AID Association initiatives dionysiennes
Bataille de plaintes judiciaires en diffamation

ENCORE L’AFFAIRE(SUITE)

... et le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire

jeudi 8 juillet 2010 par JMT

Le président Nicolas Sarkozy a rappelé mercredi, devant les députés du Nouveau Centre, les écoutes dont a été l’objet, sous François Mitterrand, le journaliste Edwy Plenel en dénonçant le fait que le fondateur de Mediapart utilise lui-même des écoutes illégales.

Le site d’information Mediapart va "saisir le doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Paris d’une plainte en diffamation" après les propos de Xavier Bertrand, qui a accusé sa rédaction d’employer des "méthodes fascistes", indiquent ses avocats mercredi.

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire à la suite des allégations de l’ex-comptable de Liliane Bettencourt évoquant une remise d’espèces en 2007 à Eric Woerth, à l’époque trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

La majorité a durci le ton dans sa défense d’Eric Woerth, mis en cause dans l’affaire Bettencourt, en attaquant la presse et accusant l’opposition de faire le jeu de l’extrême droite, tandis que le ministre du Travail se disait blessé mais déterminé à rester à son poste.

La police a retrouvé la trace du retrait de 50.000 euros à la BNP le 26 mars 2007 évoqué par l’ancienne comptable de Liliane Bettencourt, selon qui cette somme était destinée à Eric Woerth, alors trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy, affirme mercredi Le Monde.

L’ex-Premier ministre Alain Juppé a plaidé, mercredi sur son blog, pour un "profond remaniement" et un "changement de méthode" afin de "remettre le gouvernement en situation de gouverner" pour "calmer la tourmente politique" engendrée par l’affaire Bettencourt/Woerth.

Deux députés socialistes Aurélie Filippetti et Philippe Martin demandent mercredi à François Baroin (Budget) si Liliane Bettencourt, qui s’est vu reverser 30 millions d’euros au titre du bouclier fiscal en 2008, a "de nouveau" bénéficié d’un chèque de l’Etat en 2009.

Le président du Nouveau Centre et ministre de la Défense, Hervé Morin, a déploré mercredi qu’Eric Woerth soit "chaque jour calomnié à partir de rumeurs" dans l’affaire Bettencourt, mettant en cause "une compétition effrénée entre la presse médiatique classique et internet".

Le ministre du Travail Eric Woerth, empêtré dans l’affaire Bettencourt, a été applaudi mercredi par quelque 200 cadres de la fonction publique devant lesquels il s’est exprimé lors des rencontres pour la modernisation de l’Etat, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le ministre de l’Immigration Eric Besson a accusé mercredi certains députés socialistes d’être excités par "l’odeur de sang" d’un "homme blessé", le ministre du Travail Eric Woerth, dont le nom est abondamment cité dans l’affaire Bettencourt.

Le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, a critiqué mardi soir au Raincy le rôle des socialistes dans l’affaire Bettencourt ainsi que celui du site d’information Médiapart, accusé d’user de "méthodes fascistes".

Le président du Mouvement démocrate (MoDem) François Bayrou a jugé mercredi "un peu tragique" l’intervention d’Eric Woerth la veille sur TF1 pour se défendre dans l’affaire Bettencourt, estimant qu’il y a "urgence" pour Nicolas Sarkozy à s’exprimer.

La presse estime mercredi que l’affaire Bettencourt-Woerth touche désormais le chef de l’Etat et elle demande à Nicolas Sarkozy de s’expliquer rapidement afin de clarifier la situation.

Le ministre du Travail Eric Woerth, empêtré dans l’affaire Bettencourt, a déclaré mardi à TF1 combien c’était "insupportable" pour lui d’entendre "depuis trois semaines, tous les jours des torrents d’insultes, des torrents de haine alors (qu’il) n’a rien à (se) reprocher".

Le ministre du Travail Eric Woerth, dont le nom est abondamment cité dans l’affaire Bettencourt, a été ovationné mardi soir par plus de 200 sympathisants UMP lors d’une réunion sur les retraites au Raincy, a constaté un journaliste de l’AFP.

Ecoutes dans l’affaire Bettencourt : Sarkozy fait allusion aux écoutes subies par Plenel

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 18:05

Le président Nicolas Sarkozy a rappelé mercredi, devant les députés du Nouveau Centre, les écoutes dont a été l’objet, sous François Mitterrand, le journaliste Edwy Plenel en dénonçant le fait que le fondateur de Mediapart utilise lui-même des écoutes illégales.

Mediapart va saisir d’une plainte le Tribunal de grande instance de Paris

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 17:25

Le site d’information Mediapart va "saisir le doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Paris d’une plainte en diffamation" après les propos de Xavier Bertrand, qui a accusé sa rédaction d’employer des "méthodes fascistes", indiquent ses avocats mercredi.

