AID Association initiatives dionysiennes
SOVEREIGNTY DREAMING : LA REVOLTE DES RÊVES

CONFERENCE DE PRESSE DU 16 AVRIL 2015

vendredi 17 avril 2015 par JMT

Après près de 4 années,et quelques aventures dont vous trouverez quelques échos dans les autres articles du site listées à la fin, Vanessa Escalante a éprouvé, en Février 2015, le besoin de souffler et de prendre quelques vacances.

Heureusement pour nous, son choix s’est porté sur ...... l’Île de la Réunion....

UN FILM, ET APRES ?

Après près de 4 années,et quelques aventures dont vous trouverez quelques échos dans les autres articles du site listées à la fin, Vanessa Escalante a éprouvé, en Février 2015, le besoin de souffler et de prendre quelques vacances.

Heureusement pour nous, son choix s’est porté sur ...... l’Île de la Réunion (mais si, malgré l’IRT, et des compagnies aériennes très rock’n roll, il y a encore quelques fous qui y viennent en vacances :-).

Il est vrai que nous l’avons immédiatement encouragée... non sans quelques arrière-pensées quelque peu intéressées.

Ayant l’entraînement des festivals, Vanessa Escalante a immédiatement accepté de venir présenter son film à la Réunion.

Il nous fallait donc trouver un prétexte et un lieu et organiser tout celà......pour que l’événement ait lieu entre le 16 et le 28 avril.

LE PRETEXTE

Le prétexte c’est Vanessa Escalante elle-même qui nous l’a fourni. Certes le gouvernement fédéral australien a paru renoncer en Juillet 2014 à construire la poubelle nucléaire de la " Réserve Muckaty" ( 120km au nord - nord-ouest de Tennant Creek

Muckaty1, crédit photo Jagath Dheerasekara terre sacrée Aborigène où le "Rêve Milwayi" continuera d’être représenté et les hommes initiés

dans le Territoire du Nord de l’Australie, 630km au nord d’Alice Springs) en mettant fin au procès.

Routes du Territoire du Nord

Les routes du Territoire du Nord

Il semble que les énormes intérêts en jeu (on parlait de 9 milliards de dollars pour les recettes de la seule poubelle de Muckaty) aient motivé un nouveau durcissement de la politique coloniale du gouvernement fédéral australien.

Carte des Etats Fédéraux d’Australie

Celui-ci ne veut toujours pas entendre parler de traité avec les Aborigènes, ses peuples premiers , comme l’a fait par exemple le Canada, en reconnaissant leurs droits territoriaux de premiers occupants

Carte des Nations Aborigènes de l’Australie ( chaque nation comporte de nombreux clans, qui eux mêmes partagent de nombreux Rêves Totems dits "Dreamings")

et en leur garantissant une partie (et notamment leurs terres sacrées) de cet énorme territoire grand comme presque deux fois l’Union européenne

Comparaison des superficies de l’Australie et de l’Union Européenne

et peuplé de seulement 23 millions d’habitants (contre 507 millions) dont 2% d’Aborigènes.

Carte des climats d’Australie

Il semble que l’éradication du mode de vie traditionnel des Aborigènes ait repris.

Une fois tous urbanisés et pollués par l’une des civilisations les plus matérialistes et gaspilleuses du monde, réduits à la misère et à la mendicité, il sera facile, comme l’a proposé le sénateur Ian Mc Farlane, qui souhaite attirer les déchets nucléaires du monde en Australie, et qui a refusé d’accorder une interview à Vanessa Escalante, de réouvrir la possibilité pour les Aborigènes de revenir sur leur décision pour enfouir ces déchets sur leur terre, celle qu’ils viennent de gagner après une longue bataille judiciaire.

Dianne Stockes et l’une de ses filles, Représentante du clan Yapa Yapa qui appartient à la nation Warumungu ( Territoire du Nord )

Il faut donc un soutien international pour forcer le gouvernement australien à se conduire comme des terriens civilisés.

Nous avons souhaité y participer et nous vous proposons de le faire vous aussi.

DE L’ACTION !

Voici les infos pour soutenir le maintien des communautés aborigènes en Australie :

QUI on soutient ?

On soutient les communautés aborigènes de l’ouest australien, les 1eres visées contre l’abandon total du gouvernement en matière de plan de gestion pour elles.

