AID Association initiatives dionysiennes
Après les caisses vides, d’autres mauvaises nouvelles de la Sarkozie....

Inflation en hausse, chômage aussi, mais croissance ralentie

jeudi 31 juillet 2008 par JMT

Certains économistes n’écartent plus un risque d’éventuelle récession d’ici à la fin de l’année en zone euro, après plusieurs mauvais indicateurs.

Le nombre de chômeurs inscrits à l’ANPE en catégorie 1 a enregistré une nouvelle hausse mensuelle en juin, augmentant de +0,2% par rapport à mai (+4.200), à 1,906 million demandeurs d’emploi, a annoncé mercredi le ministère de l’Emploi.

Le niveau du moral des ménages n’en finit pas de battre des records. Pour le treizième mois consécutif, il est en baisse au mois de juillet.

Zone euro : nouveau record pour l’inflation en juillet à 4,1%

BRUXELLES (AFP) 2008-07-31 11:19

Un symbole de l’Euro au pied de la Banque centrale européenne, à Francfort (Allemagne)

L’inflation a encore accéléré en juillet dans la zone euro pour battre un nouveau record, à 4,1% sur un an, sous l’effet de la hausse des prix de l’énergie et de l’alimentation, selon une première estimation jeudi de l’Office européen des statistiques Eurostat.

Ce chiffre, inédit depuis la création de la zone euro en 1999, est légèrement inférieur aux attentes des analystes interrogés par Dow Jones Newswires, qui tablaient en moyenne sur 4,2%.

Le précédent record remontait au mois de juin, avec une inflation à 4%. L’inflation ne cesse d’accélérer depuis l’automne, alimentée en particulier par la flambée des prix pétroliers et alimentaires.

Cette tendance est d’autant plus inquiétante qu’elle se double désormais de signes d’un net ralentissement économique dans la zone euro, où commencent à se ressentir les effets du pétrole cher, de l’euro fort et des turbulences sur les marchés financiers.

Certains économistes n’écartent plus un risque d’éventuelle récession d’ici à la fin de l’année en zone euro, après plusieurs mauvais indicateurs.

L’indice de confiance économique, qui résume l’opinion des chefs d’entreprises et des consommateurs, a ainsi accusé en juillet son plus fort recul mensuel depuis les attentats du World Trade Center, et est tombé à son plus bas niveau depuis mars 2003, selon des données publiées mercredi.

La Belgique est jusqu’ici le seul pays de la zone euro à avoir publié une estimation de sa croissance au deuxième trimestre. Dans ce pays dont l’économie, très tournée vers l’extérieur, est considérée comme représentative de la tendance européenne, la croissance a ralenti à 0,3% après 0,5% au premier trimestre.

En Allemagne, première économie de la zone euro, la banque centrale Bundesbank a également estimé que la croissance avait dû ralentir au deuxième trimestre comparé aux trois premiers mois de l’année, où elle avait été il est vrai particulièrement vigoureuse, à 1,5%.

Certains économistes estiment néanmoins que l’inflation devrait toucher son pic cet été. De quoi soulager la Banque centrale européenne, en proie pour l’instant à un dilemme : elle peut en effet relever ses taux pour contrer l’inflation, comme elle vient de le faire fin juin. Mais au risque de plomber un peu plus la croissance.

Emploi - Hausse de 0,2% des demandeurs d’emploi en juin

le 30/07/2008 - 19h56

Crédit Photo : TF1 Image d’archives

Le nombre de chômeurs inscrits à l’ANPE en catégorie 1 a enregistré une nouvelle hausse mensuelle en juin, augmentant de +0,2% par rapport à mai (+4.200), à 1,906 million demandeurs d’emploi, a annoncé mercredi le ministère de l’Emploi.

Comparé à l’an dernier, la tendance à la baisse des inscriptions que l’on observait depuis 2005 s’est encore amenuisée, n’atteignant plus que -2,9% en juin par rapport à juin 2007.

La ministre de l’Emploi, Christine Lagarde, a souligné mercredi que le nombre de demandeurs d’emploi était resté "pratiquement stable" au deuxième trimestre "malgré un contexte international dégradé", saluant une "résistance encourageante" du marché du travail.

La catégorie 1 de l’ANPE, qui sert de baromètre officiel depuis 1995, ne retient que les personnes cherchant un emploi à temps plein en CDI et n’ayant pas travaillé plus de 78 heures dans le mois écoulé. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits dans cette catégorie s’élevait ainsi à 1.906.200 fin juin en données corrigées des variations saisonnières (CVS).

Au dessus de la barre des deux millions

Depuis le début de l’année, c’est la quatrième hausse mensuelle des inscriptions à l’ANPE, avec janvier (+0,7%), mars (+0,4%) et mai (+0,3%). En juin, le nombre de chômeurs inscrits en catégories 1, 2 et 3 hors activité réduite, prêts à accepter également un temps partiel, un CDD ou un intérim, a également augmenté par rapport à mai (+0,1%) et est repassé au-dessus de la barre des deux millions.