Bettencourt : enquête préliminaire sur les déclarations de l’ex-comptable

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 14:30

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire à la suite des allégations de l’ex-comptable de Liliane Bettencourt évoquant une remise d’espèces en 2007 à Eric Woerth, à l’époque trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

La majorité durcit le ton dans sa défense du soldat Woerth

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 13:02

La majorité a durci le ton dans sa défense d’Eric Woerth, mis en cause dans l’affaire Bettencourt, en attaquant la presse et accusant l’opposition de faire le jeu de l’extrême droite, tandis que le ministre du Travail se disait blessé mais déterminé à rester à son poste.

Bettencourt : la police retrouve trace du retrait de 50.000 euros évoqué par l’ex-comptable

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 12:56

La police a retrouvé la trace du retrait de 50.000 euros à la BNP le 26 mars 2007 évoqué par l’ancienne comptable de Liliane Bettencourt, selon qui cette somme était destinée à Eric Woerth, alors trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy, affirme mercredi Le Monde.

Juppé : il faut "remettre le gouvernement en situation de gouverner"

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 12:49

L’ex-Premier ministre Alain Juppé a plaidé, mercredi sur son blog, pour un "profond remaniement" et un "changement de méthode" afin de "remettre le gouvernement en situation de gouverner" pour "calmer la tourmente politique" engendrée par l’affaire Bettencourt/Woerth.

Des députés PS demandent si Mme Bettencourt a bénéficié du bouclier fiscal en 2009

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 12:18

Deux députés socialistes Aurélie Filippetti et Philippe Martin demandent mercredi à François Baroin (Budget) si Liliane Bettencourt, qui s’est vu reverser 30 millions d’euros au titre du bouclier fiscal en 2008, a "de nouveau" bénéficié d’un chèque de l’Etat en 2009.

Woerth/Bettencourt : Hervé Morin dénonce "une compétition effrénée" des médias

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 10:48

Le président du Nouveau Centre et ministre de la Défense, Hervé Morin, a déploré mercredi qu’Eric Woerth soit "chaque jour calomnié à partir de rumeurs" dans l’affaire Bettencourt, mettant en cause "une compétition effrénée entre la presse médiatique classique et internet".

Woerth applaudi par des cadres de la fonction publique

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 10:42

Le ministre du Travail Eric Woerth, empêtré dans l’affaire Bettencourt, a été applaudi mercredi par quelque 200 cadres de la fonction publique devant lesquels il s’est exprimé lors des rencontres pour la modernisation de l’Etat, a constaté un journaliste de l’AFP.

Woerth : Eric Besson critique les députés PS excités par "l’odeur de sang"

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 10:10

Le ministre de l’Immigration Eric Besson a accusé mercredi certains députés socialistes d’être excités par "l’odeur de sang" d’un "homme blessé", le ministre du Travail Eric Woerth, dont le nom est abondamment cité dans l’affaire Bettencourt.

Woerth : Bertrand critique Médiapart et les socialistes

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 09:37

Le secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, a critiqué mardi soir au Raincy le rôle des socialistes dans l’affaire Bettencourt ainsi que celui du site d’information Médiapart, accusé d’user de "méthodes fascistes".

Bayrou : Woerth "un peu tragique", il est "urgent" que Sarkozy s’exprime

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 09:02

Le président du Mouvement démocrate (MoDem) François Bayrou a jugé mercredi "un peu tragique" l’intervention d’Eric Woerth la veille sur TF1 pour se défendre dans l’affaire Bettencourt, estimant qu’il y a "urgence" pour Nicolas Sarkozy à s’exprimer.

Affaire Bettencourt/Woerth : la presse demande des explications à Sarkozy

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 07:53

La presse estime mercredi que l’affaire Bettencourt-Woerth touche désormais le chef de l’Etat et elle demande à Nicolas Sarkozy de s’expliquer rapidement afin de clarifier la situation.

Woerth se défend avec véhémence contre les "torrents d’insultes" qui le visent

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 07:30

Le ministre du Travail Eric Woerth, empêtré dans l’affaire Bettencourt, a déclaré mardi à TF1 combien c’était "insupportable" pour lui d’entendre "depuis trois semaines, tous les jours des torrents d’insultes, des torrents de haine alors (qu’il) n’a rien à (se) reprocher".

Woerth ovationné lors d’une réunion publique UMP en Seine-Saint-Denis

AFP, Mise a jour : mercredi 7 juillet 2010 07:09

Le ministre du Travail Eric Woerth, dont le nom est abondamment cité dans l’affaire Bettencourt, a été ovationné mardi soir par plus de 200 sympathisants UMP lors d’une réunion sur les retraites au Raincy, a constaté un journaliste de l’AFP.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1778360

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ECONOMIE   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License