Il n’y avait déjà pas grand chose, seulement des aides sociales versées aux aborigènes, maintenant ils coupent tout en prétextant qu’ils n’ont qu’à travailler…mais il n’y a pas de travail sur les terres éloignées et surtout les aborigènes ne peuvent pas quitter leur terre pour le maintien de leurs tradition…c’est l’essence même de leur culture et existence !! .

Bunny Nabarula,95ans

La réalité pour le gouvernement est la volonté de récupérer les terres pour l’exploitation minière et d’assimiler une fois pour toute les aborigènes.

Voir l’article du Monde

Voir aussi : A travers le monde, vague de soutien aux 150 villages aborigènes d’Australie menacés de suppression

Kevin Buzzacott, grand activiste anti nucléaire et ambassadeur de la nation Arabana (Australie méridionale)

Il y a un mouvement de soutien où l’on peut s’enregistrer

Il y a aussi le mouvement Sovereign Union , créé par Michael Anderson cohérent et unificateur, on peut y faire des donations (pour la déductibilité fiscale, passer par AID )

Michael Anderson fondateur de la Sovereign Union , l’un des derniers leaders du Black Power Aborigène et l’un des fondateurs de la tente ambassade Aborigène de Canberra. Eauhalyi Nation. ( Nouvelles-Galles du Sud)

PETITION

* Stop displacing Indigenous Australians by the closure of Indigenous communities. Commit to providing the basic services they need to live and commit to upholding Indigenous human rights in Australia

LE LIEU

Historiquement, nous avions prévu de faire une simple séance de cinéma, éventuellement suivie d’un débat, donc de louer une salle dans un des cinémas du nord ou de l’ouest, et d’envoyer des invitations...... ce qui aurait été probablement le plus simple et le moins coûteux.

Mais une fois qu’on avait décidé d’élargir la problématique, de ne plus simplement nous faire plaisir en montrant le film à nos amis et connaissances, mais d’impliquer du monde dans le soutien à nos amis aborigènes, il fallait trouver un lieu accueillant et qui ne nous mette pas en porte-à-faux intellectuel.

Etant une association théoriquement dionysienne, nous aurions pu faire appel à la ville de Saint Denis ? on peut toujours rêver, elle n’a jamais répondu à nos autres demandes que de manière dilatoire (curieusement pour une association cataloguée à gauche, il nous arrive de regretter la mandature du député-maire René-Paul Victoria qui ne nous mettait pas de bâtons dans les roues, et bien sûr la dernière mandature du député-maire Michel Tamaya qui a toujours soutenu les actions d’ATTAC puis d’AID :-). Et puis avec un maire fervent soutien d’un pouvoir socialiste qui s’accroche désespérément à son électronucléaire moribond quand on sait qu’Areva est derrière "la poubelle Muckaty", décidément ça ne pouvait le faire !

En deuxième choix, il y avait Saint Paul où nous avons passé quelques bons moments à Lespas Leconte de Lisle. Malheureusement un accident électoral en Mars 2014 a amené une municipalité de la droite la plus bornée qui soit, pour qui culture rime avec voiture et médiathèque avec hypothèque :-). Exit Saint Paul.

Mais entre les deux il y a une commune qui a beaucoup fait parler d’elle depuis un an. C’est La Possession.

Vue panoramique de La Possession

D’abord parce qu’elle a, après 4 ans de travail de terrain d’une joyeuse bande de ses citoyens , renversé en 2014 la statue du commandeur. Ensuite parce qu’on a découvert officiellement ce qui se disait tout bas et que la transparence a enfin prévalu, quoiqu’il en ait coûté. Et finalement parce qu’AID connaît et soutient Vanessa Miranville depuis qu’elle s’est lancée dans la politique locale.

Certes ce ne fut pas simple car il y avait à nouveau une élection houleuse en cours, même si au final ce n’était qu’une farce électorale de plus, visant à désigner des conseillers en réalité sans pouvoir pour une structure promise à la disparition et au bord de la cessation de paiements.Mais nous y sommes arrivés !

CONFERENCE DE PRESSE

Notre première étape était la conférence de presse de ce 16 Avril qui a eu lieu dans la très belle salle du conseil municipal de La Possession que nous avons quelque peu redécorée sous le regard indifférent de la galerie de portrait des anciens mai(t)res.

la salle du conseil municipal de La Possession

Nous avons diffusé en introduction la vidéo de présentation "trailer" du site officiel Sovereignty Dreaming de Dreamings Films , l’association créée par Vanessa Escalante pour finir de produire le film après le crowfunding initial.

