AID Association initiatives dionysiennes
L’OTAN système de néocolonisation et d’oppression hors de son champ d’action.

FUCK-OFF NATO !

Que fait la France dans ce machin ?

vendredi 19 septembre 2008 par JMT

Depuis la chute du mur de Berlin et l’effondrement de l’URSS, l’OTAN est une machine de guerre offensive. Jouant sur des peurs quasi-infantiles, elle phagocyte les ex-états du Pacte de Varsovie dont les dirigeants essaient de faire croire à leurs citoyens que le monde n’est qu’un éternel recommencement et que l’Armée Rouge risque à nouveau de parader à Budapest ou à Prague.

Pourtant la réalité des faits est la suivante : actuellement, vu les excédents financiers de la Russie , l’armée Russe aurait les moyens de reconquérir ses anciens terrains de jeux et possède toujours l’arme nucléaire pour dissuader les USA d’intervenir. Ceux-ci n’ont pas les moyens matériels classiques, et l’OTAN non plus, de s’y opposer.

Cela veut-il dire qu’il faut se coucher devant la Russie ? Point du tout, mais il n’est pas nécessaire pour autant de la harceler et de l’agresser inutilement au sens des intérêts stricts des états et citoyens européens.

Il convient au contraire de défendre strictement, avec détermination, des positions diplomatiques claires, partagées par une majorité de citoyens et que notre défense soit nationale (même si elle est européenne) c’est à dire prioritairement tournée vers la défense du sol national et de nos concitoyens.

Même si cela peut amener à des interventions hors de la stricte zone géographique, pourvu qu’il y ait effectivement (et non pas à titre de prétexte) un lien entre les deux.

La Géorgie est à peine européenne, et elle n’a rien à voir avec l’Atlantique-Nord. Un pacte de défense ne saurait jouer en sa faveur de surcroît quand elle est l’agresseur et l’assassin de personnes qu’elle prétend être de ses nationaux en plus ! Drôle de démocratie que nous devrions "conforter" ????

L’OTAN est allée se fourvoyer en Afghanistan : le bilan est terrible. La sécurité n’existe pas plus qu’en 2001, les talibans contrôlent la majeure partie du pays. La production d’opium explose, les politiques de développement sont au point mort malgré les richesses du pays qui est retourné à un stade tribal.

Tout est fait pour que ce pauvre pays soit un abcès de fixation permettant de justifier toujours plus d’argent pour les armes et leurs vendeurs et le maintien de dispositifs liberticides (dont en France Edvige n’est qu’un avatar de plus).

Deux mots d’ordre :

* quittons l’Afghanistan où notre démocratie n’a rien à faire que nous faire haïr un peu plus par des dizaines de millions de gens dans tout l’Orient

* quittons l’OTAN, survivance archaïque d’un monde coupé en deux blocs hostiles dont nous ne voulons plus, protection tout à fait factice mais réel instrument d’asservissement à des politiques qui ne sont pas les nôtres.

Pour Jospin, le PS doit voter contre la prolongation de la présence française en Afghanistan

AP - vendredi 19 Septembre 2008 10H00 GMT

PARIS - L’ancien Premier ministre Lionel Jospin a recommandé vendredi aux députés socialistes de ne pas voter lundi la prolongation de la présence des troupes françaises en Afghanistan et a estimé que Nicolas Sarkozy devait "définir de nouveaux objectifs" pour ce pays.

"Je ne leur recommanderai pas d’approuver une mission imprécise et des décisions prises sans consultation en avril par le président de la République", a-t-il indiqué sur France Inter. "Je leur suggérerai de demander que l’on contribue -la France, la présidence française de l’Union européenne- à définir de nouveaux objectifs".

Selon l’ancien Premier ministre, il faut "privilégier l’aide civile sur l’engagement militaire", inciter le gouvernement afghan à mener "la lutte contre la corruption" et "mettre le Pakistan devant ses responsabilités".

"Le problème n’est pas de retirer des troupes dans la panique (...), mais de fixer une politique et tant qu’elle n’a pas été définie par le chef de l’Etat", les députés socialistes ne devraient pas apporter leur soutien.

M. Jospin a estimé que Nicolas Sarkozy commis "une erreur politique" en décidant "de renforcer la présence française (...) sans demander à la coalition de redéfinir sa mission pour qu’effectivement on trouve une solution politique". AP

OTAN en emporte le vent ... de l’Histoire !

Written by Frédéric Bourdel Friday, 29 August 2008

Eh oui ! L’Histoire n’a qu’un seul sens, un sens de l’humour très ironique ! Ainsi, après les Communistes, l’URSS, le Pacte de Varsovie et les démocraties populaires, ce sont désormais les tenants de l’Occident irrésistible, de la « fin de l’Histoire » (au bénéfice de ce même Occident), de l’américanisme tout-puissant, des bourses en croissance éternelle et de l’OTAN, invincible épée/bouclier des démocraties capitalistes, qui sont en train de voir leurs rêves s’effondrer.

