AID Association initiatives dionysiennes

Description du site

Le site des altermondialistes de la Réunion

Qui sommes-nous ?

L’association Initiatives Dionysiennes a été créée le 17 mai 2003 à Saint Denis de la Réunion par un groupe d’adhérents d’Attac France, avec l’objectif d’ouvrir un nouvel espace de débats, de formation et de militantisme dans la bonne humeur et la convivialité.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


27 ème chronique de la Macronésie

Lettre à Mme Agnès Buzyn, ministre de la Santé et des Solidarités : Résister à l’obligation vaccinale

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
mardi 5 décembre 2017 par JMT

Il y a 40 ans et un jour, jeune VSNA à quelques jours du retour au bercail, j’assistais aux cérémonies du couronnement de Sa Majesté Impériale Bokassa Ier dans le "Stade des Amitiés Yougoslaves" retapé et rebaptisé "Palais du Couronnement". Malgré la présence de quelques autres dictateurs africains, de quelques sous-fifres de royautés diverses et du ministre français à la Coopération en mission de représentation dont il se serait bien passé, tout n’allait pas pour le mieux depuis un an que la République Centrafricaine (RCA) s’était déguisée en Empire Centrafricain (ECA). Déjà le parti unique MESAN avait renâclé 2 jours avant d’élever celui qui appelait De Gaulle "Papa", à cette dignité (tout était prévu pour le faire le 2/12 anniversaire d’Austerlitz (1805) et du Couronnement de Napoléon Ier (1804)). Ensuite, les caisses publiques étaient encore plus vides que d’habitude. Dans une tentative pour les remplir (et remplir également la cassette impériale), Bokassa décréta que les élèves de l’enseignement public devraient dorénavant porter un uniforme fabriqué sous son contrôle financier. Cette dernière vilenie dans un pays aussi pauvre allait entraîner sa chute suite à une révolte des familles (pas d’uniforme = pas d’école), des élèves défilant dans les rues et caillassant les magasins, puis l’engrenage de l’arrivée des troupes zaïroises, le tir à balles sur des jeunes désarmés en janvier 1979 et le coup d’état ourdi par la France, à son départ en Libye le 21 Septembre 1979, pour ramener l’ancien président David Dacko.

Le rapport avec la choucroute ? heu les vaccins ? en principe (sait-on jamais avec les multinationales ?) pas de coup d’état étranger en vue, mais pour tout le reste l’allégorie reste valable !

Macron a raison de parler des liens étroits qui nous unissent à "l’Afrique" : nous sommes en bonne voie pour devenir une vraie république bananière, caractérisée par une démocratie factice qui cache un pouvoir réel qui ne sort pas des urnes, l’asservissement et l’abêtissement du peuple par tous les moyens,dont les médias et les religions, la concentration croissante de la richesse nationale dans les mains des classes dirigeantes, la corruption à tous niveaux, les conflits d’intérêts, le clanisme revisité au niveau des réseaux qui formatent les relations sociales des classes dirigeantes, etc....sans oublier la complicité entre classes dirigeantes des deux continents (mais de tous en fait !)

 > suite


26 ème chronique de la Macronésie

Avertissement de 15 000 scientifiques : L’humanité court à sa perte

par Dr Bruno BOURGEON, président d’AID
jeudi 30 novembre 2017 par JMT

Nous publions ce texte dans les Chroniques de la Macronésie, non pas contre Macron personnellement qui n’en porte pas toute la responsabilité, mais parce que l’ère Macron est dans l’anthropocène.

Il est important d’insister sur les tabous : nous sommes déjà trop d’humains sur Terre pour notre mode de vie "moyen". Les plus impactants sont les "riches" : dans les 10% les plus riches soit 760 millions d’habitants, on trouve 99% des français ! Si la France devait se débrouiller seule avec son territoire, elle serait bien incapable d’assurer le même niveau de vie aux 67 millions de français.

