AID Association initiatives dionysiennes
Troisième opus du dossier

Cafeco 177 : « Décroissance-2 : contresens et controverses ! »

Proposé par le Dr Bruno Bourgeon

mercredi 18 juillet 2012 par JMT

RDV à la « Trattoria Napoletana » Mardi 24 Juillet 2012, de 18h à 20h30,

65 Rue Alexis de Villeneuve (entre rue Auber et rue Gounod)

Tel 0262474880 (Trattoria) ou 0692029271 (JMT). Repas partagé pour ceux qui désirent continuer à échanger.

Plan d’accès

Affiche

PDF - 47.8 ko
AfficheCafeco177

Introduction

Voici la deuxième partie d’un diaporama à propos de la théorie économique de la décroissance.

Il s’agit de la troisième conférence-débat d’un cycle de quatre, la première relatant le Peak Oil, la seconde la première partie sur la décroissance, où l’on a traité des premiers pas de la théorie, et des penseurs qui en sont à l’origine. La dernière partie parlera de la décroissance démographique

"Le nouvel ordre mondial du G8"

Aujourd’hui donc, le développement sur la décroissance, et surtout ses détracteurs. En effet, cette théorie iconoclaste et déstabilisante a vu se lever contre elle une armée de boucliers.

Nous avons pu ainsi relever neuf oppositions formelles, neuf contresens en fait :

  La décroissance c’est la croissance négative : pourtant ne pas croître n’est pas décroître !

  La décroissance, c’est la croissance zéro, celle du Club de Rome : basée sur l’état stationnaire de John Stuart Mill, c’est en fait un blocage dans une société de croissance ;

  La décroissance est technophobe : les problèmes économiques actuels sont engendrés par un système social, la société de croissance, que la technoscience ne peut résoudre ;

Shinjuku, quartier de Tokyo par Yann Arthus-Bertrand

  La décroissance est un retour à la bougie : les objecteurs de croissance aspirent à une qualité de vie et non une augmentation du PIB ;

  La décroissance est un retour à l’ordre patriarcal communautaire : elle est certes locale, mais d’inspiration féminine, et n’inspire aucun repli communautariste ;

  La décroissance signifie chômage : au contraire, c’est bien une société de croissance sans croissance qui crée les conditions du non-emploi ;

  La décroissance est incompatible avec la démocratie : ne rien faire en l’état actuel des choses est conduire l’humanité aux catastrophes planétaires, guerres, dictatures, chômage, famine ;

  La décroissance est soluble dans le capitalisme : c’est un éco-socialisme, le vrai socialisme antérieur au productivisme d’état ;

  La décroissance ne peut être de droite, vu comme une évidence ;

et les controverses, également par souci didactique au nombre de neuf, qui nécessitent argumentaire et explications :

  La décroissance repose sur une base scientifique erronée : le système Terre doit être considéré comme un système fermé, où le deuxième principe de la thermodynamique s’applique ;

  La croissance est soutenue par la production immatérielle : pas si immatérielle que cela ;

  La croissance est compatible avec une réduction du contenu matière, objection voisine de la précédente, mais pousser cette vérité à l’extrême conduit à l’anarcho-capitalisme ;

  La décroissance économique implique une décroissance démographique, assimilant les objecteurs de croissance à des néo-malthusiens ; cf. quatrième conférence ;

  La croissance est nécessaire pour éliminer la pauvreté au Nord : l’Indice de Progrès Authentique n’a pas augmenté depuis les années 1970, à la fin des Trente Glorieuses ;

  La décroissance ne résoudra pas la misère dans le Sud : l’une des causes de cette misère est l’exploitation du Sud par le Nord. Combattre la misère, oui, par le retour à la pauvreté vernaculaire, et évidemment l’arrêt de cette exploitation ;

La vision, souvent inconsciente ou inavouée, du partage des richesses de la planète, par de nombreux occidentalisés in dolecologie.com

  Comment décroître si les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, SudAfrique) aspirent à croître ? En leur montrant l’exemple d’une société assagie, l’occident doit désoccidentaliser ;

  Quelle frange de la société pour porter le projet ? L’ensemble de la population pris comme personnalités singulières doit pouvoir s’y investir, et non plus des classes particulières ;

  Un changement par le haut ou par le bas ? Les deux mon capitaine, mais par le bas, c’est plus sûr, malgré les exemples de l’Equateur ou de la Bolivie.

In fine, nous n’avons pas d’autres ambitions qu’à faire gagner la société de décroissance en visibilité et crédibilité, et aucune prétention à avoir résolu tous les questions.

Gageons que vous aurez des arguments à faire valoir dans vos discussions à ce sujet.

Faire rêver aussi, car la décroissance a jusqu’à présent été vue négativement, il est vrai que le vocable n’est pas attirant, or elle est poétique et esthétique.

Elle est utopique au sens où elle peut encore nous conduire dans un futur toujours possible.

Vidéos

* Bridget Kyoto et la croissance Verte ..... et les autres

Mémoire de sciences politiques : La décroissance chez les Verts français

Bonjour,

Dans le cadre de mes études de sciences politiques j’ai réalisé un travail de recherche sur la question de la décroissance chez les Verts français.

Vous trouverez le résultat de cette étude (validée avec mention très bien) en pièce jointe.

PDF - 1.6 Mo

A travers le prisme de la décroissance j’ai interrogé les fondements de la pensée écologiste en n’oubliant pas le facteur déterminant de la confrontation au jeu politique. L’hypothèse que j’ai tenté de démontrer est que les écologistes politiques rejoignent la décroissance sur la question de l’antiproductivisme sans pour autant la revendiquer ouvertement pour satisfaire à un certain réalisme politique. Une position complexe difficile à tenir que j’ai tenté d’éclaircir et que je vous laisse juge de critiquer.

N’hésitez pas à faire circuler ce document dans vos réseaux.

Amitiés

Damien Zavrsnik

Liens

* http://www.dolecologie.com/

* Journal "La Décroissance"

* Paul Ariès sur wikipédia

* Parti pour la Décroissance

Diaporama

PDF - 5.4 Mo
Décroissance2-Diaporama

Diapositives et commentaires

PDF - 7 Mo
Decroissance2 Commentaires 1ere partie
PDF - 7.5 Mo
Decroissance2 Commentaires 2eme partie

PROCHAINES SEANCES PROGRAMMEES

* Mardi 14/08/2012 LBSJS 80 : « Avec l’amiante, isoler c’est mortel ! »

* Mardi 28/08/2012 CAFECO 178 : « Décroissance-3 : la démographie »


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1783824

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Cafeco  Suivre la vie du site 2012   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License