Le vent de l’Histoire est en train de précipiter tout ce petit monde dans le fossé où ils rejoignent les empires de mille ans et autres élucubrations éternelles que l’esprit humain ne se lasse jamais d’inventer.

Bien entendu, c’est la panique à bord des médias, des conseils d’administration et des chancelleries occidentales. Les bourses ont perdu 30% en un an et continuent à dégringoler, les Etats-Unis s’enfoncent chaque jour davantage dans une crise économique, sociale, militaire et morale sans précédent, l’OTAN s’enlise en Afghanistan et tangue sous les nouveaux coups de butoir de la Russie et l’UE n’arrive toujours pas à décider si elle a un destin à elle ou si elle n’est qu’un appendice de Washington.

Alors, nos propagandistes professionnels (à savoir en France notamment la quasi-totalité des journalistes des médias nationaux qui ont désormais abdiqué toute vélléité d’information du public pour se limiter à la reprise des communiqués des puissants du moment à Paris, Washington ou Tel Aviv) ressuscitent les fantômes de l’Histoire pour tenter de conjurer le destin.

Revoici l’ancienne URSS derrière la Russie actuelle ! Revoici les comparaisons avec l’annexion de l’Europe de l’Est par Staline ! Revoici le « nettoyage ethnique » pour stigmatiser l’action russe en Géorgie[1] ! ... et j’en passe.

Allons, allons, messieurs les laquais des puissants du jour, un peu de tenue. Vos lecteurs ne sont pas aveugles et l’Internet existe, avec des médias ou des sites de débats qui échappent au contrôle de vos maîtres.

L’Histoire ne se répète pas. Tout le monde sait bien que la Russie d’aujourd’hui n’est plus l’URSS d’hier, tout comme l’on sait que les Etats-Unis d’aujourd’hui ne sont plus ceux de 1945. Disparu le conflit idéologique côté russe ; disparue la légitimité démocratique et libératrice côté américain. La Russie a toujours été une puissance partenaire du jeu européen et elle le redevient. La question se pose en revanche pour les Etats-Unis : peuvent-ils être un joueur du jeu européen[2] ?

En fait, si la crise géorgienne actuelle est bien le remake de quelque chose, c’est de la crise des subprimes aux Etats-Unis et de la finance occidentale. Tout comme les pauvres aux Etats-Unis ont été convaincus par des financiers avides de s’endetter au-delà de ce qu’ils pouvaient rembourser, le président géorgien (comme son homologue ukrainien, ou le président afghan, ou le premier ministre irakien, ou un tas d’autres fantoches pro-occidentaux sur la planète) a été convaincu qu’il pouvait prétendre habiter la riche maison occidentale et se débarrasser de l’influence de son grand voisin russe sans grandes difficultés.

Grave erreur bien entendu, comme pour tous ces pauvres ménages américains qui ont cru eux aussi au « rêve américain ». La réalité s’est brutalement rappelée à eux : le pauvre ne devient pas riche par miracle .... et le Caucase ne peut pas échapper à sa situation géographique.

Et l’analogie va plus loin. De la même manière que la crise des subprimes a déclenché une crise généralisée de toute la finance occidentale et mis à terre en quelques mois des « rois du monde »[3] comme Bear Stearns, la crise géorgienne fait vaciller l’OTAN qui va y laisser le peu de crédibilité qui lui reste, en Occident et ailleurs.

Enlisé militairement en Afghanistan, l’OTAN fait désormais face à un questionnement croissant des opinions publiques européennes y compris dans les pays traditionnellement atlantistes comme les Pays-Bas ou l’Allemagne tandis que l’organisation s’achemine vers un camouflet chaque jour plus flagrant en Géorgie[4].

A quoi sert l’OTAN ? Le QCM devient de plus en plus clair pour les Européens (6 questions avec 6 réponses justes possibles) :

*Réponse 1 : A suppléer la politique expansionniste de Washington ou de Tel Aviv

* Réponse 2 : A impliquer les Européens dans de faux conflits (Géorgie) ou des conflits sans fin (Afghanistan)

*Réponse 3 : A attaquer les petits pays sans défense

*Réponse 4 : A rien quand il s’agit d’un pays puissant (comme la Russie)

*Réponse 5 : A priver les Européens de pouvoir voter et décider de l’utilisation de leurs forces armées

*Réponse 6 : A empêcher l’émergence d’une vraie défense commune européenne.

Que l’actuel président français et sa clique d’Américanistes veuillent nous vendre un conflit entre l’Occident et le reste du monde (Russie, Islam, ...) afin de coincer l’Europe avec l’Empire américain en pleine déconfiture, libre à eux.

Mais libre à nous, citoyens européens, de nous battre pour une alternative et pour signifier clairement un point essentiel : l’Occident n’existe plus.