Ce chiffre s’approche de la définition retenue par l’Insee pour calculer son taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT). Après des mois de polémiques, l’Insee ne publie plus depuis septembre 2007 d’estimation mensuelle du taux de chômage à partir des données de l’ANPE, qui avaient tendance à surestimer la baisse du chômage. Le taux est publié chaque trimestre.

(D’après agence)

Consommation - L’été ne redore pas le moral des ménages

le 29/07/2008 - 11h02

Crédit Photo : Sxc Asterico

Le niveau du moral des ménages n’en finit pas de battre des records. Pour le treizième mois consécutif, il est en baisse au mois de juillet.

Malgré l’arrivée de l’été, le moral des ménages français a en effet chuté de deux points ce mois-ci, à -48, atteignant ainsi son niveau le plus bas depuis 1987, a annoncé l’Insee mardi.

Concernant l’opinion des ménages sur le niveau de vie en France, celle-ci a continué de se dégrader, qu’il s’agisse de son évolution passée ou future. Leur opinion sur l’évolution passée de leur situation financière personnelle se détériore également.

En revanche, les ménages sont ce mois-ci plus optimistes concernant ses perspectives d’évolution. Les ménages sont également un peu plus nombreux à s’estimer capables d’épargner dans les prochains mois.

La hausse des prix en cause

A l’inverse, l’opinion des ménages sur les perspectives d’évolution du chômage se dégrade nettement en juillet, tandis que leur opinion sur leur situation financière actuelle se déprécie légèrement, tout comme celle sur l’opportunité d’épargner.

Enfin concernant les prix, l’opinion des ménages sur leur évolution passée reste quasiment stable, alors que leurs anticipations pour les douze prochains mois s’améliorent légèrement.

"Le niveau de confiance fait essentiellement les frais de la hausse passée des prix qui obère le pouvoir d’achat", analyse Nicolas Bouzou, économiste chez Asterès.

"La plupart des salaires augmentent à un rythme compris entre 2 et 3% par an, alors que l’inflation tourne désormais autour de 3,5%", ajoute l’économiste pour qui la perte de pouvoir d’achat ressentie par les ménages "n’est donc généralement pas une vue de l’esprit".

(D’après agence)

Emploi - Le chômage augmente légèrement en mai

le 26/06/2008 - 21h11

Crédit Photo : TF1

Le nombre de demandeurs d’emploi repasse au-dessus de la barre des 1,9 million. Le ministère de l’Emploi a en effet annoncé jeudi une hausse de 0,3% en mai. Sur un an, l’ampleur de la baisse s’amenuise au fil des mois. Elle atteint -4,3% en mai, après -5,7% en avril, -6,5% en mars, -8,2% en février et -8,4% en janvier comparé aux mois correspondants de 2007.

Jeudi soir, la ministre de l’Economie et de l’Emploi, Christine Lagarde, a "pris note" de "la stabilisation globale du nombre de chômeurs". Les chiffres publiés par le Minefe prennent en compte les personnes à la recherche d’un emploi à plein temps et à durée indéterminée dont l’activité réduite a été inférieure à 78 heures dans le mois. En avril, le nombre de demandeurs d’emploi 1 avait diminué de 0,4%, effaçant la hausse de même ampleur du mois précédent.

Les chiffres de l’emploi publiés mensuellement ne comprennent toutefois pas d’indication du taux de chômage au sens du BIT qui est publié par l’Insee sur une base trimestrielle. Au premier trimestre, l’Insee a fait état d’un taux de chômage à 7,5% de la population active, au plus bas depuis 25 ans.

Mais dans sa dernière note de conjoncture publié la semaine dernière, l’Insee table sur un ralentissement des créations d’emploi et de la baisse du chômage en 2008.

L’Unedic estime aussi que le ralentissement de la croissance attendu en 2008 réduira le nombre des créations d’emplois en France, même si le chômage continuera de baisser grâce à l’évolution démographique.

(D’après agence)

VIDEOS

Tourisme : Réservations en baisse chez les tours opérateurs

31 juillet 2008 - 08h56

Les tours opérateurs enregistrent une baisse de 7% des réservations en juin. Seuls les Etats-Unis, avec le prix bas du dollar, restent bons marché pour les français.

Pouvoir d’achat : Le camping plutôt que l’hôtel

30 juillet 2008 - 20h00

Pouvoir d’achat oblige, les Français se restreignent en vacances. Cafés, restaurants et hôtels souffrent. En face, les campings, plus économiques, sont plébiscités cette année.

Économie : Le journal de l’économie du 30 juillet Retrouvez le dernier journal de l’économie de LCI en podcast.

lien


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1777966

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE  Suivre la vie du site 2008   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License