Actuellement c’est la prédation des territoires tiers qui nous le permet, parce que ce qu’on appelle "les termes de l’échange" est encore en notre faveur (technologie, armes, culture, luxe,services, tourisme...)

Récemment encore on disait qu’il fallait diviser par 4 l’empreinte écologique du français actuel .... mais vu l’augmentation continue de notre population, même si elle paraît faible, ce sera bientôt 5 fois. La science est incapable d’assurer ce miracle rapidement et à bas coût : il va falloir changer notre mode de vie et il va falloir cesser d’être plus nombreux, voire même viser à faire décroitre notre nombre de riches repus si nous voulons continuer à garder un certain "confort".

Car on ne pourra jamais obtenir des pays plus pauvres et encore plus vertueux écologiquement de faire le même effort, si on ne leur permet pas d’augmenter leur propre confort car ils ont le même droit que nous à la même part individuelle d’empreinte écologique supportable par la planète.

Va-t-on encore manger de la viande ? oui mais moins et tous ceux qui en veulent et pas seulement certains privilégiés : nous avons besoin des déjections des animaux pour fumer les prairies qui rendent d’autres services collectifs que l’herbe à vache, et nous avons besoin du piétinement des animaux sur leurs prairies pour lutter contre la désertification par des moyens plus soft que la grande cavalerie genre tracteur + rampes d’arrosage + pipelines + usine de dessalement :-)

Certains optimistes disent qu’on a 3 ans pour décider de s’en sortir en se retroussant les manches tout de suite dans le bon sens. Et là on retombe dans la problématique Macron qui croit pouvoir tordre les événements à sa guise par la Puissance du Verbe : et ne voilà-t-y pas ce trou du cul de ministre allemand de l’agriculture, probablement vendu à Bayer Monsanto and Co, qui vote OUI au nom de l’Allemagne, à la prolongation du glyphosate sur 5 ans en entraînant un certain nombre de pays clients d’icelle à faire de même.

C’est un très mauvais signal général à toute la planète (l’Europe cause et fait autre chose !) et au passage un échec fracassant pour les relations privilégiées entre le petit Emmanuel trahi par sa nouvelle copine et la petite Angela cocufiée par son ministre qui expédie les affaires courantes en attendant le nouveau gouvernement dont elle a le plus grand mal à accoucher !.

 > suite


25 ème chronique de la Macronésie

Cancers liés à la dioxine d’un incinérateur en Ile-de-France

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
mercredi 29 novembre 2017 par JMT

Pour perpétuer la civilisation du gaspillage, du bling-bling, du jetable, le capitalisme financiarisé a recyclé le vocabulaire mais avec de curieuses définitions si on va y voir d’un peu près ! Ainsi, quelqu’un qui s’efforce de réparer les conneries générées par certains comportements primaires pratique "l’économie circulaire" : après les derviches tourneurs, voilà l’économie toupie qui ralentit, vacille et se casse la gueule :-)

Pour vendre toujours plus de produits merdiques à des tarifs de racket (si on divise le coût même apparemment modeste par la quasi inexistence de contenu respectant le vivant et le long terme) , il faut tromper le client par de la mise en scène et par exemple forcer sur l’emballage, parfois en couches successives. Comme on cherche à produire au moins cher, on ne sait pas quoi faire de tout ce qui est inutile. Alors on se souvient des mythes ancestraux du "feu purificateur", version magique car tout ne saurait disparaître comme "la balayure sous le tapis" , soit en version industrielle la mise en décharge !

Les premiers incinérateurs furent une catastrophe. Le mélange des produits incluant plastiques souvent chlorés , incinérés à une température insuffisante génère un poison violent, la dioxine, célèbre après Seveso , mais qui avait déjà gravement sévi dans les années 60 en polluant l’agent orange, au départ simple défoliant, devenu ce faisant la malédiction de millions de vietnamiens contaminés dans leur chair et dans leur descendance par cette dioxine insoluble dans l’eau mais très soluble dans les graisses. Voir le site d’Orange DiHOxyn, une association amie, à peine plus grosse qu’un colibri, qui essaye d’y remédier avec un certain succès.

