AID Association initiatives dionysiennes

Description du site

Le site des altermondialistes de la Réunion

Qui sommes-nous ?

L’association Initiatives Dionysiennes a été créée le 17 mai 2003 à Saint Denis de la Réunion par un groupe d’adhérents d’Attac France, avec l’objectif d’ouvrir un nouvel espace de débats, de formation et de militantisme dans la bonne humeur et la convivialité.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


13 ème Chronique de la Macronésie

Pourquoi obliger 11 vaccins ?

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
vendredi 15 septembre 2017 par JMT
Eté décidément très meurtrier pour la Macronésie et revoici notre amie Isabelle Adjani. Lors d’une émission de France Inter dont elle a été la marraine pendant 2 heures, elle a pendant 7 minutes dévoilé une nouvelle facette de sa personnalité : celle de la mère de famille qui a refusé que ses enfants soient vaccinés, la militante autodidacte qui s’est informée puis formée quand elle a compris les mensonges éhontés auxquels se livrent depuis des décennies les laboratoires pharmaceutiques pour qui les vaccins sont la poule aux oeufs d’or, et toutes les autorités qu’ils stipendient pour convaincre le corps médical, les médias et les élus. Certes il est difficile de lutter contre une "gloire nationale" comme Pasteur mais il faut comprendre que les nations existent à partir de ce qu’on a pu nommer naguère "le roman national" version épique des vulgaires storytellings qu’on nous inflige désormais à tout bout de champ pour nous faire prendre l’Helvétie pour une lanterne :-) Non content d’affamer les pauvres, la Macronésie va les empoisonner à la naissance, se rendant complice du "crime contre l’immunité" qu’Isabelle Adjani dénonce. > suite


12 ème Chronique de la Macronésie

Ordonnances « travail » : de la réduction des droits au mépris social

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
lundi 11 septembre 2017 par JMT

Voici au grand jour la Macronésie dans toute sa splendeur : cadeaux royaux pour "gros" riches qui vont pouvoir continuer à boursicoter (et au passage, baisement des "petits" riches dont l’immobilier est prépondérant dans le patrimoine, bien fait pour eux ! :-) et accablement général des pauvres (sans oublier le mépris continu envers eux, France d’en-bas, sans-dents et autres joyeusetés de cette caste qui sous des étiquettes différentes a les mêmes pratiques, voir les articles précédents) et de ceux qui ne peuvent compter que sur leur travail pour vivre.

Au lieu de renforcer les syndicats pour un vrai dialogue social en facilitant la syndicalisation (curieusement les professions très syndicalisées fonctionnent parfaitement, ce qu’on ne peut dire des autres), on continue leur mise sous perfusion financière et on les contraint à collaborer (collabos-rateurs ? :-) : pourquoi croyez-vous que la loi sur la transparence ne s’adresse qu’aux politiques et pas aux syndicalistes ? Dans la suite des petites brimades ordinaires, pourquoi seules les cotisations aux syndicats sont-elles fiscalement déductibles (en fait c’est même un crédit d’impôt de 66% ce qui coupe sous le pied l’argument qu’en France on ne se syndique pas faute d’argent !!!) et pas les dons qui, comme dans d’autres pays, pourraient alimenter de vraies caisses de solidarité pour que les grèves soient équitables et que les grévistes puissent résister face aux employeurs aux moyens financiers quasiment sans limites (car comme nous l’ont appris les Pinçon-Charlot, les seuls vrais communistes sur cette terre sont les très riches dont la caste est solidaire face au reste de la société)

Le fait que cet article soit publié pour le 16ème anniversaire de l’un des coups d’état contre la démocratie sans doute le plus subtil et le mieux abouti est bien évidemment le fruit d’un pur hasard ...fabriqué de toutes pièces :-)

 > suite


SIGNEZ ET DIFFUSEZ

PETITIONS RECOMMANDEES PAR AID n° 12

Période jusqu’au dimanche 24 Septembre 2017
samedi 9 septembre 2017 par JMT

Nous vous suggérons de suivre :

a) les pétitions du site CYBERACTEURS avec qui nous sommes en contact depuis plus de 16 ans, pour adhérer ou faire un don . Vous pouvez regarder la vidéo de la dernière assemblée générale du 27/02/2016 de Cyberacteurs concernant l’exercice 2015

b) les pétitions du site AVAAZ qui à l’usage s’est avéré plus ouvert que ne le laissaient supposer ses bailleurs de fonds US initiaux. Allez sur les sites et inscrivez-vous pour signer plus facilement les pétitions quand vous en recevez l’avis directement par mél

c) les textes à signer particulièrement recommandés se trouvent ci-après :

 > suite


Fin de la trilogie ?