Le président d’AID, Dr Bruno Bourgeon interviewé pendant que le "trailer" en VO sous-titrée en français passe sur les écrans

Madame le maire ayant été retardée par une réunion au TCO, c’est Jérôme Bourdelas, l’adjoint au maire chargé de la culture, qui avait commencé la conférence de presse.

Nous avons diffusé la chanson de la jeune rappeuse aborigène Kylie Sambo dans sa version du 18 Septembre 2010

Kylie Sambo, Chanteuse et représentante de la nation Warumungu (Territoire du Nord )

Voir et écouter aussi Kylie Sambo- "Mukaty" Live at Island Vibe 2010

AID a voulu pimenter cette conférence de presse en donnant ce même jour en garde à La Possession le tableau original "Lake St Clair" (tableau peint en acrylique sur toile, H155 L 104, monté et encadré à l’américaine par l’Atelier Vénitien de SAint-Denis), réalisé par Darren Bloomfield,

Darren Bloomfield, Gardien du feu sacré à la Tente ambassade de Canberra et porte parole de la Souveraineté Aborigène, nation Wiradjuri ( Nouvelles-Galles du Sud)

métis aborigène, activiste et peintre,(un artiste Koori du New South Wales et également gardien du feu sacré à la tente ambassade de Canberra), tableau qu’il avait donné à Vanessa Escalante comme grand prix d’une tombola avortée devant aider au financement du film.

Vanessa Miranville et Bruno Bourgeon sur le point de dévoiler "Lake St Clair"

Vanessa Miranville a ensuite délivré un scoop à la presse : outre son agrégation de mathématiques, madame le maire a passé une maîtrise d’anglais et réalisé un mémoire sur les droits des aborigènes australiens et l’ONU .... ce qui outre ses deux voyages en Australie expliquent l’intérêt qu’elle a porté à la proposition d’AID.

AID ayant pris le relais de ce financement, l’oeuvre a pu être conservée, les droits rachetés à son auteur. L’oeuvre n’étant plus destinée à devenir la propriété privée d’une seule personne, AID a tenu à formaliser la mise à disposition du tableau et de prévoir les éventuelles vicissitudes de son avenir par le biais d’une convention signée solennellement et publiquement ce jour dans la salle du conseil municipal, avec le drapeau aborigène comme sous-main, par madame le maire Vanessa Miranville et par le président d’AID, le Dr Bruno Bourgeon.

Vanessa Miranville signe la convention sur le drapeau aborigène

Afin que toute la population de l’Ile puisse venir admirer le tableau, la ville de La Possession a tenu à ce qu’il soit prochainement installé avec les honneurs qui lui sont dus dans le centre culturel Nelson Mandela, ce qui ne pouvait mieux tomber quand il est question de droits de l’Homme.

LE PROGRAMME DU 24 AVRIL AU MARCHE FORAIN

16h00 à 18h00 : "balances"

Accès du public de 18h15 à 19h00 18h20 : Jean-René s’Marre chante en s’accompagnant à la guitare 18h30 : Conférence gesticulée "L’insinérater" par Domie Houchard et Marie Grenier, accompagnement à la guitare de JRsM 18H50 : Jean-René s’Marre chante en s’accompagnant à la guitare

19h00 : présentation du film "Sovereignty Dreaming, la Révolte des Rêves" 19h10 : projection du film 20h00 : débat public avec Vanessa Escalante (réalisatrice), Géraldine Rué compositrice de la musique du film et journaliste), Bruno Bourgeon (président d’AID)

Concert : 21h00 : Danyel Waro 21h30 : SundRi Feeling

REMERCIEMENTS

Merci à Vanessa Escalante pour avoir eu le courage de faire le film malgré les multiples obstacles et pour avoir créé Dreamings Films (voir sa page LinkedIn)

Merci à Géraldine Rué pour son soutien et sa participation comme compositrice de la musique originale du film et pour son blog "Décollages Immédiats"

Merci à tous les acteurs de La Possession que nous avons entraînés dans notre tsunami qui va continuer et qui doit finir de déferler le vendredi 24 Avril.

