AID Association initiatives dionysiennes
Alors que la planète croule sous l’endettement public mais surtout privé :

Cafeco 222 : « Dette : 5000 ans d’histoire ! »

Présentation et débat par Jean-Marc TAGLIAFERRI

mercredi 19 octobre 2016 par JMT

RDV à « L’ArbraDélis’ » Mardi 25 Octobre 2016, de 18h à 20h30, 1 Place Sarda Garriga (Barachois) Tel 0262 56.96.22.

Repas partagé ensuite pour ceux qui désirent continuer à échanger

L’ArbraDelis

AFFICHE A4

PDF - 34.4 ko
Affiche Cafeco 222

PUBLICATIONS

* Communiqué Zinfos974 du Jeudi 20 Octobre 2016 - 11:26

* JIR

* Quotidien

PROGRAMME DE LA SOIREE

 :

* Vidéo comprendre la dette (et la monnaie) en 15 minutes Ajoutée le 18 janvier 2013 (mais plus ancienne)

* Les Matins de France Culture - Repenser l’économie : la dette au centre de la construction sociale du pouvoir ? 46’ Ajoutée le 2 oct. 2013 Interview de David GRAEBER, Docteur en anthropologie, Economiste

David Graeber, professeur d’université, militant anarchiste et figure de proue du mouvement Occupy Wall Street, nous offre un éclairage anthropologique inédit sur l’histoire de la dette au cours des cinq mille dernières années.

L’auteur remet en cause les théories fondamentales de l’économie moderne, qui prônent l’existence d’un ‘monde imaginaire du troc’, et démontre que la monnaie virtuelle ou les systèmes de crédit ont précédé l’invention des pièces de monnaie.

Si l’ouvrage foisonne d’anecdotes et de récits divers étayant historiquement les propos de l’auteur, il n’en reste pas moins que le lecteur profane ne manquera pas de se perdre dans les méandres des réflexions de ce dernier.

Bien que cet argumentaire puisse parfois pêcher par sa complexité et le manque de fluidité de son style, en recommande néanmoins la lecture à tous les historiens, économistes et étudiants qui veulent connaître les origines de l’endettement et qui souhaitent savoir si l’énoncé ‘on doit toujours payer ses dettes’ s’applique à tous et en tous temps.

* Débat

PRESENTATION

Paru en 2011 aux États-Unis, le livre de David Graeber a suscité de nombreux commentaires tant par son contenu que par la personnalité de son auteur.

Graeber est en effet présenté comme l’un des intellectuels de la gauche radicale les plus influents du moment. Il fut l’un des instigateurs du mouvement « Occupy Wall Street », au point que le magazine Rolling Stone le crédita de l’invention du slogan :« Nous sommes les 99 %».

Proche de la gauche « mouvementiste », Graeber s’affirme anarchiste. Il est ainsi l’auteur d’un court ouvrage dans lequel il discute des théories anarchistes à l’aune de l’anthropologie (Graeber, 2004).

Aussi, Dette :5000 ans d’histoire est-il souvent présenté comme un ouvrage politique dont l’objectif serait de remettre en cause les institutions du capitalisme, au premier rang desquelles se trouve la dette.

La conclusion, qui milite ouvertement pour « un nouveau jubilé de style biblique » (Ibid., p. 477), soit une remise de toutes les dettes, renforce cette perception.

Mais ce livre est loin de n’être qu’un plaidoyer pour l’annulation des dettes. Il n’est pas non plus un essai politique écrit dans le seul but de défendre une cause et de fournir des armes théoriques aux animateurs du mouvement des « indignés ».

Sous son apparence accessible de « best-seller » il s’agit en fait d’un livre très difficile dont le sujet est beaucoup plus ambitieux que son titre ne le laisse paraître.

L’auteur le reconnaît lui-même dès son chapitre introductif : « Ce livre est donc une histoire de la dette, mais il se sert aussi de cette histoire pour poser des questions fondamentales sur ce que sont ou pourraient être les humains et la société humaine. » (Ibid., p. 28).

De fait, cet ouvrage s’apparente à une ambitieuse entreprise de démystification d’un certain nombre de « vérités » économiques sur la nature et l’origine de la monnaie, sur les liens entre marchés et États, sur le statut de l’économie comme science et bien sûr, sur la nature et la signification anthropologiques de la dette.

Il s’agit donc d’une oeuvre double, entre essai politique et monographie scientifique, ce qui ajoute à sa complexité. Cette dualité s’inscrit dans l’organisation même du livre qui est divisé en deux grandes parties.

La première, la plus difficile et la plus intéressante, s’étend sur les sept premiers chapitres. Elle tente de définir et d’expliquer un certain nombre de concepts anthropologiques appliqués à l’économie.

