AID Association initiatives dionysiennes
Insee Consommation

Les prix grimpent

Par Imaz Press Réunion

mercredi 27 février 2008 par JMT

Les derniers chiffres de l’INSEE sur l’indice des prix à la consommation sont sans équivoque : comme en métropole, le panier de la ménagère réunionnaise pèse plus cher depuis un an. De janvier 2007 à janvier 2008, le prix de l’alimentation aurait augmenté en moyenne de 6,3 %.

A La Réunion, comme dans l’Hexagone, la hausse des prix touche prioritairement les produits alimentaires de base. Les tarifs de ce secteur sur les douze derniers mois progressent en effet de 6,3 % alors que le prix de l’ensemble des postes de consommation (alimentation, produits manufacturés, produits de santé, habillement etc.) a augmenté de 2 %.

Certaines denrées, comme le lait, accusent une hausse de 15 %. Les prix des pâtes et des yaourts font quant à eux un bond de 10 %, contre 9 % pour le pain. Bien que moins importantes qu’en métropole, ces augmentations restent non négligeables.

La faute aux matières premières

Selon l’INSEE, cette évolution est imputable, pour l’essentiel, à la hausse des prix des produits frais, représentant + 17,4 % sur un an et + 7,6 % rien que pour le mois de janvier 2008. Le coût de certains légumes, notamment la courgette et le chouchou, s’est encore accru suite aux mauvaises conditions climatiques survenues début 2008. À cette hausse s’ajoute celle des prix de l’alimentation hors produits frais (+ 1,4 % au mois de janvier mais 4,7 % sur les douze derniers mois) notamment des produits laitiers, des œufs et de la viande.

Les industriels et distributeurs locaux justifient ces augmentations régulières par l’envolée du cours des matières premières. En métropole, les spécialistes invoquent les mêmes raisons et prédisent même que les prix vont continuer à flamber.

Opération « coup de poing »

Mais le premier Ministre, François Fillon, ne semble pas convaincu par les arguments avancés par les professionnels. Il paraît en effet anormal que le marché français de l’alimentaire soit en moyenne "entre 5 et 30 % supérieur aux autres marchés européens".

C’est donc pour y voir plus clair et tenter d’enrayer cette flambée des prix au niveau national qu’il a annoncé ce mardi 26 février 2008, une "opération coup de poing", avec pour objectif de "voir où sont les abus" qui ont conduit à de telles augmentations.

Le Chef du gouvernement a évoqué "des comportements inacceptables et qui nuisent à nos concitoyens". Il a promis de publier "avant le 10 mars" les résultats de l’enquête qu’il a confiée au ministère des finances et a confirmé la mise en place d’une "haute autorité de la concurrence avec des pouvoirs accrus", une proposition figurant dans le rapport Attali.

Texte et photos : Imaz Press Réunion >> 27/02/2008

publié sur orange


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1917707

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE  Suivre la vie du site 2008   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License