Alors on nous a vendu les incinérateurs de 2ème génération, toujours producteurs de dioxine, de furanes, de mâchefer MAIS bardés de filtres (forcément !) sublimes chargés de retenir toutes les saloperies imbrûlées. et bien concentrées... tant que les filtres sont neufs, propres...et en bonne place. Parfois plusieurs de ces critères manquent à l’appel. Car comme tout domaine financièrement juteux, celui-ci est soumis au bon vouloir des mafias, venant s’ajouter à toutes les causes naturelles de dysfonctionnement !

Et comme on s’est rendus compte que la 2ème génération ne passait pas, on a inventé la "valorisation énergétique". En gaspillant un peu plus d’énergie fossile, les éléments combustibles présents dans les ordures ménagères sont transformés en combustibles solides de récupération. Soyons clairs : l’incinérateur brûle des ordures quand l’UVE brûle des CSR :-). mais le problème est toujours là puisque c’est la combustion le problème !!!! Et une fois Moloch lancé il faudra l’alimenter à plein débit donc transformé des éléments recyclables voire réutilisables en vulgaire combustible : là question magie c’est carrément Bernard Palissy qu’il faut appeler à la rescousse ! Surtout que côté "bijoux de famille", on ne va pas faire dans le cheap, avec 300 Millions d’euros l’unité ! Plus des flottes de camions pour transporter les ordures.

Souriez braves gens qui laissez faire ces projets bâclés pour perpétuer un passé révolu : quand votre taxe d’enlèvement des ordures ménagères aura triplé sous l’effet des coûts communément constatés, vous rirez jaune !

 > suite


SIGNEZ ET DIFFUSEZ

PETITIONS RECOMMANDEES PAR AID n°17

Période jusqu’au dimanche 10 Décembre 2017
samedi 25 novembre 2017 par JMT

Nous vous suggérons de suivre :

a) les pétitions du site CYBERACTEURS avec qui nous sommes en contact depuis plus de 17 ans, pour adhérer ou faire un don . Vous pouvez regarder la vidéo de la dernière assemblée générale du 27/02/2016 de Cyberacteurs concernant l’exercice 2015

b) les pétitions du site AVAAZ qui à l’usage s’est avéré plus ouvert que ne le laissaient supposer ses bailleurs de fonds US initiaux. Allez sur les sites et inscrivez-vous pour signer plus facilement les pétitions quand vous en recevez l’avis directement par mél

c) les textes à signer particulièrement recommandés se trouvent ci-après :

 > suite


Faire vivre la démocratie ?

CAFECO 235 - Comment les citoyens peuvent décider du bien commun

Présentation par Michel ROULLOT
mercredi 22 novembre 2017 par JMT

RDV à « L’ArbraDélis’ » Mardi 28 Novembre 2017 de 18h à 20h30, 1 Place Sarda Garriga (Barachois) Tel 0262 56.96.22

Repas partagé pour ceux qui désirent continuer à échanger sur ce thème

 > suite


24 ème chronique de la Macronésie

Les vaccins : argumentaire pour ou contre l’obligation

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
samedi 18 novembre 2017 par JMT

Obliger pour augmenter la confiance ? Avec mesures de coercition à l’appui ? ça me rappelle furieusement ceux qui prétendent prendre à la lettre le stupide adage "qui aime bien châtie bien" et donc qui tabassent allègrement, dans la joie et la bonne humeur, leur conjoint, leurs enfants, leurs parents ou pour se faire aimer de leurs sujets les envoient dans des camps ou les font tabasser par leurs sbires. Pour être logique, ce n’est donc pas Agnès Buzyn qu’il fallait nommer à la Santé mais quelqu’un dans le genre de Toto Riina, le "capo di tutti i capi" mafioso. Manque de bol il vient de casser sa pipe dans sa prison italienne : un de chute, contré, vulnérable :-)

