AID Association initiatives dionysiennes
L’IGF blanchit l’ex-ministre du budget et démontre ...

L’AFFAIRE ENCORE !

...seulement qu’il n’est pas assez stupide pour laisser des traces !

lundi 12 juillet 2010 par JMT

Le porte-parole du PS Benoît Hamon a indiqué lundi ne pas se satisfaire du rapport de l’IGF exemptant Eric Woerth de toute intervention dans le dossier fiscal de Liliane Bettencourt, estimant qu’il revenait à la justice de faire ce travail avec un juge indépendant.

Le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, a déclaré lundi que le rapport de l’IGF montrait clairement qu’Eric Woerth avait été victime "du mensonge et de l’amalgame" et a de nouveau dénoncé les "méthodes fascistes" de Mediapart.

Après un mois de scandale politico-judiciaire, l’affaire Woerth Bettencourt soulève encore bien des questions.

Eric Woerth s’est dit lundi "énormément soulagé" après le rapport de l’Inspection générale des finances établissant qu’il n’était "pas intervenu" dans le dossier fiscal Bettencourt, indiquant qu’il allait "réfléchir" à un abandon de ses fonctions de trésorier de l’UMP.

Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux s’en prend à "un petit groupe de personnes qui n’ont jamais accepté le large succès démocratique de Nicolas Sarkozy en 2007" et qui auraient "jeté son nom en pâture" dans l’affaire Bettencourt, dans un entretien au Parisien lundi.

La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie assure lundi dans Le Figaro que l’enquête dans le dossier Bettencourt/Woerth "avance, et vite", affirmant que son dépaysement hors de Nanterre n’est pas demandé par les parties concernées.

Nicolas Sarkozy va s’exprimer pendant une heure sur France 2 ce lundi soir pour tenter de relativiser l’affaire Bettencourt/Woerth et revenir aux problèmes de fond, à commencer par la réforme des retraites qui sera présentée mardi en Conseil des ministres.

L’interview de Nicolas Sarkozy lundi à 20H15 sur France 2 devrait se dérouler, si le temps le permet, sur la terrasse de l’Elysée, sous la forme d’une heure de questions/réponses avec le journaliste David Pujadas, présentateur du journal de 20H00 en semaine.

L’affaire Bettencourt/Woerth se transforme, peu à peu, en un débat très polémique sur la liberté de la presse et le droit à l’information, certains jugeant que la ligne rouge a été franchie, d’autres soulignant que ce droit est un fondement de la démocratie.

Benoît Hamon : le PS "ne se satisfait" pas du rapport IGF, veut un juge indépendant

AFP, Mise a jour : lundi 12 juillet 2010 10:38

Le porte-parole du PS Benoît Hamon a indiqué lundi ne pas se satisfaire du rapport de l’IGF exemptant Eric Woerth de toute intervention dans le dossier fiscal de Liliane Bettencourt, estimant qu’il revenait à la justice de faire ce travail avec un juge indépendant.

Xavier Bertrand : le rapport IGF montre que Woerth a subi "mensonge et amalgame"

AFP, Mise a jour : lundi 12 juillet 2010 09:49

Le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, a déclaré lundi que le rapport de l’IGF montrait clairement qu’Eric Woerth avait été victime "du mensonge et de l’amalgame" et a de nouveau dénoncé les "méthodes fascistes" de Mediapart.

Affaire Bettencourt/Woerth : encore bien des questions en suspens

AFP, Mise a jour : lundi 12 juillet 2010 09:38

Après un mois de scandale politico-judiciaire, l’affaire Woerth Bettencourt soulève encore bien des questions.

Bettencourt : Woerth "soulagé" après le rapport l’IGF, va "réfléchir" sur son poste de trésorier

AFP, Mise a jour : lundi 12 juillet 2010 09:06

Eric Woerth s’est dit lundi "énormément soulagé" après le rapport de l’Inspection générale des finances établissant qu’il n’était "pas intervenu" dans le dossier fiscal Bettencourt, indiquant qu’il allait "réfléchir" à un abandon de ses fonctions de trésorier de l’UMP.

Hortefeux fustige "un petit groupe" qui n’a "jamais accepté" la victoire de Sarkozy

AFP, Mise a jour : lundi 12 juillet 2010 07:40

Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux s’en prend à "un petit groupe de personnes qui n’ont jamais accepté le large succès démocratique de Nicolas Sarkozy en 2007" et qui auraient "jeté son nom en pâture" dans l’affaire Bettencourt, dans un entretien au Parisien lundi.

Alliot-Marie : l’enquête avance, pas de dépaysement demandé dans le dossier Bettencourt

AFP, Mise a jour : lundi 12 juillet 2010 07:34

La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie assure lundi dans Le Figaro que l’enquête dans le dossier Bettencourt/Woerth "avance, et vite", affirmant que son dépaysement hors de Nanterre n’est pas demandé par les parties concernées.

Affaire Bettencourt/Woerth : Sarkozy ce soir pendant une heure sur France 2

AFP, Mise a jour : lundi 12 juillet 2010 07:23

Nicolas Sarkozy va s’exprimer pendant une heure sur France 2 ce lundi soir pour tenter de relativiser l’affaire Bettencourt/Woerth et revenir aux problèmes de fond, à commencer par la réforme des retraites qui sera présentée mardi en Conseil des ministres.

Sarkozy sur France 2 : interview avec Pujadas sur la terrasse de l’Elysée

AFP, Mise a jour : dimanche 11 juillet 2010 16:00

L’interview de Nicolas Sarkozy lundi à 20H15 sur France 2 devrait se dérouler, si le temps le permet, sur la terrasse de l’Elysée, sous la forme d’une heure de questions/réponses avec le journaliste David Pujadas, présentateur du journal de 20H00 en semaine.

Derrière l’affaire Bettencourt, le débat sur la liberté de la presse fait rage

AFP, Mise a jour : vendredi 9 juillet 2010 21:29

L’affaire Bettencourt/Woerth se transforme, peu à peu, en un débat très polémique sur la liberté de la presse et le droit à l’information, certains jugeant que la ligne rouge a été franchie, d’autres soulignant que ce droit est un fondement de la démocratie.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1842142

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License