AID Association initiatives dionysiennes
Suite et fin ( ?) du LBSJS 63 !

CAFECO 161 : LE MAGOT CACHE DU VATICAN ?

débat présenté par Jean-Marc Tagliaferri

jeudi 17 février 2011 par JMT

Tout au long du XXe siècle, le Vatican et sa diplomatie se sont taillés sur la scène mondiale une influence croissante et méconnue. Jean-Michel Meurice dévoile un pan secret de l’histoire européenne. ARTE a diffusé le mercredi 03 novembre 2010 à partir de 20 heures 40, les deux volets de ce documentaire "Le vrai pouvoir du Vatican"..

Nous traiterons ce soir du premier volet, avec un débat plus tourné sur l’influence économique et financière du Vatican .

Nous avons traité au repaire de Là-bas Si J’y Suis n°63 du 8 Février 2011 du second volet, avec un débat plutôt historique sur l’influence diplomatique et morale du Vatican .

RDV à la « Pizzeria Napoletana » Mardi 22 Février 2011, de 18h à 20h30, 65 Rue Alexis de Villeneuve (entre rue Auber et Rue Gounod)

Tel 0262 474880. Vidéo " Le Vrai Pouvoir du Vatican" 2ème partie puis débat et repas partagé pour ceux qui désirent continuer à échanger.

Plan d’accès

Affiche A4

PDF - 31.8 ko
Cafeco161Affiche

Les vidéos

Rappel : Le Vatican, le plus petit état du monde

vidéo de 11 ‘ extraite de la série documentaire « Le dessous des cartes » diffusée sur Arte

Mille ans d’histoire conservées dans les fameuses « archives secrètes », des états pontificaux nés du Saint-Empire Romain germanique et des croisades à leur disparition en 1870 lors de l’unité italienne et à la naissance de l’Etat de la Cité du Vatican par les accords de Latran en 1929 avec l’Italie mussolinienne .

déjà diffusée lors du repaire de Là-bas Si J’y Suis n°63 du 8 Février 2011

Vidéo "Le vrai pouvoir du Vatican" ARTE F © AMIP . Première partie (la 2eme partie a été diffusée lors du repaire de Là-bas Si J’y Suis n°63 du 8 Février 2011)

Tout au long du XXe siècle, le Vatican et sa diplomatie se sont taillés sur la scène mondiale une influence croissante et méconnue. Jean-Michel Meurice dévoile un pan secret de l’histoire européenne. ARTE a diffusé le mercredi 03 novembre 2010 à partir de 20 heures 40, les deux volets de ce documentaire "Le vrai pouvoir du Vatican".. Nous traiterons ce soir du premier volet, avec un débat plus tourné sur l’influence économique et financière du Vatican .

Nous avons traité au repaire de Là-bas Si J’y Suis n°63 du 8 Février 2011 traiterons ce soir du second volet, avec un débat plutôt historique sur l’influence diplomatique et morale du Vatican .

C’est un opérateur des Frères Lumière qui a saisi les premières images en mouvement d’un pape : Léon XIII, bénissant l’assistance à tour de bras, alors que le sanglant XXe siècle n’a pas encore commencé.

De ces cataclysmes en cascade que constituent la Grande Guerre, la révolution bolchevique, la montée des fascismes en Europe, émerge la figure controversée de Pie XII, centrale dans cette première partie, qui s’est abstenu durant la Seconde Guerre mondiale de condamner les persécutions contre les juifs.

Un silence, plaident les historiens du Vatican, qui s’explique en partie par la hantise de susciter des représailles contre les populations soumises aux nazis. Ce fut le cas aux Pays-Bas, où la dénonciation par l’évêque d’Utrecht des mesures antisémites accéléra le rythme des déportations, notamment de juifs convertis au catholicisme.

Sommaire de la séance du 22/02/2011

Chapitre 1 : introduction

Chapitre 2 : La question romaine

Chapitre 3 : Les clés du Royaume

Chapitre 4 : la question allemande

Chapitre 5 : face au diable

Chapitre 6 : le prix du silence

Présentation

Nous avons permuté les deux séances, la 2ème partie du DVD étant plus centrée sur l’action diplomatique et d’influence morale du Vatican et la 1ère partie de ce DVD que nous verrons en ce cafeco introduisant mieux la problématique récurrente qui resurgit dans la plus grande confusion chaque fois qu’il est question :

* d’un petit territoire romain de 44ha couvert de palais dégoulinants d’or, de sculptures et de peintures sans prix, qui s’appelle l’Etat de la Cité du Vatican

* de l’Eglise Catholique qui y a son siège central ( le "Saint Siège" qui entretient des relations diplomatiques avec 170 Etats et emploie la grande majorité du personnel qui est sous les ordres directs du Pape) pour piloter les 1900 millions d’adeptes qu’elle revendique sur toute la planète,

* des quelques 600 congrégations religieuses catholiques qui y ont leur maison mère à quelques centaines de mètres.

