.4 ko
Article Frederic Lordon Avril 2008

Pour un meilleur confort de lecture, téléchargez les 19 pages de l’article au format .pdf

Voir le site de STOP FINANCES :

signez la pétition européenne - 22 septembre 2008 : 37177 Signatures


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1835118

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE  Suivre la vie du site 2008   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License