AID Association initiatives dionysiennes
La justice, une institution vitale mais en crise

CAFECO 186 : Questions pénales et carcérales

présentation de Jean-Marc Tagliaferri

jeudi 23 mai 2013 par JMT

RDV chez « Pasta e Vino » Mardi 28 Mai 2013, de 18h à 20h30, 18 Rue de la Victoire (entre rue La Bourdonnais et rue Alexis de Villeneuve) Tel 0692054505 (BB) ou 0692029271 (JMT). Repas partagé pour ceux qui désirent continuer à échanger.

Plan d’accès

Affiche A4

PDF - 465.6 ko
AfficheCafeco186

Publication

* ZOT ZINFOS du Jeudi 23 Mai 2013 - 16:03

PDF - 42.3 ko
Cafeco186ZotZinfos20130523

Introduction

L’institution judiciaire est un vaste domaine. Nous nous intéresserons aujourd’hui à la politique pénale et notamment aux prisons. Pour cela nous allons faire appel aux lumières d’un expert auquel AID s’est déjà plusieurs fois référée : Pierre-Victor TOURNIER.

La population pénitentiaire en France depuis 1945

source : France Inter La Marche de l’Histoire du 4 Mars 2013

"N’inscrivez pas votre nom sur les murs de votre cellule, vous serez condamné à revenir l’effacer". C’est un vieux dicton du bagne que connaît la Garde des Sceaux, élue de Guyane. Et récemment, un détenu lui a lancé : "Nous entrons en prison avec un DEUG de cambriolage, nous en sortons avec un doctorat de criminologie internationale".

La conférence de consensus sur la récidive qu’a choisi de réunir la Garde des Sceaux entend cette sagesse populaire mais considère d’abord les chiffres. Près de 67000 personnes sous écrou et détenues : un record pour la France. 103 personnes sur 100000 sous écrou : un pourcentage médian au regard des autres pays d’Europe occidentale.

Si la conférence est dite "de consensus", c’est qu’en se consacrant d’abord à ces chiffres et à bien d’autres qui forment des séries interprétables, elle espère dépasser les postulats idéologiques.

Ainsi rien n’oblige à admettre qu’"à l’horizon 2017, il y aura 96100 détenus environ dans notre pays". C’était l’hypothèse du prédécesseur de Christiane Taubira. C’était un choix politique. Il peut y en avoir d’autres.

La prison demeurera une nécessité pour la République mais la sécurité de tous passe aussi par d’autres types de sanction pénale.

La prison, une nécessité pour la république

Livre de Pierre Victor Tournier

Préface d’Elisabeth Guigou, ancienne Garde des Sceaux, députée de Seine-Saint-Denis

éditeur : Buchet Chastel parution : 2013

De la peine prononcée à la réinsertion, en passant par l’enfermement, cet ouvrage est un parcours au cœur du système carcéral français. Surpopulation, sens de la peine, perpétuité réelle, récidive, maladie mentale : avec une administration pénitentiaire réticente à divulguer les chiffres, il est bien difficile de faire la part des choses en la matière.

Combien de personnes en prison aujourd’hui en France ? Quel est le taux de récidive ? Si l’on ne peut pas se passer des prisons, ne doit-on pas en limiter l’usage aux infractions les plus graves, en imaginant d’autres façons de sanctionner les délits ? Comment aménager la détention et mieux préparer la sortie des condamnés afin de les aider à « vivre une vie responsable » ? Si la prison est bien une nécessité pour la République, c’est au cœur de celle-ci qu’elle doit s’inscrire.

C’est dans la complexité des questions pénales et carcérales que Pierre Victor Tournier nous entraîne, refusant toute forme de radicalité et avançant des éléments de réponses précis et exigeants.

ils en parlent…

* « Ce livre est un régal, comme un jeu mathématique appliqué à ce milieu carcéral bien clos et bien opaque. » (Daniel Bernard. Marianne.)

* « Loin de faire l’éloge de la prison telle qu’elle existe aujourd’hui en France, l’auteur montre en revanche pourquoi il est impossible de s’en passer et pourquoi il faut la réformer. » (Laurence Neuer. Le Point.)

* « C’est un grand enjeu culturel : se donner les moyens de parvenir à ce que la prison ne soit plus la peine de référence, explique Pierre V. Tournier, qui milite depuis des années pour ce qu’il a appelé la contrainte pénale communautaire. » (Sonya Faure. Libération.)

Vidéos

* Le GENEPI vu par Pierre-Victor Tournier

Le Groupement Etudiant National d’Enseignement aux Personnes Incarcérées est une association de loi 1901 sans affiliation politique ni religieuse, créée en 1976.

Il rassemble 1300 étudiants bénévoles qui interviennent chaque semaine dans plus de 80 établissements pénitentiaires pour partager leurs connaissances sous forme de soutien scolaire et d’activités culturelles et socio éducatives.

Le GENEPI mène également une réflexion sur la prison et la Justice, et communique sur le sujet dans le cadre de l’information et de la sensibilisation du public à la réinsertion des personnes incarcérées et aux thématiques carcérales.

* GENEPI - Discours de Robert Badinter le 1er décembre 2007

Biographie

source Wikipédia

Pierre-Victor Tournier né en 1950 est directeur de recherche au CNRS et criminologue. Il a étudié la physique, les mathématiques et la démographie. Il enseigne les mathématiques appliquées et la sociodémographie pénale à l’université de Paris I.

Il emploie notamment les méthodes démographiques à la population carcérale. Expert scientifique auprès du conseil européen de coopération pénologique pendant 20 ans puis a été membre de conseil scientifique criminologique de 2001 à 2005.

Pierre-Victor Tournier a fondé la revue bilingue (français/anglais) de criminologie Champ Pénal, Nouvelle Revue Française de Criminologie / Penal Field, New French Journal of Criminology en 2004 qu’il a dirigée deux ans durant.

Actif dans le milieu associatif, il s’attache à favoriser la diffusion et la pratique du savoir scientifique sur ses sujets de travail. Il a entre autres fondé les collectifs Octobre 2001 (centré sur la question des longues peines), Tétra. Criminalité, délinquance, justice : connaître pour agir ainsi que le club Déviances Et Socialisme Maintenant en Europe (également connu sous le nom de DES Maintenant). Il a également présidé l’association française de criminologie de 1999 à 2004. Il est par ailleurs ancien membre d’honneur du Genepi.

Depuis janvier 2011, il est membre du conseil d’orientation de l’ONDRP.

Arpenter le Champ Pénal

Blog et newsletter hebdomadaire

PROCHAINES SEANCES PROGRAMMEES

- Mardi 11 Juin 2013 : Repaire LBSJS 89 : « Les migrations climatiques » par Dr Bruno Bourgeon

- Mardi 25 Juin 2013 : Cafeco 187 : à programmer


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1838675

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Cafeco  Suivre la vie du site 2013   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License