* Et aussi d’autres "choses" (les mythiques services secrets du Vatican ? les placements boursiers et immobiliers ? les fonds secrets ? le caractère de paradis fiscal ultra-protégé du Vatican ?) dont on parle mais qui ne sont pas officielles

Tout cela représente, par une synergie millénaire mais optimisée depuis le siècle dernier, un support de pouvoir d’influence énorme, d’entregent diplomatique, d’information plus ou moins secrète qui permet les pressions selon que l’on tait ou que l’on dit, de relations financières directes ou indirectes qui donnent les "coups de pouce" qui aident parfois certains à prendre la "bonne décision", dont il n’est pas sûr que le Pape, bien que souverain élu, monarque à vie et de droit divin, à qui tout bon catholique doit normalement une obéissance absolue, ait l’entière connaissance des faits et des conséquences de leurs enchaînements.

Il faut se souvenir que l’Eglise Catholique, particulièrement le Saint-Siège mais aussi les très puissantes conférences episcopales nationales qui gèrent les Eglises des grands pays, et un certain nombre d’ordres ecclésiastiques, est aussi une administration qui génère comme les autres une tendance à travailler d’abord à sa propre perpétuation, à tous les niveaux où peuvent s’exercer des pouvoirs grands et petits.

Pour l’Eglise comme pour tous les vrais riches selon les « Pinçon-Charlot » : le vrai pouvoir est dans l’usage, pas dans la propriété !

Un peu d’arithmétique financière

Le fichier ci-joint permet de calculer la contrevaleur en euros 2010 des sommes en lires versées par l’Italie de Mussolini au Pape et de se faire une idée de ce qu’une petite partie ( 100 millions de lires sur les 750 millions versés cash) partie de cette somme habilement placée pendant 80 ans a pu constituer comme capital actuellement (tant financier qu’immobilier). le fichier du tableur est en accès libre. Faites vos jeux ! Rien ne va plus ? pour qui ?

Excel - 20 ko

Powerpoint Magot Vatican 2011

Détail des aventures financières réelles ou supposées du Vatican depuis 1929.

PowerPoint - 241.5 ko

Le vrai pouvoir du Vatican, un passionnant documentaire d’Arte

02/11/2010

Arte se penche sur un siècle de diplomatie vaticane avec une soirée passionnante : Le vrai pouvoir du Vatican. Un documentaire magistral, qui évite les habituels raccourcis, signé Jean-Michel Meurice.

La place Saint Pierre de Rome au Vatican © Eric Vandeville/Gamma

Le vrai pouvoir du Vatican , de Jean-Michel Meurice, première diffusion le mercredi 3 novembre 2010, à 20h40.

Au Vatican, en 1896 : un technicien dépêché par les frères Lumière filme le vieux pape Léon XIII (1878-1903) entouré de ses cardinaux. Son étrange boîte noire intrigue ce petit monde oublié du reste de l’Europe, confiné dans un palais où le pape se considère prisonnier de l’État italien depuis un demi-siècle...

2005 : les télévisions retransmettent en direct, depuis une place Saint-Pierre de Rome noire de monde, les funérailles de Jean-Paul II. Jamais une telle cérémonie n’avait réuni autant de dirigeants internationaux.

1896-2005 : un siècle, neuf papes... et un renversement de perspective dont le réalisateur Jean-Michel Meurice (1) rend compte magistralement dans Le vrai pouvoir du Vatican , une enquête en deux parties diffusée le 3 novembre 2010, sur Arte.

Cent ans de diplomatie vaticane portés au petit écran... Depuis l’ouverture partielle des archives du Vatican, jamais un auteur n’avait tenté la traversée d’une période aussi dense, en multipliant les points de vue : historiens, hommes d’Église, acteurs ou témoins.

Comment le Vatican, micro-État sans armée - « Le pape, combien de divisions ? », se moquait Staline - est-il devenu une voix qui compte sur la planète ? D’où les papes, dont la magnificence et le rituel environnants masquent l’indigence des moyens, tiennent-ils leur « pouvoir » ? Pourquoi fascinent-ils autant les foules ? C’est à ces questions que le documentaire s’efforce de répondre, en évitant les habituels raccourcis.

Après guerre, le « diable » passe à l’Est

Du règlement de la « question romaine » par les accords du Latran (1929), qui consacre l’existence du Vatican comme État, à la chute du mur du Berlin (1989) dans laquelle Jean-Paul II joue un rôle clé, l’auteur met au jour l’étonnant pragmatisme avec lequel le Saint-Siège mène sa barque au XXe siècle. Quelle attitude adopter face à la montée des extrêmes dans l’Italie et l’Allemagne de l’entre-deux-guerres ? Jusqu’où dénoncer les exactions des régimes totalitaires sans mettre en péril les communautés chrétiennes ?

Le rôle déterminant joué par le cardinal Eugenio Pacelli, futur pape Pie XII (1939-1958), dans la diplomatie du Saint-Siège, jette un nouvel éclairage sur son silence controversé pendant et après la Shoah.

