AID Association initiatives dionysiennes
24 ème chronique de la Macronésie

Les vaccins : argumentaire pour ou contre l’obligation

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID

samedi 18 novembre 2017 par JMT

Obliger pour augmenter la confiance ? Avec mesures de coercition à l’appui ? ça me rappelle furieusement ceux qui prétendent prendre à la lettre le stupide adage "qui aime bien châtie bien" et donc qui tabassent allègrement, dans la joie et la bonne humeur, leur conjoint, leurs enfants, leurs parents ou pour se faire aimer de leurs sujets les envoient dans des camps ou les font tabasser par leurs sbires. Pour être logique, ce n’est donc pas Agnès Buzyn qu’il fallait nommer à la Santé mais quelqu’un dans le genre de Toto Riina, le "capo di tutti i capi" mafioso. Manque de bol il vient de casser sa pipe dans sa prison italienne : un de chute, contré, vulnérable :-)

Ensuite en Macronésie on est pour la transparence, c’est tendance, mais "on ne nous dit pas tout" : merci Anne Roumanoff (tiens ça me fait penser que "Par Jupiter" (mdr !) sur France Inter vient d’annoncer que Charlotte de Turckheim reprend à la scène son irrésistible one-woman-show "Une journée chez ma mère"...seule en scène et cette-fois elle mime même les accessoires :-). Jupiter ne nous a pas vraiment présenté notre ministre de la santé.... ni plein d’autres de ses ministres qui ont un riche pedigree ! Mais là les ministres c’est normal, allô quoi, il faut bien récompenser les "premiers de cordée" qui doivent se coltiner à tirer la corde avec les feignasses à la traîne :-)

Dans ce zafèr comme dans d’autres, il n’y a pas de réponse simple et ceux qui prétendent vous en donner une vous enfument et vous feriez bien de vous demander quel est leur intérêt ? Je préfère entendre des gens qui ont des doutes motivés, qui essaient de vous les expliquer, de vous expliquer qu’il n’existe nulle part de risque zéro, ni vraiment de risque 100% et que vouloir faire croire qu’on peut avoir une protection maximale, dans n’importe quel domaine est juste un leurre. Voyez la magie des statistiques : vous pouvez jouer avec une chance sur des milliards, faire le calimero (ou le cacou) mais si le bon (ou mauvais) numéro sort, pour vous c’est 100% de réussite (ou de scoumoune !).

T’as entravé queue d’ale à ces zistoirs ? alors bouge tes fesses et viens le samedi 25 Novembre à 14h30 à la salle Canter, à la conférence-débat de Médocéan, la salle est confortable,il y a des gens bons et toujours un cocktail sympa à la fin :-)

Les vaccins : argumentaire pour ou contre l’obligation

1°) Les 9 raisons de l’obligation vaccinale

- d’abord pourquoi tout ce foin ? Pour Agnès Buzyn, ministre de la Santé, pour réaugmenter la confiance, mise à mal par les politiques récentes : Médiator, H1N1, Lévothyrox

- DTP, seuls vaccins obligatoires, absents de la pharmacopée depuis 9 ans ! Répondre ainsi au Conseil d’État dans son injonction de février 2017 à faire fabriquer un DTP sans aluminium.

- restaurer la confiance : assertion sujette à caution. Voir les courbes de couverture vaccinale des 8 vaccins recommandés non encore obligatoires, tous en augmentation.

- combattre les pénuries (volontaires ?) en rassurant le marché…

- les conflits d’intérêt de nos dirigeants et décideurs (Agnès Buzyn, son conseiller pour les vaccins Alain Fischer, du collège de France, prix Sanofi-Pasteur en 2013, Emmanuel Macron et son copain Serge Weinberg, président de Sanofi, le Comité Technique des Vaccinations…)

- la responsabilisation juridique : faire payer par l’ONIAM (nous, quoi) les effets latéraux des vaccins plutôt que par les laboratoires (vaccins obligatoires sous la responsabilité de l’état)

- renforcer la couverture vaccinale : faux, la couverture des pays voisins est meilleure

- conforter le principe de subsidiarité : crèches, écoles et collèges.

- risques de la recommandation : moindre couverture = faux ; réémergence de maladies infectieuses

2°) Les 8 raisons de recommander les vaccins (de ne pas les obliger)

- respect du libre-choix en matière de santé : Loi du 4/3/2, Loi du 2/2/17 sur la liberté des soins

- respect du serment d’Hippocrate : ne pas obliger un individu en bonne santé à courir un risque, si petit soit-il, sans motivation forte, car le risque nul n’existe pas : le principe de précaution n’est pas respecté, les vaccins ne sont pas considérés comme médicaments et n’obéissent pas aux mêmes contraintes : pas de tests pharmacocinétiques ou de toxicité.

- pouvoir dire non aux adjuvants immunogènes : aluminium ou autre

- l’obligation ne concerne que les enfants, pas les adultes : tous égaux devant la Loi ?

