AID Association initiatives dionysiennes
Au bal des faux-culs, ça valse, ça valse !

La disparition de Christophe de Margerie, PDG de TOTAL

Tour d’horizon non conformiste

mercredi 22 octobre 2014 par JMT

Humour Noir sur la disparition de Christophe De Margerie

La mort accidentelle de quatre personnes sur un aéroport privé de Moscou me permet de transmettre ici mes sincères condoléances aux familles des trois membres d’équipage : une hôtesse, un pilote, et un copilote, personnel de bord du jet crashé, et qui ne demandait rien à personne, surtout pas de mourir dans la neige moscovite par temps de réchauffement climatique. Le PDG de Total, Christophe de Margerie, bien involontairement pris dans cet accident, est décédé aussi… Condoléances aussi à sa famille.

Pendant ce temps, concert panégyrique sur l’homme dans tous les médias, ses qualités, ce qu’il a fait de bien à la France, et un grand homme par-ci (François Bayrou), un ami par-là (Manuel Valls, ce qui au passage permet de constater les relations étroites entres les grands entrepreneurs et le gouvernement, une preuve de plus que nous ne sommes plus en démocratie)…

Je ne connaissais pas Christophe de Margerie. Paraît que c’était un bon vivant. Mais je ne participerais pas pour autant au concert de louanges qui déferlent sur les ondes en ce moment. Car, pendant que sa dépouille est encore chaude, dans les restes du Falcon fumant, les députés, sans rire, augmentent de 4 centimes le prix du litre de gazole dans l’hexagone.

Christophe De Margerie, ou l’art de l’évasion fiscale à grande échelle de son entreprise.

N’oublions pas que Christophe de Margerie était le PDG de Total, l’entreprise qui :

* « défiscalisait le plus » : pas un pet de lapin à l’état sur les bénéfices 2009 de 8.4 milliards d’euros ;

* disposera en 2017 d’un crédit d’impôts de 79 millions d’euros ;

* a payé 11 milliards d’euros sur ses bénéfices hors France, dont 53% en Afrique (mais zéro à la France) ;

*a payé 1.1 milliard de cotisations sociales sur 100000 salariés, soit 11000 euros par salarié en 2013 ;

* a payé 410 millions de taxes diverses ;

* a payé 160 millions de taxes sur les bénéfices reversés en dividendes aux actionnaires.

Pas étonnant qu’il soit l’ami de Valls, après tout, Cahuzac et Thévenoud le sont aussi, non ? Sans oublier les liens avec les dictatures asiatiques à esclavagiser un peu plus les populations birmanes ou indonésiennes.

Dernier point : pour lui, la transition énergétique est une vaste fumisterie, Total a investi dans les sables bitumineux canadiens et les huiles lourdes vénézuéliennes, avant d’exploiter les fonds marins arctiques quand le passage du Nord-Ouest sera libéré par le réchauffement climatique, changement que les exploitants pétroliers et gaziers provoquent. Il était enfin pour l’exploitation du gaz de schiste : bien entendu ! (et comptait y investir... en Russie

Pour finir, le réchauffement climatique n’empêche pas les pisse-froid de nous chauffer les oreilles (copyright Charles Durand), et quand Hollande prétend lutter contre l’évasion fiscale, De Marge rit !

Bruno BOURGEON, président d’AID

Diffusion locale :

* Zinfos974 le 22/10/2014 à 11:46

* Courrier des lecteurs du JIR : Humour Noir sur la disparition de Christophe De Margerie publié le 23 octobre 2014 02h30

* Scan de l’article paru dans "Le Quotidien" du 23/10/2014 :

Concert de louanges

Remerciement à Jacqueline LORTHIOIS qui a inspiré le titre et provoqué ce faisant une violente polémique et une levée de boucliers de ceux pour qui la mort sanctifie une existence, sur une liste de discussion politique qui a inspiré Charles DURAND.

Voici d’ailleurs d’où tout est parti :

Humour noir = s’il y avait pas de dérèglement climatique, on ne déneigerait pas à Moscou, pendant qu’on crève de chaleur dans le Midi de la France... Juste vengeance du ciel = le patron de Total meurt par où il a pêché.

Jacqueline

Devant le déferlement (tout relatif :-) d’appels à retirer (avec toute la gamme des prétextes, des chantres de la non-violence, à la sanctuarisation automatique des morts et aux addicts à la politique compassionnelle) voici ce que j’ai répondu :

Mais c’est quoi ce choeur de pleureuses larmoyantes ? on se croirait à un enterrement en Sicile ! Moi je dis bravo Jacqueline, surtout connaissant qui elle est.