L’Union européenne a désormais des intérêts propres qui ne recoupent plus ceux des Etats-Unis, voire qui peuvent être opposés à ceux de Washington.

Moscou et Washington sont des capitales étrangères pour nous citoyens de l’UE. Nous n’avons d’ordres à recevoir ni de l’une, ni de l’autre.

En conclusion, OTAN en emporte le vent de l’Histoire, comme il l’a déjà fait pour le Pacte de Varsovie !

Frédéric Bourdel Reims - France

OTAN - AFGHANISTAN

NI GUERRE - NI ALLIANCE MILITAIRE

PAIX - LIBERTE - DEMOCRATIE

Signer l’appel en ligne

Les annonces faites par le Président de la République d’envoyer de nouvelles troupes en Afghanistan et de réintégrer le commandement militaire de l’Otan sont extrêmement inquiétantes.

Le bilan de la présence militaire en Afghanistan décidée par le Conseil de Sécurité en 2001 et assumée aujourd’hui par l’OTAN est dramatique : le pays s’enfonce dans le bourbier de la guerre, de la corruption, de la misère.

Le terrorisme s’est développé. Il manque toujours près de la moitié des aides internationales promises, soit 10 milliards de dollars, tandis que d’énormes moyens sont dilapidés dans la guerre et la destruction.

L’usage de la force est un échec. Il est temps de mettre en œuvre une solution politique internationale, qui donne la priorité à l’aide d’urgence, à la reconstruction et aux droits du peuple afghan. Un retrait rapide des troupes de l’Otan s’impose.

Au-delà des victimes dont on peut craindre qu’elles seront plus nombreuses, la décision d’envoyer des renforts est le signe d’un alignement inacceptable sur la politique des Etats-Unis.

La volonté de réintégrer le commandement militaire de l’Otan va dans le même sens.

La France ne doit pas endosser la vision manichéenne de « la guerre des civilisations » qui domine à l’Otan et ainsi renoncer à faire prévaloir une politique indépendante, pour la primauté du droit international et contre la guerre.

Elle risque d’entraîner toute l’Union européenne à ne devenir qu’un simple « pilier européen » de l’Otan, source de nouvelles dépenses militaires au détriment des immenses besoins sociaux.

Nous ne voulons pas d’une France et d’une Union Européenne gendarmes du monde. Nous voulons une France et une Europe libres et indépendantes, développant avec tous les pays des coopérations en faveur de la paix, du développement durable et des droits de l’Homme.

Nous exigeons que le Président de la République renonce à l’envoi de renforts en Afghanistan et à la réintégration de la France dans le haut commandement militaire de l’Otan.

Paris, le 29 avril 2008

Premières organisations signataires

Action des citoyens pour le désarmement nucléaire (ACDN) - Agir contre la guerre (ACG) – Américains contre la guerre (AAW) - Appel des Cent pour la Paix - Association des Combattants de la Cause Anticoloniale (ACCA) - Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) - Association pour la Défense des Prisonniers Politiques et d’Opinion en Iran - Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Association pour la Taxation des Transactions pour l’Aide aux Citoyens (ATTAC) - Centre d’Etudes et d’Initiatives de Solidarité International (CEDETIM) - Centre quaker international de Paris (CQI) - Collectif Faty Koumba Libertés, Droits de l’Homme et non-violence - Collectif "La guerre tue" (Toulouse) - Collectif Non au missile M51 - Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes « Ruptures » - Comité des iraniens contre la guerre - Comité Saintonge Palestine - Confédération Générale du Travail (CGT) - Congrès National d’Afghanistan - Convergence des causes - Coordination nationale des collectifs unitaires pour une alternative au libéralisme - Droit Solidarité - Enseignants pour la Paix (EPP) - Europe solidaire sans frontières (ESSF) - Fédération Syndicale Unitaire (FSU) - Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTC2R) - Femmes en noir de Paris - Forum social d’Iran - Génération Palestine - Les Alternatifs - Les Verts – Le Mouvement de la Paix - Ligue communiste révolutionnaire (LCR) - Ligue des Femmes pour la Paix et la Liberté / Section française – Marche Mondiale des Femmes - MARS Gauche Républicaine - Mémoire des luttes - Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) - Mouvement de la jeunesse communiste de France (MJCF) - Parti communiste français (PCF) - Parti communiste des ouvriers de France (PCOF) - Pour la République sociale - Réseau Féministe « Ruptures » - Une autre gauche - Union des étudiants communistes (UEC) - Union Juive Française pour la Paix (UJFP) - Union pacifiste de France (UPF) - Union Syndicale Solidaires.

Richesses afghanes : eau, minerais, énergie....

Si vous voulez savoir pourquoi les USA s’intéressent à ce pays "pauvre" de 31 Millions d’habitants allez voir la fiche Wikipedia et surtout la partie concernant les richesses naturelles !


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1838682

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pas En Notre Nom ! - 974   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License