- parce que les vaccins ne sont pas identiques :

*un modèle idéal, la rougeole : un virus, une maladie strictement inter-humaine, un vaccin sans aluminium, la rougeole est vouée à disparaître

*pneumocoque : épidémiologie substituable par d’autres sérotypes plus dangereux

*méningocoque : possibilité de ne vacciner que l’entourage en cas de foyers épidémiques ; vaccin à risque de sclérose en plaques

*hépatite B : vacciner les nourrissons, une hérésie : pas de diminution de cirrhose car la majorité des hépatites chroniques sont importées, et la prévalence de l’hépatite chronique dans la population non migrante est très faible.

*rubéole : vacciner les jeunes filles à l’entrée en 6è, après sérologie, et les jeunes femmes nubiles en examen prénuptial après sérologie. Les rubéoles congénitales : moins de 3 cas par an, et on dispose de l’interruption thérapeutique de grossesse.

*oreillons : maladie bénigne, rares orchites, stérilité exceptionnelle, méningite bénigne.

- parce que le bilan économique bénéfice-risque n’a jamais été réalisé en France

- parce que les non-vaccinés n’ont jamais été un danger pour les vaccinés

- parce que les pays voisins n’obligent pas : en Belgique, seul D ; en Suisse, seul P ; au Portugal, seuls D et P. Partout ailleurs, aucune obligation, et leur couverture vaccinale est meilleure qu’en France. Seule l’Italie a décidé d’une obligation de 12 vaccins.

- parce que l’obligation conduira à masquer les effets secondaires des vaccins.

Dr Bruno Bourgeon, président d’AID, http://aid97400.lautre.net

version imprimable :

PDF - 30.5 ko

MEDIAS LOCAUX

* Courrier des lecteurs de Zinfos974 du Lundi 20 Novembre 2017 - 14:39

* Courrier des lecteurs du JIR

* Courrier des lecteurs dans Le Quotidien du 23 Novembre 2017

* Courrier des lecteurs dans Imaz Press Réunion du 18/11/17

SIGNEZ LES PETITIONS

Deux fois par mois, avant chaque Newsletter, AID vous propose une liste de pétitions d’actualité, notamment ayant trait à la santé. La dernière est parue le dimanche 12 novembre 2017 :

PETITIONS RECOMMANDEES PAR AID n°16 Période jusqu’au dimanche 26 Novembre 2017

3 HEURES POUR EN DISCUTER

Med ’Océane sur l’OBLIGATION vaccinale - samedi 25 novembre Théâtre Canter 14h30 à 17h30 (Université de la Réunion site du Moufia )

Si vous vous posez des questions à ce sujet, et quelque soit votre opinion, venez en débattre avec nous. Nous pouvons être pour ou contre, l’important c’est d’argumenter et d’échanger…pour rester libre de nos décisions

Faites tourner cette information à tous vos contacts, réseaux et forums ; imprimez des affichettes à mettre sur vos lieux de travail, loisirs, associatifs, familiaux etc.

Le secret médical ? C’est fini !

Les deux vidéos avec tout leur argumentaire en images : CHUT, Secret !! ( à partir des pages 40 et 70 surtout).

Donnez votre avis , face à ce qui se construit actuellement sous nos yeux à la Réunion (OIIS), avec ses deux pilotes principaux que sont Cap Gemini et Orange, de façon étatique via les ARS pour un rapide déploiement national ( … « pour les patients »), mais totalement segmentisable (… « pour les patients ») et au prochain grand bonheur les lobbyistes privés de tout ordre (… toujours « pour les patients » ?).

Tout cela dans l’ignorance la plus totale des professionnels de santé et des patients de terrain, auprès de qui sont totalement passés sous silence les innombrables conflits d’intérêts.

Déploiement OIIS, ex projet PLEXUS Ocean Indien (à comprendre et lire, surtout entre les lignes …). Et depuis le 4 avril 2017, la mise en service du dangereux Système National des Données de Santé SNDS (à ne pas mettre entre toutes les mains…)

LIENS A DIFFUSER LARGEMENT SI VOUS LE SOUHAITEZ

Med’Ocean ? C’est ça ! …et " Ces gens-là " , mais surtout nos deux journées internationales de l’indépendance (JIIM), En Français (30 mn) ou présentée à Boston En Anglais (12mn). A partager et diffuser au max ++).

Et bien sûr, L’affaire Médiator, avec Irène Frachon qui nous explique tout

Dr Philippe de Chazournes, Saint Denis de la Réunion Tel : 0262 30 33 70

LIENS INTERNES RECENTS

* 13 ème Chronique de la Macronésie : " Pourquoi obliger 11 vaccins ?" par Dr Bruno Bourgeon publié le 15 Septembre 2017

* 8ème Chronique de la Macronésie : "Nicolas Hulot sacrifie notre santé aux lobbies" par Dr Bruno Bourgeon, Dr Philippe de Chazournes et Dr Olivier Heye publié le mercredi 2 août 2017

* Partage avec l’Espace Ethique de la Réunion : "Prise en charge des enfants comoriens étrangers en hémodialyse" Saisine du Comité Local d’Ethique du CHU Félix Guyon. Avis de l’Espace éthique de La Réunion. Publié le Vendredi 17 juin 2016

* Le tueur masqué est toujours là ! LBSJS 110 - EBOLA Diaporama et débat par le Dr Bruno BOURGEON le mardi 7 juillet 2015

si vous en désirez plus, utilisez le moteur de recherche interne.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 2051360

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site CHRONIQUES DE LA MACRONESIE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License