Quand on accepte de décoller d’une piste avec 350m de visibilité simplement pour qu’un passager richissime puisse aller un peu plus vite ailleurs, c’est qu’on est prêt à mettre sa vie en jeu pour du fric. Ca c’est pour les deux pilotes et le passager /client

Alors quand on joue et qu’on perd, pas besoin de larmes de crocodile. C’est une triste leçon de notre société capitaliste : essayons de la comprendre

Les seuls qui soient vraiment à plaindre sont l’hôtesse, à qui personne n’a dû demander son avis, et sa famille.

Il y a au moins une justice immanente car celui qui a donné l’ordre de décoller est mort des suites de sa connerie : très moral comme chute.

Je ne vais certainement pas le pleurer sachant qui il est en réalité, ce qu’il a fait comme patron, en plus d’être héritier de la fortune Taittinger. Il a choisi sa vie, et s’’il avait pris sa retraite à 60 ans il serait encore vivant ! :-) Là encore justice immanente !

Et puis nous sommes tous mortels, nous y passerons tous c’est encore à peu près le seul point devant lequel nous sommes presque égaux. Les cimetières sont pleins de gens indispensables.Si celà pouvait rappeler à tous ces grands patrons qu’ils sont mortels et qu’ils doivent nous contempler d’un peu moins haut ?

JMT

Rien n’étant tout blanc ou tout noir, au delà de son emploi de PDG d’une multinationale sulfureuse, on peut s’interroger sur l’homme himself.

Christophe de Margerie

Défense de Christophe de Margerie

par Thierry CAMINEL, membre éminent de la commission Energie d’EELV

Voici ce que Christophe de Margerie expliquait, en 2008, aux députés de la commission des finances :

"« Il faut avoir le courage de dire que le prix des hydrocarbures sera durablement élevé. Il faut avoir le courage de dire qu’en même temps, il n’y aura plus beaucoup de pétrole à la fin de ce siècle.

Et on va revenir sur la notion de différence entre capacités de production et réserves.

Quand je dis qu’il n’y aura plus de pétrole à la fin de ce siècle, ce sont les réserves.

Le problème de capacités de production, c’est pas à la fin du siècle, c’est beaucoup plus tôt. [...] le peak oil, c’est-à-dire le croisement de l’offre et de la demande, s’est produit en 2005. [...] expliquer que les prix du baril augmentent depuis 1999, en passant de 12 dollars à 130, en disant que c’est de la spéculation, c’est soit être ignorant, soit très con, soit c’est une volonté de tromper, et ça c’est beaucoup plus grave. »

Avez-vous entendu quelque chose d’équivalent, de la part de nos élus (mis à part Yves Cochet), ou de n’importe quel homme politique ? Qui a le courage d’annoncer le pic de production de pétrole, et ses conséquences ?

De Margerie faisait son job, qui est d’extraire le pétrole, le vendre et faire des bénéfices pour ses actionnaires. D’après Le Monde, il voulait, quand il est devenu PDG de Total, sortir du pétrole ! ( Total est le second producteur mondial de panneaux solaires, c’est la seule compagnie pétrolière a avoir autant investi dans les EnR). En tout cas, il ne faisait sans doute pas pire que n’importe quel autre patron de compagnie pétrolière ou gazière, à qui NOUS achetons du pétrole et du gaz.

Car c’est NOUS qui sommes complètement accro aux énergies fossiles, 4 tonnes par an, incapable de nous en passer, incapables d’imaginer un monde sans.

’Nous’ inclut les écolos.

Qui se rappelle de la motion "résilience" ? Pourquoi aucun élu EELV n’a signé l’appel "Mobiliser la société face au pic pétrolier" ?

Pourquoi le pétrole n’a pas été un sujet discuté lors des débats sur la transition énergétique ?

Qui a soutenu Pierre-Emmanuel Neurohr, quand il est allé en prison pour avoir essayé d’arrêter un avion à Roissy parce que l’avion est une arme de destruction massive (du climat) ?

Pourquoi, comme le font les écolos et des élus anglais, ne veut-on pas envisager des quotas énergétiques négociables pour préparer les chocs pétroliers à venir ?

Le pétrole est LE sujet tabou par excellence, y compris à EELV. On est dans le déni.

De Margerie (et son entreprise, et tous les pétroliers) faisait le boulot que les élus et les citoyens attendaient de lui. Tous veulent "la croissance" pour continuer comme avant, gagner en pouvoir d’achat, avoir de bonne retraite, un bon système de santé, etc.

