AID Association initiatives dionysiennes
Qu’il vote oui ou non, c’est au peuple de choisir son destin

NOUS EXIGEONS UN REFERENDUM !

samedi 27 octobre 2007 par JMT

C’est à dessein que le logo de cet article est choisi sur le site de Nicolas Dupont Aignan, député gaulliste et de son association Debout La République, joli nom qui est tout un programme. Pas de panique, AID n’a pas adhéré au gaullisme ni à ses avatars.

Mais nous savons reconnaître parmi ceux avec qui nous sommes en compétition, nos adversaires et non pas nos ennemis, ceux qui respectent les mêmes règles du jeu que nous : celles qui fondent notre République et notamment le fait, comme le fit le Général de Gaulle à de nombreuses reprises, "seul contre les partis" ( c’est à dire en réalité contre les coalitions bien pensées d’intérêts corporatistes, tous bords confondus), de laisser le peuple choisir son destin, quoiqu’il en coûte.

Nicolas Dupont Aignan votera pour le NON. C’est son choix, motivé et éminemment respectable en lui-même. Que ceux qui se sentent proches de lui signent sa pétition

François BAYROU a annoncé également qu’il demandait un référendum. Même si c’est pour voter oui, on ne peut que le remercier de respecter ses 7 millions d’électeurs de la présidentielle et de continuer à tenir le même langage. Qui était, il faut le rappeler "un traité SIMPLE REMPLACANT la constitution et ADOPTE PAR REFERENDUM". Peut-on dans ce cas voter oui à ce "machin" obscurantiste ?

Dans le camp de la gauche, les choses sont évidemment très compliquées. Le PS est encore déchiré, suite à ses déboires électoraux et aux séances publiques de réglement de comptes qui ont suivi, d’une aussi haute tenue politique que certaines déclarations pendant lacampagne d’investiture.

Ce n’est d’ailleurs pas surprenant vu que le programme de cette nébuleuse qui n’a de plus de socialiste qu’une vague filiation historique, n’est que le plus petit commun multiple des intérêts contradictoires des "éléphants ". En effet, sous l’empire de "communicants" omniscients même quand ils se plantent à répétition, toute "idéologie" a été chassée et qu’on ne fait plus que dans le médiatiquement correct.

L’ex-candidate Ségolène Royal est revenue sur ses déclarations antérieures : pendant sa campagne, elle a déclaré qu’elle ferait un référendum. Maintenant, elle accepte la ratification parlementaire. Comme justement elle n’est plus parlementaire, elle n’aura même pas à être absente pour éviter de devoir se prononcer formellement et de rende des comptes ultérieurement :-)

Heureusement que d’après l’analyse de Jean-Luc Mélenchon, la ratification parlementaire ne coule pas de source. Il faut modifier au préalable une nouvelle fois la constitution de la Ve République. Pour cela il faut réunir une majorité des 3/5 des 908 membres du Congrès soit 545 votes positifs sur le même texte.

Comme il y a quelques parlementaires de droite qui voteront non ou s’abstiendront, Nicolas Sarkozy ne l’obtiendra que si un nombre suffisant de parlementaires PS trahissent la volonté populaire pour de sombres petits jeux internes à la nomenklatura qui nous gouverne et qui a exactement les mêmes réflexes, à gauche et à droite.

Comme la plupart sont aussi maires,

[|ON DEVRA ET ON SAURA LEUR FAIRE PAYER LORS DES MUNICIPALES.|]

[|A BON ENTENDEUR, SALUT !|]

Après tout, la face de la France ne changera pas si quelques dizaines de députés socialistes perdent leur mairie ou la possibilité d’en gagner une et même si l’UMP les gagne ce sera pour la plupart des cadeaux vérolés. Mais en revanche, donner un bon coup de massue, voire briser la juteuse carrière d’un certain nombre d’oligarques qui ont oublié ce qu’est un électeur responsable permettrait de restaurer l’honneur de la fonction politique. Dommage que Jack Lang ne soit plus maire !

Deux autres pétitions pour réclamer le référendum :

* Un référendum pour le nouveau traité européen

* Respectez notre non

Merci de nous faire savoir si vous en trouvez d’autres, il faudra coordonner toutes ces actions.

Il faut que les choses soit claires : le plus important est que les français choisissent leur destin, peu importe lequel, mais qu’ils le fassent en citoyens majeurs, après avoir été informés par une campagne digne de ce nom. : dans ce cas, le résultat des urnes devra être accepté.

Le nouveau combat qui s’engage doit se faire en deux temps :

premiere phase : d’urgence

obtenir une majorité suffisante de français demandant à leurs élus ou par pétitions de pouvoir donner leur avis par référendum, au simple nom de la démocratie et quelquesoit ce qu’on pense du texte concerné.

deuxième phase si la première est victorieuse :

montrer aux français en diffusant les informations qui devraient l’être que le traité n’est ni mini, ni simplifié, ni nouveau puisque plus de 90% de l’ancien traité est repris et que seules quelques modifications cosmétiques, de l’aveu même de tous les responsables européens ont été introduits car leur volonté et celle des multinationales est de ne rien changer au TCE même s’il est rebaptisé TUE/TFUE ( vous n’y comprenez rien ? c’est normal, tout est fait pour,on ne vous demande pas votre avis, vous aurez juste à payer...plus tard etpour longtemps mais ne soyez pas impatients, les conséquences vous tomberont très vite sur le coin de la cafetière, ILS pensent pour vous :-)

Evidemment, s’ils s’agit encore d’une caricature d’information publique des citoyens comme en 2005, avec la totalité des médias prédisant et votant par avance une victoire du OUI, sans explications mais avec incantations, parce qu’elle était le souhait de leurs actionnaires, il resterait au peuple floué une seule solution :

l’article35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen,

texte imprescriptible que même un omniprésident ne peut abroger :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.".

Nos descendants ne pourraient que nous reprocher de n’avoir pas fait notre devoir, comme le firent nos ancêtres à tant de reprises. Bénéficiant du fruit de leurs sacrifices, il est normal de nous sentir plus que concernés et prêts à nous engager.

Ci joint un petit powerpoint explicatif a diffuser urbi et orbi !

Cliquez sur le logo pour le télécharger


Powerpoint référendum

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1798162

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTIONS  Suivre la vie du site A BAS LE PSEUDO TRAITE SIMPLIFIE !   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License