AID Association initiatives dionysiennes
Dans la page éducation du JIR du 7 Novembre 2007

“Monsieur le maire, voici l’école pour laquelle je vote...”

par Véronique Hummel

mercredi 7 novembre 2007 par JMT

“L’éducation concerne 100% de la population. C’est vital pour toute la société”. Jean-Marc Tagliaferri, responsable de l’Association initiatives dionysiennes, sourit malicieusement : “Nous avons envoyé une invitation à de nombreux élus locaux, surtout à Saint-Denis. Pour l’instant, nous n’avons reçu aucune réponse”.

Pourtant, les maires et leurs adjoints seront les mieux placés pour répondre aux questions : pour sa 25e édition, le Repaire dionysien de “Là-bas si j’y suis” organise un débat public sur le thème “L’éducation, une prérogative essentielle des communes”.

C’est d’actualité : “Les élections municipales auront lieu en mars prochain. On aimerait bien que les citoyens se déterminent en connaissance de cause”.

L’AID n’a jamais caché ses opinions antilibérales mais, reconnaît M. Tagliaferri, “on a des copains du Modem et de l’UMP, des gens qui ont envie de parler”.

“La suppression de l’école le samedi"

Pour jeudi soir, la liste des sujets de discussion reste ouverte. Jacques Penitot, correspondant régional des Amis du Monde diplomatique, préférera pour sa part évoquer “la déresponsabilisation de l’Etat, son désengagement financier” (lire ci-dessous).

Exemple ? “Regardez la suppression de l’école le samedi matin, il y aura moins d’heures d’enseignement pour les écoliers. Que fait-on des échecs dans l’apprentissage de la lecture ? Il faudrait mieux évoluer vers un système de petits groupes d’enseignement, comme en Scandinavie”.

Quant à la carte scolaire, dont la suppression est présentée par le gouvernement comme un futur progrès, M. Penitot insiste : “Il ne faut pas la supprimer”. En revanche, dans chaque école publique, il veut un enseignement de qualité et favoriser la mixité sociale. “Par exemple, à Sens, dans l’Yonne, la carte a été redécoupée pour mélanger les élèves du centre-ville et ceux des HLM. Il y a eu un temps d’adaptation pas simple. C’est l’école qui a aidé les enfants d’immigrés à oser faire leurs courses en centre-ville. Et en plus, on a constaté une meilleure réussite scolaire !”

Comme les maires ont leur mot à dire dans le découpage des secteurs, la campagne électorale sera l’occasion de leur dire “voici l’école pour laquelle je vote...”

Véronique Hummel

Débat “L’éducation, une prérogative essentielle des communes”, jeudi 8 novembre de 18 heures à 20h30 au bar restaurant "La Tour de Mir", rue du Béarn à Sainte-Clotilde (angle de la route du Moufia). Repas partagé ensuite pour ceux qui le désirent.

Contact Jean-Marc Tagliaferri, 0692 029 271, http://aid97400.lautre.net.

“Là-bas si j’y suis”, émission de Daniel Mermet sur France-Inter (RFO2) à 18h05 du lundi au vendredi. Voir sur http://www.la-bas.org/


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1783824

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Repaire de Là-bas Si J’y Suis  Suivre la vie du site 2007   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License