Elle répond également de manière convaincante aux différentes théories de la monnaie, de la dette et des relations économiques dans les sociétés humaines. C’est au cours de ces chapitres que Graeber construit son modèle théorique ou, plus précisément, qu’il détaille une représentation systémique qui lui permet de donner un sens et une cohérence aux différents concepts et outils qu’il entend utiliser.

La seconde partie du livre, qui est presque aussi longue que la première, développe, au long de cinq chapitres, l’histoire de l’humanité depuis les civilisations mésopotamiennes jusqu’à nos jours.

Une histoire relue à travers différentes conceptions de la dette et de la monnaie, et pour laquelle Graeber met en avant de grands cycles qui font alterner entre des phases où l’on conçoit la monnaie à partir du crédit et durant lesquelles on admet une gestion sociale et politique de la dette et des phases où la monnaie est essentialisée, généralement assimilée aux métaux précieux, et durant lesquelles il apparaît inconcevable de ne pas payer une dette.

David Cayla

tiré de « Dette : 5000 ans d’histoire », Revue de la régulation, 18 .

NOTES DE LECTURE

* EN POUR Notes de lecture de Jean-Paul ALLETRU de Juin 2014 sur Dette : 5000 ans d’histoire

Téléchargez l’article :

PDF - 408.3 ko

* EN MITIGE : « Dette : 5000 ans d’histoire », Revue de la régulation, 18 .

Téléchargez l’article :

PDF - 205.5 ko
Dette : 5000 ans d’histoire par David Cayla

* EN CONTRE : Quand David Graeber étale la dette par Franz Schandl

Téléchargez l’article :

PDF - 205.5 ko
5000 ans d’histoire par Franz Schandl

AUTRES LIENS

* Interview de David Graeber sur Radio-Grenouille 1h08 Ajoutée le 5 novembre 2013

David Graeber (l’un des intellectuels les plus influents selon le New York Times) est anthropologue et initiateur du mouvement Occupy Wall Street

Radio Grenouille l’a reçu le temps d’un entretien exceptionnel d’une heure à propos de l’ouvrage déjà culte aux USA (100 000 ex vendus), Dette : 5000 ans d’histoire qui vient tout juste d’être publié en France aux éditions « Les liens qui libèrent ».

L’auteur propose une grande fresque, à la fois érudite, radicale et passionnante sur les origines de la monnaie, le mythe du troc, la manière dont le marché se construit avec l’appui de la force militaire, et le rôle de la dette, dans tout cela, comme système de pouvoir, poids moral, etc. ; fresque qui se termine par un plaidoyer pour l’abolition de toutes les dettes, publique comme privée.

* Vidéo Etienne CHOUARD : la dette "le libéralisme c’est une idéologie de riche pour se goinfrer le temps qu’on applique ces recettes et après la crise , on s’en fout, on est riche !"

* Page Wikipédia de David GRAEBER

* Page Wikipédia de Alfred MITCHELL-INNES

* Page Wikipédia de Robert ANTELME "Il n’y a pas de différence de nature entre le régime "normal" d’exploitation de l’homme et celui des camps. Le camp est simplement l’image nette de l’enfer plus ou moins voilé dans lequel vivent encore tant de peuples."

* Un dialogue PIKETTY-GRAEBER : comment sortir de la dette

mis en ligne par le CADTM le 25 Ocotobre 2013

Téléchargez l’article :

PDF - 1.6 Mo
Graeber Piketty

* LA DEMOCRATIE AUX MARGES par DAVID GRAEBER

Téléchargez l’article :

PDF - 829.3 ko

* Prêt à la grosse aventure

* Les monnaies locales complémentaires : outils de transition, outils de résilience par Bruno BOURGEON du 7 Octobre 2016

PROCHAINES SEANCES PROGRAMMEES

* Mardi 8 Novembre 2016 LBSJS 125 : COP 22 par Bruno BOURGEON

* Mardi 22 Novembre 2016 Cafeco 223 : Sous réserve « Les monnaies locales » par Bruno BOURGEON

* Mardi 06 Décembre 2016 LBSJS 126 : Bilan 2016 et dernière séance de l’année

* Mardi 24 Janvier 2017 Cafeco 224. : Rentrée 2017

Contacts GSM : Bruno BOURGEON : 0692 05 45 05 ou JMT : 0692 02 92 71

Contacts mél : bruno.bourgeon@gmail.com ou jean-marc.tagliaferri@wanadoo.fr

Retrouvez le Cafeco et sa documentation sur le site web : www.aid97400.re

Le CAFé Citoyen ECOnomique, un collectif de l’Association Initiatives Dionysiennes


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1796803

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Cafeco   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License