Ensuite en Macronésie on est pour la transparence, c’est tendance, mais "on ne nous dit pas tout" : merci Anne Roumanoff (tiens ça me fait penser que "Par Jupiter" (mdr !) sur France Inter vient d’annoncer que Charlotte de Turckheim reprend à la scène son irrésistible one-woman-show "Une journée chez ma mère"...seule en scène et cette-fois elle mime même les accessoires :-). Jupiter ne nous a pas vraiment présenté notre ministre de la santé.... ni plein d’autres de ses ministres qui ont un riche pedigree ! Mais là les ministres c’est normal, allô quoi, il faut bien récompenser les "premiers de cordée" qui doivent se coltiner à tirer la corde avec les feignasses à la traîne :-)

Dans ce zafèr comme dans d’autres, il n’y a pas de réponse simple et ceux qui prétendent vous en donner une vous enfument et vous feriez bien de vous demander quel est leur intérêt ? Je préfère entendre des gens qui ont des doutes motivés, qui essaient de vous les expliquer, de vous expliquer qu’il n’existe nulle part de risque zéro, ni vraiment de risque 100% et que vouloir faire croire qu’on peut avoir une protection maximale, dans n’importe quel domaine est juste un leurre. Voyez la magie des statistiques : vous pouvez jouer avec une chance sur des milliards, faire le calimero (ou le cacou) mais si le bon (ou mauvais) numéro sort, pour vous c’est 100% de réussite (ou de scoumoune !).

T’as entravé queue d’ale à ces zistoirs ? alors bouge tes fesses et viens le samedi 25 Novembre à 14h30 à la salle Canter, à la conférence-débat de Médocéan, la salle est confortable,il y a des gens bons et toujours un cocktail sympa à la fin :-)

 > suite


23 ème chronique de la Macronésie

Le faux discours d’Emmanuel Macron à la COP23

par Dr Bruno BOURGEON, président d’AID
jeudi 16 novembre 2017 par JMT

23 par ci (Macronésie, traderi ?), 23 par là (COP, tralala ?). Tout un symbole que cette "conférence des parties" ait été présidée dans une grande indifférence par un tout petit état très concerné, la République de Fidji, et se soit déroulée à Bonn, triste petite cité rhénane qui hérita de la lourde tâche de succéder à Berlin, en devenant capitale de la loin d’être petite République Fédérale Allemande, ci-devant ex-trizone d’occupation franco-anglo-étatsunienne, le 4ème compère occupant ayant érigé en état vassal sa propre zone, la pas si petite République démocratique Allemande où naquit la petite Angela.

« J’aime tellement l’Allemagne que je préfère qu’il y en ait deux », aurait écrit, au temps de la guerre froide, l’écrivain François Mauriac, si proche du général de Gaulle qu’il en exprimait souvent officieusement la pensée. Et la diplomatie française suivit pendant 40 ans et quand le mur tomba, les illusions de Mitterrand avec !

Mais voilà-t-y pas que l’ petit’ Emmanuel a tenté, les poches vides mais le verbe enjôleur de conclure avec "Mutti" le mariage de la carpe et du lapin censé remettre en piste l’UE largement aux abonnés absents dans tous les domaines !

Heureusement qu’il y a le bouffon d’outre-atlantique pour animer un peu : notre divin mais néanmoins impécunieux Emmanuel a décidé que les européens allaient remplacer le financement défaillant des USA pour le GIEC, il a posé quelque fausse monnaie sur la table (à qui va-t-il devoir la piquer ?) , Angela a suivi avec la monnaie de ses courses et tous deux attendent que les autres 25 de l’UE fassent leur devoir...un peu comme à la fin d’un bon repas quand on s’est partagé l’addition et que quelqu’un fait remarquer perfidement d’un air détaché à ceux qui filent à l’anglaise que ce serait bien de laisser quelque chose pour le pourboire :-). Que ferait-on sans la France ?