LE SITE WEB DE LA POSSESSION

Et merci aux premiers donateurs du crowdfunding qui ont permis le démarrage et à ceux qui ont notamment permis à AID d’apporter sa contribution financière pour boucler le crowdfunding et pour finir le film et débuter sa promotion.

SUITE MEDIAS LOCAUX

* JIR du 24 Avril 2015 : "Un film témoignage"

Un film témoignage

* article de Zinfos 974 du jeudi 23 Avril à 11h07 avec toujours la même erreur sur le programme

Conférence de presse à La Possession 16 Avril 2015

De gauche à droite : Géraldine Rué, Ketty Lisador, Vanessa Escalante, Vanessa Miranville, Bruno Bourgeon et Jérôme Bourdelas

* article du JIR du samedi 18 Avril 2015 avec erreur sur le programme !

L’ANNONCE -VIDEO

Financée par AID, réalisée par Fabrice Lau, avec en special guest star Ketty LISADOR, de l’Association Gran Mèr Kal, à diffuser sans modération sur votre machin chronophage préféré, c’est ICI

Ketty Lisador a chanté un poème du recueil "Lo Sor" a capella pour Vanessa Miranville

L’AFFICHE

Après moults échanges, la voici, réalisée par Willy Rivière , du service communication de la mairie de La Possession. Si vous arrivez à trouver un coin de La Possession où elle ne figure pas , vous pouvez l’imprimer et la diffuser.....

PDF - 363.6 ko
Affiche Evénement du 24 Avril 2015

SPECIALLY FROM VANESSA & VANESSA FOR OUR AUSTRALIAN FRIENDS

Today during our media conference at the Possession’s council, the chairwoman, Vanessa Miranville, was honored to watch the video titled "Muckaty" sang by Young Aboriginal woman and activist Kylie Sambo.

Possession’s council hall with aboriginal flags during Kylie Sambo’s song

All people present, AID (Dionysian Initiative Association) and Dreamings Films, were very moved today remaining the fight of Aboriginal activists which took part of Vanessa Escalante’s documentary : Sovereignty Dreaming.

The chairwoman Vanessa Miranville made a special speech about her passion for Aboriginal Culture. Her university thesis was about ONU’s indigenous special affairs. She definitly will support us to help aboriginal people struggling for a treaty in Australia and more recently to stop the forced closure communities.

VANESSA, 1, 2 ET...3 ?

Jamais deux sans trois ? A Miranville et Escalante rajoutons Paradis qui nous offre sa dernière chanson de et avec Benjamin Biolay

Vanessa Paradis et Benjamin Biolay

Vanessa Paradis et Benjamin Biolay

"Pas besoin de Permis !" (La vie c’est comme un tractopelle")

et les tractopelles, à la Réunion on koné :-)

voir les paroles de la chanson :

PDF - 42.8 ko
Paroles de "Pas besoin de permis""

VIDEOS

* Sur TéléKréol du 22 avril , la conférence de presse du 16 avril : , de 5mn09 à 10 mn06.

* Sur France Ô, "La révolte des rêves", émission Archipels présentée par Elyas Akhoun (un Réunionnais) le 19 Avril 2015

* "trailer" du film "Sovereignty Dreaming, la révolte des Rêves"

* "Muckaty" clip chanté par une jeune femme aborigène et activiste Kylie Sambo.

* Is Muckaty Station safe under an Abbott Government ? en anglais

* Muckaty Voices-Australia’s nuclear waste dump story en anglais, avec une carte montrant Muckaty

* Secret Nuclear Waste - The Dark Side of Humanity en français et en allemand, sous-titré en anglais, avec une interview d’Anne Lauvergeon qui fut pendant 10ans PDG d’Areva.

* Déchets, le cauchemar du nucléaire version française avec une interview d’Anne Lauvergeon qui fut pendant 10ans PDG d’Areva.

* Centrales Nucléaires & Démantèlement Impossible ? version française

LIENS

* site du film

* Australia’s Outback pour visiter le Territoire du Nord et Tennant Creek, avec vidéos

* Article précédent sur le site AID

* Autre article sur le site AID

* Autre article sur le site AID

* Articles antérieurs sur le site AID


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1778888

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site COLLECTES  Suivre la vie du site Vidéo : "Sovereignty Dreaming - La révolte des (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License