AID Association initiatives dionysiennes
Dans le droit fil du Cafeco 169 et en attendant le 171

Cafeco 170 : Les énergies renouvelables (1ère partie)

Présentation avec diaporama de Bruno BOURGEON

mardi 15 novembre 2011 par JMT

RDV à la « Trattoria Napoletana » Mardi 22 Novembre 2011, de 18h à 20h30,

65 Rue Alexis de Villeneuve (entre rue Auber et rue Gounod)

Tel 0262474880 (Trattoria) ou 0692029271 (JMT). Repas partagé pour ceux qui désirent continuer à échanger.

Navigation rapide

Plan d’accès

Affiche

PDF - 42.9 ko
Affiche Cafeco 170

Introduction

Baisser nos émissions de CO2, créer des centaines de milliers d’emplois, sortir du nucléaire en 22 ans, alléger la facture énergétique de l’État et des ménages… Sans changer nos modes de vie. Tel est le programme que propose l’association NégaWatt dans son scénario 2011 .

Trois axes sont développés dans le programme NégaWatt :

* la sobriété pour réduire sa consommation ;

* l’efficacité pour éviter les déperditions ;

* et la production pour y répondre, les énergies renouvelables.

Lors du cafeco 169 nous avons commencé à aborder pendant le débat la sobriété et l’efficacité. Nous pourrons poursuivre lors de la présente séance.

Il nous reste maintenant à présenter ces fameuses énergies renouvelables

Les EnR sont des énergies dont la consommation ne diminue pas la ressource. Ce sont :

► Le Soleil dont le rayonnement est le vecteur de transport de l’énergie thermique ou photoélectrique, et de l’énergie chimique captée par la biomasse terrestre et marine

► Le cycle de l’eau qui permet l’hydroélectricité,

► Le vent qui nous donne l’énergie éolienne,

► L’énergie des vagues (énergie houlomotrice) et des courants (énergie hydrolienne), la différence de température entre les eaux superficielles et les eaux profondes (énergie thermique des mers) ou encore la diffusion ionique provoquée par l’arrivée d’eau douce dans l’eau salée de la mer (énergie osmotique).

► La chaleur interne de la Terre (géothermie), et le système Terre-Lune engendre les marées des océans et des mers permettant la mise en valeur de l’énergie marémotrice.

Une agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA) a été créée en 2009 et compte 148 états signataires (dont 70 ayant déjà ratifié ses statuts).

Répartition de l’utilisation de l’énergie finale à la Réunion en 2008

Quantités en ktep

* 62,1% pour le transport

* 24,2% pour l’électricité

* 6,8% pour la chaleur

* 6,8% pour l’agriculture, l’industrie et le résidentiel-tertiaire

Les énergies renouvelables à la Réunion en 2008

Evolution de la consommation énergétique à La Réunion

► De 1980 à 2000, en 20 ans, la consommation a quadruplé.

► En 2009, la dépendance énergétique de l’île est à son plus haut niveau depuis 2005, avec 87,1% des ressources d’énergie primaire importées.

Evolution de la production électrique à la Réunion de 2000 à 2008

échelle de gauche en GWh

► Jusqu’en 1981, les centrales hydrauliques suffisaient à répondre à la demande en électricité : 100% hydraulique = 100% EnR.

► les EnR représentaient 36,2% de la production électrique totale en 2006 et 32,5% de la production électrique totale en 2009 soit une perte de 3,7 points en 3 années : on est loin dans les faits d’un discours volontariste régional et national affiché dans les médias !

Depuis lors, le taux d’EnR dans la production d’électricité n’a cessé de décroître… logique inverse d’une volonté d’autonomie énergétique, mais cela est dû à un accroissement non maîtrisé de la consommation et à une impossibilité de compenser cette hausse.

On distingue une augmentation drastique de la part du charbon et une baisse du fuel, l’hydraulique et la bagasse restant stables. Minuscule percée des énergies renouvelables (en jaune).

Renouvelables ? tintin ! La Réunion, c’est « Coke en stock ! » :-)

Provenance de la production d ’électricité à la Réunion en 2008

2546 GWh, soit 218,9 ktep, répartis comme suit :

* 1% d’EnR (éolien, photovoltaïque)

* 13,3% de fuel et gazole

* 24,8% d’hydraulique

* 10,7% de bagasse

* 50,2% de charbon

Provenance de la production d ’électricité à la Réunion en 2010

Egalement pour ce camembert, les quelque 2,7 TWh, consommés par les Réunionnais en 2010, sont répartis et évoluent comme suit :

* 3,7% d’EnR (éolien, PV, biogaz) (contre 1% en 2008)

* 18% de fuel et gazole (contre 13,3% en 2008)

* 20% d’hydraulique (contre 24,8% en 2008)

* 10% de bagasse (contre 10,7% en 2008)

* 49% de charbon (contre 50,2% en 2008)

la suite sur le diaporama.... qui présentera les différentes technologies pour capter deux pemières familles d’énergies naturelles, solaires et éoliennes.

Dans cette première session, nous bénéficions de la présence de M. Morad Zitouni, représentant Réunion Conseil Photovoltaïque, l’une des entreprises revendeuses localement de panneaux photovoltaïques, du Dr Claude Gindrey, de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, et surtout de M. Christian Couturier, de passage dans l’île pour un cycle de conférences, l’un des scénaristes de l’association Négawatt.

L’énergie photovoltaïque ouvre le bal, c’est pour l’heure, en-dehors de la pile, la plus coûteuse des énergies. Suit l’éolien, et ses potentialités, avec l’illustre exemple danois, enfin le solaire thermodynamique, et ses différentes approches : tour solaire, four solaire, panneaux thermiques comme gisement de négawatts, miroirs divers…

Après une présentation détaillée des différentes techniques, de leur principes, des exemples et des projets mondiaux, nous étudirons, au cours de la discussion, comment nous pouvons mettre ces énergies en forme à La Réunion, dans le cadre d’un smart grid énergétique désiré par tous, mais pour lequel manque une évidente énergie politique

Les autres types d’énergies (hydrauliques terrestres et marines, géothermique et biomasse) seront traités lors de la séance du Cafeco171 du 24 Janvier 2012.

Le débat de ce mardi continuera celui du Cafeco 169 (scénario Négawatt national) sur la philosophie d’une société énergétiquement durable et responsable au niveau français et également au niveau réunionnais où nous avons de très belles spécificités à faire valoir, et des opportunités en matière d’activité économique à saisir.

LE DIAPORAMA

15 participants dont 10 sont restés au repas qui a suivi

PowerPoint - 2.3 Mo
DiaporamaEnR1

et les commentaires afférents aux diapositives :

PDF - 167.4 ko
DiaporamaEnR1Commentaires

DOCUMENT

EDF SEI - BILAN PREVISIONNEL 2030 - Juillet 2011 :

PDF - 593.4 ko

PROCHAINES SEANCES PROGRAMMEES

•Mardi 13/12/ 2011 : LBSJS73 : Des actions citoyennes ? L’action associative

•Mardi 27/12/2011 et Mardi 10/01/2012 Pas de CAFECO ni de LBSJS

•Mardi 24/01/2012 : CAFECO171 Les énergies renouvelables (2ème partie)


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1813655

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Cafeco  Suivre la vie du site 2011   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License