LBSJS 134 - Géopolitique des mers (II) : analyses régionales

Diaporama et débat par Bruno BOURGEON
mardi 5 septembre 2017 par JMT

RDV à « L’ArbraDélis’ » Mardi 12 Septembre 2017 de 18h à 22h30, 1 Place Sarda Garriga (Barachois) Tel 0262 56.96.22.

Repas partagé ensuite pour ceux qui désirent continuer à échanger sur ce thème

 > suite


De l’imprévu totalement prévisible depuis longtemps !

Après Harvey : cyclones et perturbation climatique globale

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
jeudi 31 août 2017 par JMT

Je suis toujours effaré, en regardant les vidéos de catastrophes naturelles, que ce soit sur Youtube ou sur les chaînes de télévision, de voir combien les citoyens des pays soit disant riches et évolués, soit-disant éduqués et informés, sont pour la plupart d’une pusillanimité ahurissante dès qu’il y a de la neige en hiver, des crues lorsqu’elle fond, de la canicule estivale, accompagnée de sècheresse, etc.... rien que des choses qui rentrent dans les statistiques. Avec une mémoire digne du poisson rouge qui cercle dans son bocal, au point qu’on entend maintenant des présentateurs nous parler de phénomènes "exceptionnels" car ... ne s’étant pas produits depuis 10ans. de deux choses l’une, ou ils ont vécu sur une autre planète , ou ils ont été livrés sans l’équipement règlementaire en neurones :-)

(...) Après Katrina en 2005, la Louisiane en a tiré les leçons...pour elle, mais apparemment l’expérience n’a pas été partagée, sinon on ne verrait pas actuellement les mêmes phénomènes se reproduire à Houston, en attendant autant sinon pire ailleurs bientôt ?.Naomi Klein vous l’a dit sur tous les tons, elle l’a même écrit dans ses best-sellers ! Eh non ce n’étaient pas des romans-catastrophes !

 > suite


11 ème Chronique de la Macronésie

Emmanuel Macron : un été meurtrier

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
mercredi 30 août 2017 par JMT

Je ne sais si Macron est réellement fan d’Adjani, mais l’actrice aux 5 césars, née d’un père français d’origine kabyle et d’une mère bavaroise, est aussi une star du théâtre où elle a débuté et il serait étonnant que Brigitte n’ait point attiré sur elle l’attention de son élève et mari.

Sauf que comme certaines rillettes célèbres, ils n’ont pas les mêmes valeurs :-). D’après sa notice wikipédia, "Isabelle Adjani est familière de prises de position et déclarations qui dépassent son métier d’actrice :

* En 1988, elle se rend en Algérie, patrie de son père, et participe à un meeting sur le campus de Bouzareah, près d’Alger, à la veille du référendum proposé par le président Chadli Bendjedid, afin de « soutenir la naissance d’une démocratie ».

* Lors de la présidentielle française de 1988, son nom ayant été utilisé pour la campagne de Jacques Chirac, elle intervient sur TF1 pour dire qu’elle ne soutient personne.

* En 1999, elle refuse de se rendre à l’Élysée pour la réception du président algérien Abdelaziz Bouteflika. Elle dénonce tant le pouvoir algérien que les terroristes. En 1997, soutenant la manifestation parisienne « pour la paix en Algérie », elle donne une interview retentissante qui lui gagne l’affection du peuple algérien, titrée en une du Figaro « L’Algérie m’empêche de dormir, et vous ? ».

* En octobre 2007, elle participe à la manifestation, aux côtés de plusieurs personnages connus, contre la mise en place du test ADN pour le regroupement familial.

* En février 2009, elle affirme que les propos du pape Benoît XVI sur l’inefficacité supposée du préservatif pour lutter contre la propagation du sida devraient être, comme pour tous ceux qui vont dans ce sens, « passibles de crime contre l’Humanité ».

* En juillet 2009, elle participe à l’inauguration du festival panafricain d’Alger.

* En décembre 2009, Isabelle Adjani devient présidente d’honneur du Club des amis et actionnaires du journal Bakchich."

Et pour céder à la médiacrassie, : Isabelle nous fait rêver quand Emmanuel nous fait gerber.

