AID Association initiatives dionysiennes
Les histoires belges ne sont pas toujours comiques :

Premiers effets de la privatisation de la Poste en Belgique

par BrunoEkolo

mercredi 14 novembre 2007 par JMT

Voilà ce que nous allons connaître dans très peu de temps grâce à cette admirable Europe !

Après l’usine à gaz des renseignements téléphoniques qui reviennent plus chers aux citoyens,

Après les usines à gaz sur les contrats téléphoniques qui n’empêchent pas les ententes pour maintenir des hauts tarifs sur les portables,

Voici venu le temps de l’usine à gaz du futur système de courrier, sans parler de l’usine à gaz des futurs contrats électriques et gaziers pour les particuliers.

C’est beau les réformes à l’européenne lorsque cela complique la vie des citoyens et augmente leur stress : quand est ce qu’on invente une Europe qui simplifie la vie des citoyens et qui protège les plus sensibles ?

Voici quelques liens pour situer ce problème particulier sur la poste

http://www.wsws.org/francais/News/2007/nov07/post-n08.shtml

http://www.lesoir.be/actualite/economie/poste-la-poste-forte-hausse-2007-11-13-560765.shtml

La Poste belge : forte hausse des plaintes

BERNARD DEMONTY

mardi 13 novembre 2007, 18:03 Le service de médiation de la Poste vient de publier son rapport. Cette autorité, chargée du traitement des plaintes des usagers de l’entreprise publique, a enregistré 8.906 plaintes en 2006, soit une hausse de 15,5 %.

ROGER MILUTIN

Le service de médiation de la Poste, vient de publier son rapport. Cette autorité, chargée du traitement des plaintes des usagers de l’entreprise publique a enregistré 8.906 plaintes en 2006, soit une hausse de 15,5 %.

La plus forte hausse concerne le courrier « prior » (+18,9 %). Les autres grands foyers de mécontentement concernent les rapports avec le personnel de La Poste et l’organisation du service.

Le rapport indique notamment que les mesures de restructuration appliquées à La Poste mécontentent les usagers. Les fermetures de bureaux continuent à agacer les clients. Le rapport met notamment en exergue l’allongement des files d’attente dans les bureaux qui restent ouverts.

Des plaintes concernent aussi les Points Poste, censés compenser les fermetures de bureaux. « Les clients se plaignent du fait que les services y sont réduits par rapport à l’éventail offert dans les bureaux » dit le rapport. Les Point Poste sont également moins accessibles aux personnes à mobilité réduite car ils sont situés en périphérie des villes, dans les centres commerciaux, estime le médiateur.

Le rapport fait également état de plaintes concernant la suppression des boîtes aux lettres, mais aussi à propos de la distribution du courrier. « La rotation fréquente des distributeurs entraîne un accroissement des erreurs de distribution », dit le rapport.

Le médiateur conclut : « Il est visible que le mécontentement de la population s’exprime doublement à propos des restructurations : non seulement ces mesures sont impopulaires, mais alors que le discours officiel explique que ces mesures sont destinées à "mieux servir", on n’en ressent guère l’effet, en pratique, puisque le nombre de plaintes portant sur le service au quotidien ne diminue pas. »


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1789313

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SERVICES PUBLICS, NOTRE BIEN COMMUN !  Suivre la vie du site Prestataires de service public   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License