Or Gaël Giraud a montré que 60% de la croissance du PIB est liée au pétrole. Mais personne ne veut croire que ’la fête est finie’, que l’écologie ne peut être ’positive’, que la fin du pétrole signifie la fin de notre société industrielle.

Donc, arrêtons l’hypocrisie. Regardons devant notre porte, comprenons d’abord la place du pétrole dans NOTRE mode de vie, avant de jeter la pierre sur les dealers de cette drogue que nous avons démocratiquement acceptée.

Thierry CAMINEL

(je précise que je suis 100% d’accord avec tout ce qui est dans ce texte. JMT)

Petit Florilège en guise d’épitaphe

par Charles Durand

Avis d’Arrêt Sur Image du 22/10/2014

09h15 le neuf-quinze Filoche, le cas pendable

Il existe donc, au PS, une "haute autorité" (1), indépendante de la direction, et chargée de trancher les cas éthiquement complexes. Elle n’a jamais connu du cas Thévenoud.

Elle a failli voir arriver sur son bureau le cas Guérini, mais le dossier semble s’être perdu en route (2). Elle va connaître du pendable cas Gérard Filoche, auteur du tweet ci-dessous, au lendemain de la mort du PDG de Total Christophe de Margerie (3).

Présidée par Jean-Pierre Mignard, qui entre autres titres, est avocat de Mediapart et, parait-il, ami proche de François Hollande -ce qui suffit à témoigner de son ouverture intellectuelle- la haute autorité trouvera certainement un moyen de lui taper sur les doigts après quelques mois de réflexion, en le maintenant évidemment à la direction du PS, où il a précisément pour fonction implicite de dire ce qu’il a dit, et de tweeter ce qu’il a tweeté , c’est à dire d’exprimer outre des analyses solitaires sur le droit du travail (4), les colères tripales de la gauche, comme ses douleurs consubstantielles (ci-dessous, pour mémoire, ses mémorables sanglots en apprenant les aveux de Cahuzac).

Evidemment, ce tweets est non seulement odieux, s’agissant d’un mort, mais surtout stupide. Le successeur, cher Filoche, nous "volera" exactement tout autant que le défunt. Si Total paie si peu d’impôts en France, il ne le doit pas à la ruse de Arsène Margerie Lupin, mais au jeu de toute une série de dispositions fiscales, votées ou maintenues par vos amis socialistes, et l’autorisant à le faire. Le successeur en fera autant, la moustache et le whisky en moins. Avec la bénédiction de tous vos camarades du Bureau National du PS.

Mais tout au long de la journée d’hier, la violence verbale changea de camp. On aurait dit que Filoche s’était rendu coupable de trahison devant l’ennemi. Jamais le terme de "classe médiatico-politique" n’avait si bien mérité son nom.

De la colère froide de Valls à la colère rentrée de Patrick Cohen, instruisant le "cas Filoche", sur le plateau de France 5, devant Laurence Dolorosa Parisot, en passant par ces "dizaines" (assure Le Monde (5)) de députés socialistes demandant son exclusion du parti, le concert disait où sont leurs amitiés (6), leurs évidences, leurs points aveugles, vers où les portent leurs tropismes. Irrésisitiblement, malgré nous, cette unanimité nous ramenait dans le camp de l’odieux auteur de la fausse note, ce porteur de colères si indécentes, si inaudibles, si indicibles, si stupides, si nécessaires.

Certains clients de courrier électronique bloquent l’accès direct aux liens. Aussi, vous trouverez ci dessous et en clair l’ensemble des adresses web de ce présent message :

(1) http://www.parti-socialiste.fr/les-statuts-et-le-reglement-interieur

(2) http://www.marsactu.fr/politique/au-ps-le-dossier-dexclusion-de-guerini-nexiste-pas-34099.html

(3) http://www.arretsurimages.net/chroniques/2014-10-21/Notre-pote-Christophe-de-Total-id7153

(4) http://www.arretsurimages.net/chroniques/2013-04-12/Accord-sur-l-emploi-plongee-dans-la-video-ou-Filoche-n-a-pas-pleure-id5758

(5) http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2014/10/21/des-dizaines-de-deputes-ps-demandent-l-exclusion-de-gerard-filoche_4510055_823448.html

(6) http://www.arretsurimages.net/chroniques/2014-10-21/Notre-pote-Christophe-de-Total-id7153

Daniel Schneidermann

LIENS :

* Mort du PDG de Total : une "négligence criminelle" selon les enquêteurs

* Charlie Hebdo : Nos condoléances au PDG de TOTAL


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1783337

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POLITIQUE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License