AID Association initiatives dionysiennes
Avec des caisses volontairement vidées, des non-renouvellement de postes de retraités, des coupes de crédits, des privatisations...

Où vont nos services publics ?

jeudi 21 août 2008 par JMT

7 pétitions en cours concernent les services publics.

Par ailleurs, le projet de rattachement total de la gendarmerie au ministère de l’intérieur renforce le côté "maintien de l’ordre" par rapport à la nécessaire protection des personnes et des biens dans le respect des libertés publiques qui est la marque d’un vrai service public de sécurité intérieure.

7 pétitions en cours pour défendre les services publics

* Le service public est notre richesse, mobilisons-nous !

28.04.2008

150 000 jeunes qui sortent chaque année sans diplôme du système scolaire, une crise du logement sans précédent depuis les années 1950, des inégalités qui se creusent de façon dramatique, des enjeux environnementaux colossaux, le défi démographique, l’innovation et la croissance à la traîne…

Dans un tel contexte, chercher à accroître l’efficacité de l’action publique, c’est mieux mettre en œuvre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Plus d’informations

Signez la pétition : « Le service public est notre richesse » ::

* Pétition pour l’abrogation de l’article 89, pour un débat sur les rapports public/privé

Par : Collectif pour la promotion et la défense de l’école publique de proximité

28.04.2008

Le décret d’application de l’article 89 de la loi de décentralisation du 13 août 04, (au bénéfice de l’enseignement privé) est à nouveau d’actualité.

Cette mesure, obligeant les communes à financer l’école privée choisie par les parents dans une autre commune, fera payer un lourd tribut à la collectivité et instaurera un système inégalitaire.

Plus d’informations

Signer la pétition

* Les météos en colère ont lancé une pétition en ligne

Par : NGUYEN, Christian

24.05.2008

Nom : Renaud TZANOS

Bonjour,

Les agents de Météo-France, soutenus par les syndicats météos Solidaires, CGT et FO, sont en lutte contre le \"plan stratégique\" que la direction de cet établissement public et le ministère du MEEDDAT sont en train de concocter dans le cadre de la RGPP. Ce plan devrait conduire à la suppression de plus de 25% des emplois et à la fermeture de plus de la moitié des centres départementaux. Une véritable casse du service public météorologique !

Les météos en colère ont lancé une pétition en ligne, pour appeler au soutien les usagers, les citoyens, les élus, ainsi que toute organisation (associations, syndicats, collectifs, etc.).

Pourriez-vous contribuez à diffuser cet appel, et proposer aux collectifs de Convergence de le signer ?

Solidairement,

Un météo en colère

* Pas touche à la Poste !

Par : SUD PTT

17.07.2008

Télécharger le document "Appel pas touche à la Poste" au format PDF (27.1 ko)

Télécharger le document "Courrier Associations" au format PDF (19.1 ko)

Suite à des informations parues dans la presse, le président de La Poste a confirmé qu’il étudiait la transformation de La Poste d’Etablissement Public en Société Anonyme avec ouverture du capital.

Un projet serait présenté au gouvernement début septembre, qui, lui-même, a affirmé que c’était une idée « intéressante ».

Plus d’informations

signer la pétition

* Sauver l’hôpital public !

Par : NGUYEN, Christian

5.07.2008

L’hôpital public a subi plusieurs attaques : pénurie de personnel médical conséquence d’un numerus clausus trop restrictif poursuivi pendant deux décennies, manque d’infirmières aggravé par les conditions d’application de la loi des 35 heures aux hôpitaux, sous financement délibéré par la tarification dite à l’activité sous évaluant lourdement les activités de l’hôpital public, limitation abusive de l’enveloppe budgétaire nationale.

Plus d’informations

Signer l’appel

* Pour une formation des enseignants de haut niveau dans des IUFM rénovés

Par : FSU

27.06.2008

Le recrutement et la formation des professeurs et cadres éducatifs sont des questions qui engagent l’avenir de notre Ecole et de la société toute entière.