 > suite


SIGNEZ ET DIFFUSEZ

PETITIONS RECOMMANDEES PAR AID n° 11

Période jusqu’au dimanche 10 Septembre 2017
dimanche 27 août 2017 par JMT

Nous vous suggérons de suivre :

a) les pétitions du site CYBERACTEURS avec qui nous sommes en contact depuis plus de 16 ans, pour adhérer ou faire un don . Vous pouvez regarder la vidéo de la dernière assemblée générale du 27/02/2016 de Cyberacteurs concernant l’exercice 2015

b) les pétitions du site AVAAZ qui à l’usage s’est avéré plus ouvert que ne le laissaient supposer ses bailleurs de fonds US initiaux. Allez sur les sites et inscrivez-vous pour signer plus facilement les pétitions quand vous en recevez l’avis directement par mél

c) les textes à signer particulièrement recommandés se trouvent ci-après :

 > suite


Une civilisation bâtie sur du sable ?

Le sable en voie de disparition

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
vendredi 25 août 2017 par JMT

Il est partout, le héros invisible de notre époque : fondu et transformé en verre, la silice dans le vin, les cosmétiques, lessives, détergents, laques, la ressource stratégique : Th, Ti, Si, U, … les microprocesseurs, cartes bancaires, téléphones portables, et dans les avions (peintures, pneus, plastiques, fuselage, réacteurs)

Il est le fondement de notre époque moderne : qui est-il ? Le sable.

 > suite


10 ème Chronique de la Macronésie

Les dangers de la suppression des emplois aidés

par Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
samedi 19 août 2017 par JMT

Il y a des domaines où on n’est jamais trop aidé ! Le retour à l’emploi en est un. Ca fait 43 ans que tous nos gouvernements pédalent dans la choucroute tant dans leur "lutte contre le chômage" que dans le "traitement social du chômage". Rien ne marche vraiment mais certains dispositifs comme les emplois aidés apportent quand même une amélioration de la situation de centaines de milliers de personne, tout en ayant globalement un coût financier inférieur à celui d’une indemnisation digne du chômage.

Seulement les économistes libéraux à la Macron refusent tout simplement le critère de dignité. Pour eux un individu n’est qu’une force de travail prête à se vendre à un salaire décroissant en fonction de la pression qu’on met sur lui.

C’est ce qu’a fait l’Allemagne, le gourou économique de nos gouvernants, avec son gigantesque excédent commercial, mais aussi ses emplois aux rabais, ses recours massifs à l’immigration des pays que sa politique monétaire d’euro fort ruine (Europe du Sud) et à la sous-traitance à bas coût social (Europe de l’Est), ses budgets publics en excédent mais aussi ses équipements publics qui se délabrent faute de budgets d’entretien. Mais foin de la Teutonie : quelle va être l’économie réelle finale de cette politique d’épicier (Ah, les mânes de la Mère Thatcher ! :-) une fois qu’on devra indemniser les nouveaux chômeurs ainsi créés ?

 > suite


9ème Chronique de la Macronésie

Elaborer la politique de post-croissance

Une synthèse de Bruno Bourgeon
jeudi 17 août 2017 par JMT

Le système qui, malgré les postures de ce dernier, a soutenu Emmanuel MACRON à coups de millions d’euros et d’expositions médiatiques, fait bien évidemment feu de tout bois. Dans le cadre de sa politique de niches, il a réussi également à pervertir bon nombre de "toutous" de l’écologie politique, où traînait, comme partout ailleurs, une certaine faune alimentaire qui a vite aboyé de plaisir à l’octroi par sa piteuse majesté Hollandiste de maroquins et sous-maroquins ministériels du crépuscule du calamiteux quinquennat ou qui s’est recyclée en député-e-s (y compris le président de l’Assemblée !) sous le label de la nouvelle majesté.

La plus belle prise semble être l’hélicologiste promoteur de gels douche devenu ministre d’Etat de la "transition écologiste", joli exemple de langue de bois . Car en réalité, cela nous promet un peu plus de greenwashing ("on lave plus vert que vert" :-) pour continuer à cacher des horreurs croissantistes ou en proposer d’autres comme les futurs embouteillages "verts" avec des voitures électriques à l’électronique et aux batteries dégoulinantes du sang des esclaves qui meurent pour en produire les matières premières. Il y a aussi la version "drone unipersonnel", dernier joujou à la mode pour riches désoeuvrés ou hyperexcités, 10 fois plus gaspilleuse encore en énergie que la voiture électrique.

Mais l’écologie politique ne se résume pas à ces quelques individus carriéristes. D’autres continuent sincèrement à chercher la voie. AID les soutient et propose ici une première synthèse de réflexions qui, nous l’espérons, permettront de relancer l’écologie politique indispensable pour fédérer, promouvoir et soutenir l’action de millions de colibris dont nous faisons partie.

 > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1907938

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License