Après guerre, le « diable » passe à l’Est. Derrière un rideau de fer qui ne reste pas longtemps hermétique aux réseaux de l’Ostpolitik activés depuis Rome. Tandis qu’au tournant des années 1960, le « bon pape Jean XXIII » donne pour consigne, à la veille du concile Vatican II, de « faire entrer un peu d’air frais » dans l’Église. La suite est connue.

L’élection d’un pape polonais en 1978 fait trembler le bloc soviétique. Le nombre des nonciatures du Saint-Siège dans le monde passe de 80 à 170 ! Dans cette deuxième partie, le documentaire - faute d’archives sur la période récente - fait la part belle au témoignage direct, au risque de l’anecdote.

Au total, le tour de force est bien là. Des frères Lumière aux images de la chaîne américaine CNN, Jean-Michel Meurice parvient à éclairer une histoire complexe et trop souvent fantasmée.

(1) Le vrai pouvoir du Vatican , de Jean-Michel Meurice, Éd. Albin Michel, 18 €.

Auteur(s) : Samuel Lieven , Photo © Eric Vandeville/Gamma - Paru dans Pèlerin N° 6674

Décryptage Le docu « Le Vrai Pouvoir du Vatican »,

3 Novembre 2010 à 20h35, sur Arte

On a beaucoup parlé du pape dans les médias en 2010. Plutôt pour décrier les prises de parole de Benoît XVI : déclarations sur le préservatif, affaire du cardinal négationniste Williamson. Mais « tous les papes ont eu à gérer leur image », note Bernard Lecomte, auteur de Pourquoi le pape a mauvaise presse (DDB).

Les caméras sont braquées sur le Vatican et son principal représentant… depuis 1893. C. HELGREN / REUTERS

Passage en revue de plus d’un siècle de communication, avec les analyses de Bernard Lecomte et Jean-Michel Meurice, dont le doc, Le Vrai Pouvoir du Vatican, est diffusé ce soir sur Arte.

Léon XIII et Pie XII.

Le Vrai Pouvoir du Vatican s’ouvre sur les premières images filmées d’un pape, en 1893. « On avait dit à Léon XIII que le ciné était une image filmée et qu’il fallait bouger. Alors il bénit, il bénit, il bénit  ! », s’amuse Meurice.

A l’aise face caméra, « Léon XIII était aussi fin communicant, ajoute Lecomte. Pour inciter les catholiques à se rallier à la République, il avait conçu un vrai plan média, avec interview exclusive à un journal français. »

Quant à Pie XII, son couronnement fut, en 1939, le premier événement mondialement radiodiffusé. « Il a très bien géré sa com de son vivant en accueillant la télé au Vatican dès 1954, analyse Lecomte. Mais son image a subi un renversement dans les médias puisqu’il est désormais connu comme antisémite et pronazi. »

Jean Paul II et Benoit XVI.

« Jean Paul II était comédien et journaliste, logique qu’il ait été le roi du micro », note Lecomte. « Je n’ai pas eu de mal à trouver d’archives, confirme Meurice. C’était un vrai personnage médiatique. »

Benoit XVI semble en comparaison bien maladroit. « Mais attention, nuance Lecomte. Jean Paul II aussi a soulevé des tempêtes médiatiques en accordant audience à des personnages, à l’époque mal vus, comme Arafat.

La différence, c’est que Benoît XVI refuse le jeu de la com. Il estime que l’Eglise délivre un message depuis 2 000 ans et n’a pas à suivre les modes médiatiques. »

Alice Coffin

LIENS

* Le site officiel version française du Vatican

* Le Vatican, l’argent et le pouvoir par Frédéric Harcourt

* Les Secrets du Vatican par Bernard Lecomte

* « Vaticano SpA » (La société par actions du Vatican) de Gianluigi Nuzzi

* Opus-Déi, la relève

* Roberto Calvi le banquier du Vatican

* Paradis Fiscaux et Judiciaires

* Le Vatican ne veut plus être épinglé pour blanchiment de capitaux

* La “donation” de Mussolini — Accords du Latran — Église catholique — Bernardino Nogara — Pie XII — Jean-Paul II — Scandale financier au Vatican

* Finances du Vatican par le diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes

* Finances du Vatican

* FINANCES DU VATICAN - Benoît XVI crée une autorité de lutte contre le blanchiment

* Révélations sur l’argent du Vatican par Jacques Duquesne

* Pourquoi les richesses du Vatican ? Par P. Bernard Peyrous

* Religion : un secteur aussi touché par la crise 13 Juillet 2010 Vincent Paes

* Les réseaux du Vatican

* LEGIONNAIRES DU CHRIST : Les dirigeants historiques ne lâchent rien. Ultimatum du Vatican ! in GOLIAS

* Le président de la banque du Vatican soupçonné de blanchiment in Libération 21/09/2010 à 17h12

* Dossier Licio Gelli in amnistia.net


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1783824

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Cafeco  Suivre la vie du site 2011   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License