Elles ne peuvent être traitées à coups d’annonces dans la presse, sans concertation avec tous les acteurs du système éducatif. Elles ne peuvent être régies par une logique politicienne ou comptable. Elles ne peuvent être traitées comme des questions purement techniques.

Plus d’informations

Pour signer la pétition

* Pour une politique de Santé respectant tous les citoyens et toutes les citoyennes

Par : Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité

18.08.2008

Plus d’informations

Dans le cadre des contre réformes hospitalières, vous pouvez signer la pétition toujours en ligne de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité :

- site

- Contact

Sécurité - Révolution annoncée chez les gendarmes et policiers

le 21/08/2008 - 09h52

Gendarmes lors d’un contrôle routier Crédit Photo : TF1/LCI

*Le processus initié dès 2002 par Nicolas Sarkozy trouve son aboutissement ce jeudi avec la présentation en Conseil des ministres du texte de Michèle Alliot-Marie.

* Mais le rattachement de la gendarmerie nationale à l’Intérieur suscite les inquiétudes, tant chez les gendarmes que chez les policiers.

Le projet de loi que Michèle Alliot-Marie présente ce jeudi en Conseil des ministres est qualifié "d’historique" place Beauvau. Il s’agit ni plus ni moins que d’un rattachement de la gendarmerie nationale à l’Intérieur - une révolution dans le monde des forces de l’ordre qui doit venir finaliser le processus initié dès 2002 par Nicolas Sarkozy.

Alors ministre de l’Intérieur, c’est lui qui avait décidé, en premier lieu, du rapprochement. Candidat à l’élection présidentielle, il avait ensuite affiché sa volonté d’aller plus loin avec un "rattachement" pur et simple des gendarmes à l’Intérieur.

Dans cette ligne, le projet présenté ce jeudi va placer à parité les deux forces de l’ordre que sont la police et la gendarmerie sous l’autorité d’un seul et même ministre. De cette manière, l’Etat entend parvenir à "une plus grande synergie et une meilleure complémentarité des actions au service de la sécurité intérieure".

Les commandants de groupements départementaux et ceux des unités qui leur sont subordonnées doivent être "placés sous l’autorité des préfets", au même titre que les directeurs départementaux de la Sécurité publique de la police. Le texte supprime également la nécessité de réquisition des escadrons de gendarmerie mobile pour les envoyer en appui au maintien de l’ordre ou de la sécurité publique.

Les craintes mutuelles d’une absorption

Un projet qui suscite toutefois certaines craintes, exprimées tant par les gendarmes que par les policiers. Dans les deux corps, nombreux sont ceux qui se demandent en effet s’il n’est pas le prélude à une absorption des uns par les autres, et réciproquement, même si "cela n’a jamais été ne serait-ce qu’envisagé", s’en sont toujours défendus les responsables politiques.

Jusqu’alors, dépendant de la Défense, la gendarmerie n’était placée sous l’autorité de l’Intérieur que "pour emploi", en matière de sécurité intérieure, alors qu’à partir du 1er janvier 2009, elle sera entièrement sous son autorité hiérarchique. Elle figurera alors dans l’organigramme du ministère de l’Intérieur, au même titre que la police, et une partie de sa direction générale s’installera Place Beauvau.

Seules la gendarmerie des transports aériens et la gendarmerie maritime resteront à la Défense, ainsi que, ponctuellement, ceux de ses membres envoyés à l’étranger pour participer notamment à des missions d’aide au maintien de la paix.

Le statut militaire auquel tiennent tant les gendarmes n’est en revanche pas remis en cause. Ils continueront d’intervenir "dans un spectre très large de situations", dans les domaines de la sécurité publique, de police judiciaire, de maintien de l’ordre, sur le territoire national. Leur obligation de vivre en casernement demeurera, avec une compensation financière.

D’après agence


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1778100

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SERVICES PUBLICS, NOTRE BIEN COMMUN !  Suivre la vie du site Justice et Polices   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License