 > suite


SIGNEZ ET DIFFUSEZ

PETITIONS RECOMMANDEES PAR AID n°16

Période jusqu’au dimanche 26 Novembre 2017
dimanche 12 novembre 2017 par JMT

Nous vous suggérons de suivre :

a) les pétitions du site CYBERACTEURS avec qui nous sommes en contact depuis plus de 17 ans, pour adhérer ou faire un don . Vous pouvez regarder la vidéo de la dernière assemblée générale du 27/02/2016 de Cyberacteurs concernant l’exercice 2015

b) les pétitions du site AVAAZ qui à l’usage s’est avéré plus ouvert que ne le laissaient supposer ses bailleurs de fonds US initiaux. Allez sur les sites et inscrivez-vous pour signer plus facilement les pétitions quand vous en recevez l’avis directement par mél

c) les textes à signer particulièrement recommandés se trouvent ci-après :

 > suite


Version complétée, avec le tatou et le sanglier !

La légende du colibri

par Dr Bruno BOURGEON, président d’AID
jeudi 9 novembre 2017 par JMT
Toute personne un peu concernée par l’avenir de l’humanité (et non pas de la planète) a entendu la légende du colibri qui n’hésite pas, devant une forêt en feu, à affronter la chaleur pour aller larguer ses quelques gouttes d’eau. Mais savez-vous qu’on n’en diffuse toujours qu’une version abrégée ? Voici la version complète ... et ce n’est pas tout à fait la même chose :-) > suite


22 ème chronique de la Macronésie

Nicolas Hulot se déc« hulotte » une fois de plus

par Dr Bruno BOURGEON, président d’AID
mercredi 8 novembre 2017 par JMT

Hou ! Hou ! Hou ! Chouette ! Hue ? Low ! :-) Voilà en résumé l’épopée de notre hélicologiste qui commence vraiment son chemin de croix. La nouvelle présidente du machin qu’il a créé à ses initiales, la Fondation Nicolas Hulot et qu’il rebaptise Fondation "pour la Nature et l’Homme" à chaque fois qu’il doit en quitter la présidence pour non compatibilité de fonctions, l’a même sévèrement taclé ce matin sur France Inter !

Déjà ce nom "Fondation pour la Nature et l’Homme" , tout un poème, que reste-t-il pour les autres ? ne connaît-il pas l’adage "qui trop embrasse mal étreint ?" (qui trop embrase mal éteint ? :-). Quel rapport avec le soit-disant pragmatisme que le ministre d’Etat invoque ? Le "pragmatisme", réponse habituelle des paresseux qui se suffisent de mesurettes et du tam-tam médiatique pour tenter d’"éteindre le feu" en pensant que "le temps fera son oeuvre" alors que souvent il y a des causes réelles et tangibles à des dysfonctionnements manifestes, causes qu’il convient d’identifier avant de proposer à la concertation les différentes mesures susceptibles d’y parer.C’est aussi l’excuse favorite des impécunieux qui veulent cacher le fait que leurs discours ne peuvent être transformés en actes car ils ne maîtrisent pas le nerf de la guerre.

Hulot démontre ainsi avec éclat ce que Cécile Duflot avait invoqué pour refuser sous Hollande le ministère de l’Environnement fut-il paré d’oripeaux honorifiques : un ministre sans budget n’a plus comme moyen d’action que son poids politique pour gagner les arbitrages et en Macronésie, seul Jupiter a le dernier mot.

Avec cette reculade qui est la victoire des conservateurs et des boutiquiers sur ceux qui veulent aller de l’avant et notamment la jeunesse, derrière Hulot c’est le Président lui-même qui vient de se parjurer une fois de plus en FAISANT l’exact contraire de ce qu’il a DIT.

 > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 2117423

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License